SOS Enfants, le Blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Cameroun - Les enfants Pygmées


Au Cameroun, le Foyer Notre Dame de la Forêt - Fondaf accueille, éduque et scolarise les enfants Pygmées de la région de Bipindi, dans le respect de leurs coutumes et de leurs traditions, pour la survie de leur peuple et la sauvegarde de leur culture.

Fil des billets - Fil des commentaires

31 décembre 2011

Cameroun : nouveau foyer d'Akom 2 pour les enfants Pygmées

en savoir plus sur sur nos enfants Pygmées au Cameroun

Les enfants Pygmées du Foyer Akpom 2 au Cameroun La première rentrée dans notre petit foyer d'Akom 2 est une véritable réussite. Ce foyer fonctionne sur le modèle du Fondaf à Bipindi, 26 enfants Bagyelis y sont accueillis en internat pour permettre leur scolarisation dans les écoles publiques du lieu. Les 26 enfants se sont tous très bien adaptés au système de l'internat, aucun n'a ressenti ce fameux « appel de la forêt » qui les fait souvent fuir l'école et retourner au campement. Et nos deux ou trois adolescents qui s'étaient montrés un peu rebelles les premiers jours, se sont finalement bien intégrés au groupe et ne posent pas de problème.
Comme le foyer d'Akom 2 n'a pas encore l'électricité, tout le monde se regroupe le soir autour des lampes tempête et on ressent dans le Foyer une ambiance de petite famille.

Lire la suite...

27 décembre 2011

Cameroun : l'école du campement Pygmée de Bandevouri

en savoir plus sur le parrainage d'enfants au Cameroun

Ecole de brousse dans le campement Pygmée de Bandevouri au Cameroun Pendant les vacances, les parents ont bien travaillé à l’agrandissement de la classe, laquelle a été inaugurée à la rentrée en présence de notre présidente Elena Guevara. L'école de Bandévouri accueille à présent deux classes de niveau préscolaire, ORA I et ORA II.
Ce n'est que sa deuxième année d'existence, mais l'école de Bandévouri semble déjà sur des rails. C'est certainement dû à la rigueur et à la ponctualité de notre animateur Célestin qui représente un socle de stabilité pour ce projet.

Classe de l'école du campement Pygmée de Bandevouri au CamerounL'effectif de Bandévouri est inférieur aux prévisions de l'animateur en raison d'un problème de prise en charge des enfants d'un campement un peu éloigné, dont les parents se révèlent défaillants.

Bandévouri étant une école de village, nous n'assurons pas les repas du soir et du week-end. Or les parents de ce campement éloigné laissent totalement cette charge aux familles d'accueil de Bandévouri, lesquelles ne veulent et ne peuvent plus assumer. Une forte sensibilisation a été entreprise pour responsabiliser les parents défaillants.

en savoir plus sur nos enfants du Cameroun

30 novembre 2011

Premier trimestre calme au Fondaf à Bipindi

en savoir plus sur le parrainage d'enfants au Cameroun

le puits du Fondaf
Début septembre, notre nouveau véhicule nous a permis d'effectuer le ramassage scolaire de la rentrée plus facilement que d'habitude et dans de bien meilleures conditions. Nous avons pu chercher les enfants dans les campements difficiles d'accès et même faire de la sensibilisation à la scolarisation dans une zone très enclavée. En effet, à cet endroit se trouvent un très grand nombre d'enfants non scolarisés. Mais cette opération est hélas restée un échec puisque nous sommes rentrés avec une quinzaine d'enfants qui ont finalement souhaité retourner chez eux aussitôt arrivés au Foyer, effrayés par l'école et l'internat.

A leur arrivée au Foyer, les enfants ont pu profiter pleinement des travaux qui s'étaient achevés au moment de leur départ en vacances, c'est à dire les nouveaux réseaux d'eau et d'électricité. Le soir, le Foyer est maintenant l'endroit le mieux éclairé de Bipindi ! C'est une chose importante pour les enfants, cela facilite les devoirs et l'apprentissage des leçons, le diner au réfectoire et le coucher dans les dortoirs.

Autre nouveauté qui fascine les enfants : n'avoir qu'à tourner un robinet pour que l'eau coule est un vrai plaisir pour les petits Bagyeli, le problème est qu'ils ont bien du mal à le tourner dans l'autre sens pour le refermer après usage !

Comme l'an passé, les enfants de Bipindi sont répartis en 10 familles avec un aîné responsable à la tête de chaque groupe. Ces familles portent des noms pittoresques choisis par les enfants, en relation avec leur vie quotidienne et leur environnement immédiat.

Voir le détail de la répartition des enfants en équipes

2 août 2011

Cameroun : Rapport annuel du Fondaf

en savoir plus sur le parrainage d'enfants au Cameroun

Classe ORA du campement Pygmée de Bandevouri au Cameroun La rentrée de septembre 2010 avait vu la mise en place d’un projet pilote pour rendre l’école accessible aux enfants Pygmées Bagyeli au sein même de leur campement. Cette expérience est d’autant plus intéressante qu’elle a été faite à la demande des parents et sur l’initiative d’un animateur Bagyeli.

Une classe ORA – Observer – Réfléchir – Agir a ainsi été mise en place en septembre 2010 dans le campement de Bandevouri afin de leur permettre l’apprentissage du Français qui leur ouvrira, par la suite, les portes de l’école primaire de l'enseignement publique camerounais. Rappelons que cette méthode ORA a été spécialement concue pour les enfants Pygmées et parfaitement adaptée aux spécificités de ces peuples autochtones.

Lire la suite...

28 mai 2011

Distribution de cadeaux aux enfants Pygmées

en savoir plus sur le parrainage d'enfants au Cameroun

Cadeaux offerts aux enfants Pygmées du Fondaf

Les cadeaux des parrains et marraines à leurs filleuls C’est un réel plaisir pour nous de vous rendre compte de la dernière cérémonie solennelle de remise des nombreux cadeaux offerts par les parrains et marraines de nos enfants.

Ce don composé de matériel didactique, de nourriture, et d’autres équipements est évalué à 740.900 FRS C FA soit 1131 €.

En plus du plaisir de recevoir et de l'amélioration matérielle qu'ils nous apportent, ces cadeaux témoignent de votre soutien qui nous fait chaud au cœur.

Aussi les Parents Bagyeli-Bakola, le personnel du Foyer, et surtout tous les enfants, nous vous remercions tous du fond du cœur.

Lire la suite...

13 janvier 2011

Cameroun : Arbre de Noël pour nos enfants Pygmées

en savoir plus sur le parrainage d'enfants au Cameroun

Noël au Fondaf pour les enfants Pygmées Pour cette édition 2010 de notre traditionnel arbre de Noël, toute notre équipe s'est mobilisée pour faire les choses en grand. Un auvent en palmes tressées a été construit pour protéger l'assistance du soleil.
es enfants Pygmées fêtent Noël au Fondaf à Bipindi
Un arbre de Noël a été dressé et décoré et es enfants ont répété des scénettes tout spécialement pour ce jour-là.

Un véritable festin a été préparé par les parents et les cuisinières du Foyer.
Les cadeaux des parrains et marraines à leurs filleuls Johanne Ongbenok, directrice du FONDAF, et Samuel Samba, Leader Bagyeli-Bakola, ont tous deux fait une allocution.

Ensuite, divers cadeaux ont été offerts aux enfants de la part de leurs parrains et marraines, dont des lampes-tempête, très appréciées, des vêtements, des gâteaux et des seaux que l'on avait remplis de bonbons.

Un grand merci à tous ceux qui ont rendu cette fête possible !.

La Direction du Fondaf
Bipindi, Janvier 2011

en savoir plus sur le parrainage des enfants Pygmées

29 novembre 2010

Cameroun : Ouverture d'une école de brousse à Bandevouri

en savoir plus sur le parrainage d'enfants au Cameroun

Après une longue période de vacances dans leurs familles où ils ont pu se ressourcer, les enfants ont retrouvé le chemin du foyer avec détermination et enthousiasme pour une nouvelle année studieuse et déterminante pour certains d’entre eux.

Nous accueillons cette année 122 élèves au foyer :
  • 39 dans les classes ORA au Foyer et 69 à l'école primaire
  • 5 en secondaire au lycée de Bipindi
  • 9 en enseignement technique à Bipindi.
Ajoutons à cet effectif 10 élèves que nous avons inscrits dans des établissements de Kribi, Baham et Yaounde et dont nous assumons la prise en charge.
Mais la grande nouveauté cette année a été l’ouverture d’une classe ORA dans le campement de Bandevouri.

Lire la suite...

20 juillet 2010

Cameroun : retour au campement pour nos jeunes Pygmées

en savoir plus sur le parrainage d'enfants au Cameroun

Dégustation de pamplemousses par les jeunes Pygmées pensionnaires au Fondaf à Bipindi Après une année scolaire studieuse et bien remplie, les enfants ont quitté le foyer et regagné leur campement pour des vacances amplement méritées. Ils passeront la saison des pluies avec leur famille et participeront aux activités de la vie en forêt, c'est-à-dire chasse et cueillette, renouant ainsi avec leurs traditions.
Les examens se sont échelonnés tout le mois de juin. Nous avons présenté cinq candidats pour l'examen d'entrée en sixième et le certificat d'études primaires. A ce jour, les résultats de ces différentes épreuves ne sont pas encore connus.
Cette année s'achève sur un bilan globalement positif, comportant plusieurs motifs de satisfaction:
  • l'assiduité des élèves a été remarquable, avec près de cent pour cent de retour après chaque période de vacances;
  • une motivation de plus en plus grande, tant chez les ados que chez les plus jeunes;
  • une équipe d'animateurs sérieux et responsables;
  • une implication massive des parents dans la vie du foyer.
C'est un bel encouragement pour toute notre équipe et une façon de remercier les parrains et marraines qui nous font confiance, ainsi que nos bailleurs, qui suivent de très près nos efforts et nous encouragent à persévérer.

Lire la suite...

20 mars 2010

Cameroun : formation professionnelle de nos jeunes Pygmées

en savoir plus sur le parrainage d'enfants au Cameroun

Enfants Pygmées pensionnaires au Fondaf à Bipindi Au foyer, le premier trimestre se termine toujours dans la joie des festivités de Noël, réunissant parents, enfants, animateurs, invités du village et représentant du Conseil d'Administration. Puis les enfants repartent avec leur famille dans leur campement pour un temps de repos.
C’est l’opportunité pour eux de faire le point, et on constate que c’est souvent le moment où quelques enfants “décrochent” et ne réintègrent pas le foyer. Certains sont trop jeunes pour s’adapter à la vie d’internat, d’autres préfèrent la vie dans la forêt. Janvier constitue donc une “deuxième rentrée” et cette année c’est avec une grande satisfaction que nous avons vu revenir la quasi-totalité de nos élèves après le congé de Noël, preuve que le foyer fait maintenant partie de leur vie et qu’ils s’y sentent bien.

Lire la suite...

19 novembre 2009

Cameroun : les jeunes Pygmées retournent à l'école

en savoir plus sur le parrainage d'enfants au Cameroun

Ramassage scolaire dans les campements, départ des enfants Pygmées pour le Fondaf à BipindiAprès de longues vacances durant lesquelles les enfants ont suivi leur famille au plus profond de la forêt dans les campements de chasse, le foyer Notre Dame de la Forêt a repris vie avec le retour des élèves pour entamer une nouvelle année scolaire.
Cette rentrée 2009 s’est étalée sur une semaine. Les parents sont venus nombreux à la réunion de rentrée pour être certains que leurs enfants seraient inscrits. Il y a eu 70 inscrits le premier jour, c’est dire l’intérêt croissant que portent les Bagyelis à l’éducation.
L’effectif définitif est de 123 inscrits se répartissant ainsi : les classes ORA et primaire totalisent 101 élèves, le lycée de Bipindi accueille 3 élèves tandis que 19 jeunes sont répartis dans différents enseignements techniques et professionnels de la région (11 à Bipindi, 6 à Kribi, et 2 à Baham.)

Lire la suite...

29 juillet 2009

Cameroun, Fondaf : petit bilan de fin d'année scolaire

en savoir plus sur le parrainage d'enfants au Cameroun

Au Foyer Notre Dame de la Forêt, le dernier trimestre de l’année scolaire a été ponctué par divers événements et s’avère très positif.

Chant et danse pour les enfants Pygmées au Fondaf Bipindi, CamerounLe mois de mai est riche en événements festifs au Cameroun. Mais cette année, la visite de Luz Elena Guevara, fidèle présidente du conseil d’administration du Fondaf, aura aussi permis de faire avancer les dossiers en cours (rapports avec les autorités locales, relations avec les partenaires etc.).
Le 19 mai restera un jour inoubliable pour la population Bagyeli car les nouveaux bâtiments du Fondaf financés par SOS Enfants ont été inaugurés en présence des autorités de Bipindi, des parents, de quelques parrains donateurs et d’une foule d’invités et de curieux.

Après les discours et coupures de rubans traditionnels, place a été faite aux enfants pour des prestations que tous ont trouvées remarquables :

Lire la suite...

17 mars 2009

Cameroun : Trimestre chargé pour nos jeunes Pygmées

en savoir plus sur le parrainage d'enfants au Cameroun

Classe ORA, Fondaf Bipindi, Cameroun En ce début d’année nous sommes heureux de vous faire part des activités du foyer durant cette première période scolaire, très riche et ponctuée d’évènements importants.
Premier point positif : les enfants qui s’étaient inscrits massivement lors de la rentrée scolaire ont montré une grande motivation à l’étude et il n’y a quasiment pas eu de défection en ce début de deuxième trimestre. Cela confirme que l’ensemble de la communauté Bagyeli a pris conscience de l’importance de l’éducation pour leur intégration dans la société.
Une nouvelle session de formation à la méthode ORA financée par SOS Enfants s’est déroulée à Bipindi en novembre et décembre 2008 (une première session avait eu lieu en avril 2008 dans l’est du Cameroun, pour la formation de deux animateurs). Elle a rassemblé pas moins de six stagiaires, tous anciens élèves du Fondaf. Ils se sont montrés très enthousiastes et se sont beaucoup impliqués dans ces activités d’apprentissage. Cette partie théorique de la formation devra être complétée par un stage pratique, directement dans les classes ORA.

Lire la suite...

24 octobre 2008

Cameroun : Nouvelle année, nouvelles classes, nouveaux dortoirs !

en savoir plus sur le parrainage d'enfants au Cameroun

Rentrée scolaire pour les élèves de l'école primaire, Fondaf Bipindi, Cameroun Chers amis,

Après une longue trêve estivale, le Fondaf a repris vie depuis quelques semaines. L’été a permis à tout le monde, enfants, éducateurs et administrateurs, de se ressourcer en famille et de faire le plein d’énergie pour démarrer cette nouvelle année scolaire de la meilleure manière qui soit.

Profitant de l’absence des enfants, le foyer s’est profondément rénové. C’est ainsi que deux nouvelles classes ont été construites pour accueillir dans les meilleures conditions les enfants des niveaux ORA 1 et ORA 2. Il est important que ces classes soient modernes et agréables car c’est là que se fait l’accueil des petits qui démarrent leur scolarité et ils doivent s’y sentir bien pour une bonne intégration dans le foyer.
Autre construction neuve, le dortoir des filles. Cette structure était devenue indispensable au vu du nombre grandissant d’enfants scolarisés. Cela permet également une meilleure surveillance des jeunes filles.
Le dortoir des garçons a été entièrement rénové.

Lire la suite...

26 juillet 2008

Cameroun : Vacances d'été pour les jeunes Pygmées

en savoir plus sur le parrainage d'enfants au Cameroun

L’année scolaire 2007-2008 s’achève à Bipindi. Elle a été riche en évènements et les résultats scolaires sont globalement satisfaisants.

Jeune pygmée au retour de chasse dans son campementNotre plus grande fierté est le résultat du concours d’entrée en sixième : les deux élèves présentés ont été reçus et la première de l’Arrondissement de Bipindi est une élève du Fondaf. Mais n'oublions pas d'annoncer que le seul élève que nous avons présenté au BEPC a passé cet examen avec succès !
Ces résultats sont encourageants et montrent que pas à pas les enfants du Fondaf s’intègrent dans le cursus scolaire camerounais.
La collaboration efficace tout au long de l’année de répétiteurs intervenant dans le primaire, et parfois auprès des lycéens, a été un facteur déterminant dans la progression du niveau scolaire des enfants.

Lire la suite...

10 mars 2008

Cameroun : Nouvelles des enfants Pygmées du Fondaf

en savoir plus sur le parrainage d'enfants au Cameroun

Le temps des congés de Noël s'est achevé. Les enfants ont passé quelques semaines dans leur famille pour les fêtes. Les Bagyeli, comme tous les enfants du monde, célèbrent aussi Noël. C'est pour eux l'occasion d'être en famille et de partager des parties de chasse et de pêche.

Jeunes pygmées du FONDAF à Bipindi Enfants et animateurs étaient là pour la rentrée le 12 janvier 2008, comme prévu. Le foyer a enregistré la défection d'une poignée d'élèves, principalement des petits encore trop jeunes pour l'école et qui n'ont pas pu s'adapter à l'internat. Malgré cela, la vie au foyer a repris sans problème majeur avec des enfants toujours aussi motivés et désireux de progresser.

Lire la suite...

10 novembre 2007

Cameroun : Rentrée scolaire pour les jeunes Pygmées

en savoir plus sur le parrainage d'enfants au Cameroun

Jeunes pygmées du FONDAF à Bipindi Comme chaque année, la rentrée des classes, en France comme au Cameroun, occupe bien les esprits des petits et de leurs parents. C’est particulièrement le cas au FONDAF où les enfants se retrouvent en pension au Foyer après un été passé dans la forêt avec leur famille. La saison des pluies était encore bien présente mais tout le monde s’est retrouvé au Foyer où toute l’équipe d’animateurs et l’encadrement se sont mobilisés pour l’accueil des élèves et de leurs parents et plus particulièrement des petits nouveaux. Chacun était heureux de cette nouvelle année d’étude et de vie quotidienne partagée qui démarrait.

Lire la suite...

16 juillet 2007

Cameroun : Nouvelles des jeunes Pygmées de Bipindi

en savoir plus sur le parrainage d'enfants au Cameroun

Match de foot au FONDAF à Bipindi Je profite du calme qui règne en ce moment au foyer pour vous envoyer quelques nouvelles des enfants.
L’année scolaire s’est bien terminée. Les enfants ont bien profité de l’enseignement qui leur a été donné durant toute l’année. La méthode ORA utilisée avec les plus jeunes est vraiment bien adaptée aux enfants Pygmées Bagyeli. Angéline, institutrice de la classe ORA 1 et ancienne élève du foyer, est très satisfaite de ses élèves. Ils ont tous bien acquis les bases de la langue française indispensables à l’apprentissage de la lecture qu’ils découvriront à la rentrée prochaine.

Lire la suite...

16 février 2007

Cameroun : Rencontre des parrains, nouvelles des enfants

en savoir plus sur le parrainage d'enfants au Cameroun

Luz Elena, directrice générale du FONDAF, nous apprend que les pensionnaires du foyer ont participé le 11 février dernier à la grande fête nationale de la jeunesse.
Défilé des enfants Pygmées Bagyeli à la fête de la JeunesseAvec tous les autres enfants de Bipindi, ils ont défilé dans les rues de la ville et avaient, pour l’occasion, revêtu leurs plus beaux habits. Grâce aux cadeaux solidaires offerts par de généreux parrains et marraines, ils avaient tous des vêtements neufs et ont ainsi pu participer à l’événement, la tête haute et les pieds bien chaussés. La veille déjà, les élèves du foyer s’étaient distingués en remportant le prix de la meilleure manifestation culturelle.

Lire la suite...

6 novembre 2006

Cameroun : Rentrée scolaire pour les Pygmées de Bipindi

en savoir plus sur le parrainage d'enfants au Cameroun

Rentrée scolaire des enfants Pygmées à Bipindi La demande des parents Bagyeli pour scolariser leurs enfants au foyer a été la même que celle de toutes les années précédentes, mais étant donnés les problèmes financiers que nous traversons en ce moment, nous avons été obligés de limiter au nombre de 92 les élèves hébergés à l’internat.
Le choix des élèves s’est fait selon certains critères, à savoir : discipline, rendement scolaire et implication des parents dans la vie du foyer.

Lire la suite...

28 juillet 2006

Cameroun : Travaux de rénovation des structures au Fondaf

en savoir plus sur ces travaux de rénovation du Fondaf au Cameroun

Enfants Pygmées du Fondaf Chers amis,

L’année scolaire touche à sa fin à Bipindi et les pensionnaires du Foyer Notre-Dame de la Forêt s’apprêtent à retrouver leurs parents et leur campement le temps des vacances.

La campagne d’état civil en faveur des enfants Bagyeli élèves du Foyer est enfin terminée. Nous y travaillons depuis plus d’un an. Il a fallu la collaboration bienveillante des autorités locales pour qu’une procédure simplifiée d’enregistrement à l’état civil des enfants pygmées soit mise en place. Les pensionnaires ont maintenant tous un certificat de naissance, premier pas vers une insertion dans la société camerounaise.

Lire la suite...

2 novembre 2005

Cameroun : Rentrée scolaire pour les enfants Pygmées

en savoir plus sur le parrainage d'enfants au Cameroun

Chers amis,

Rentrée scolaire pour les enfants en préscolaire au Fondaf Bipindi, méthode ORA Les cloches de la rentrée scolaire ont bel et bien sonné au FONDAF BIPINDI en ce mois de septembre 2005.
Nous nous trouvons cette année avec un effectif de 120 élèves internes, répartis de la manière suivante :

  • 52 élèves ORA I et ORA II
  • 60 élèves Ecole primaire de la mission catholique
  • 9 élèves au Lycée de Bipindi

Lire la suite...

8 mai 2005

Cameroun : Nouvelles du Fondaf à Bipindi

en savoir plus sur le parrainage d'enfants au Cameroun

Après plus de 10 ans passés au Foyer Notre-Dame de la Forêt, Luz Elena Guevara a quitté le Cameroun en avril dernier pour entreprendre, aux Etats-Unis, une formation complémentaire.

Dans la cour autour du puits,les jeunes Pygmées de Bipindi Le relais à la tête du Foyer est assuré par une équipe compétente mise en place avant son départ et comportant de nombreux Pygmées, bien décidés à s’investir dans la gestion du Centre pour l’avenir de leur ethnie. Le responsable administratif, Kassaimon Daïmon, prend en charge la direction de cette équipe et la coordination de la totalité du projet.
Les nouvelles qui nous parviennent sont plutôt réjouissantes, si l’on excepte l’épidémie de varicelle qui a sévi parmi les enfants et à laquelle la jeune chargée de santé a eu du mal à faire face tant les cas étaient nombreux !

Lire la suite...

8 novembre 2004

Parrainer un enfant Pygmée au Cameroun

SOS Enfants démarre aujourd'hui un programme de
parrainage individuel d'enfant au Cameroun

Parrainer un enfant Pygmée au Cameroun

Primordiale, la scolarisation des enfants ne représente pas seulement l’instruction et la connaissance. C'est également pour toute la communauté une opportunité de changement et d'adaptation à un nouveau mode de vie pour une réelle amélioration du statut social du peuple Pygmée Bagyeli et une réduction de sa marginalisation. Mais du fait de l'éloignement de leurs campements, de leur non maîtrise de la langue française et de leur peur viscérale d'une administration qui les rejette, les parents Bagyeli ne sont pas en mesure d'inscrire leurs enfants à l'école et de suivre leurs études.

Le seul espoir pour ces enfants d'aller à l'école, c'est être accueillis au Foyer Notre Dame de la Forêt créé par le FONDAF qui assure l’éducation et l’autopromotion des populations Pygmées depuis 1960. Le Foyer comprend un internat et un centre de pré-scolarisation des enfants Pygmées. L'enseignement y est dispensé selon la méthode ORA - Observer, Réfléchir, Agir - adaptée à l’éducation des enfants de la forêt, dans le but de les amener à la fois à maîtriser leur langue maternelle, à parler la langue française et à comprendre le monde moderne dans lequel ils vont devoir vivre.

Lire la suite...

page 2 de 2 -