SOS Enfants, le Blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Rwanda - Les enfants des rues


Accueil, soutien, réinsertion et réunification familiale des enfants des rues au Rwanda par le Point d'Ecoute de Gisenyi.

Fil des billets - Fil des commentaires

15 novembre 2016

Pourquoi et comment un enfant en vient-il à choisir de vivre dans la rue plutôt qu’auprès de sa famille ?

en savoir plus sur le parrainage d'un enfant vulnérable au Rwanda

Enfants vulnérables et enfants des rues de Gisenyi au RwandaOn pouvait imaginer que notre aide aux enfants vivant dans la rue allait peu à peu disparaitre, les raisons qui ont poussé le Point d’Ecoute à débuter son action à Gisenyi en 1998 n’étant plus d’actualité. Plus de 20 ans après, la guerre et le génocide sont loin
Hélas, aujourd’hui, ce sont les difficultés économiques des familles qui poussent les enfants à partir vivre dans la rue.

Le Rwanda fait pourtant bonne figure dans les magazines économiques, le taux de croissance est correct, le pays fait son possible pour améliorer les conditions de vie de la population.
Cependant, le fossé continue malgré tout de se creuser pour les plus vulnérables et il est malheureusement impossible pour eux d’envisager un avenir meilleur.

Lire la suite...

6 juillet 2016

Et si nous faisions en sorte qu’il n’y ait plus d’enfants des rues à Gisenyi ?

en savoir plus sur le parrainage d'enfants au Rwanda

Les jeux des enfants des rues au Rwanda Faire en sorte qu’il n’y ait plus d’enfants qui vivent dans la rue : c’est la mission que se sont donnée le Point d’Ecoute et SOS Enfants. Mais le chemin est long et semé d’embuches.

Depuis toutes ces années, bon nombre d’enfants ont retrouvé leur famille. Le Point d’Ecoute poursuit son accompagnement pour s’assurer que l’enfant va bien et que ses relations avec les siens sont bonnes. Mais les conditions de vie restent difficiles. La faim qui avait poussé l’enfant à partir dans la rue est trop souvent l’élément qui met en péril la stabilisation de la famille. Les mamans seules qui élèvent leurs enfants sont souvent dépassées et quand la maladie survient, c’est tout le fragile équilibre qui s’effondre.

Aujourd’hui, on assiste à une recrudescence du nombre d’enfants quittant leur famille. Les principales causes peuvent être le décès d’un des parents, voire des deux, ou encore l’incapacité des parents à trouver un travail régulier. Les mauvaises conditions de vie ne font alors que s’aggraver.

Lire la suite...

11 juin 2014

Quelle réalité aujourd’hui pour les enfants du Rwanda ?

en savoir plus sur le parrainage d'enfants au Rwanda

A la création du Point d’Ecoute en 1999, l’objectif était clair : travailler avec les quelque 700 enfants qui se retrouvaient dans les rues de la petite ville de Gisenyi à la suite du Génocide et de la guerre qui avait suivi. Beaucoup avaient vu leurs parents mourir, dans d’autres cas, les familles s’étaient complètement disloquées, les enfants avaient été séparés de leurs parents ou s’étaient perdus et ne les avaient jamais retrouvés. A cette époque, au Point d’Ecoute, chacun pensait qu’il suffirait de partir avec les enfants à la recherche de leurs parents ou de membres de leur famille pour les réinsérer.
Orphelins du Rwanda La réalité a été tout autre. Les animateurs du Point d’Ecoute se sont vite rendu compte que le travail ne s’arrêtait pas à la porte de la maison familiale. Il fallait bien souvent mener une médiation pour que l’accueil de l’enfant se passe bien. En cas de retour chez un oncle, une tante, un parent un peu plus éloigné, des situations de spoliation ont été fréquemment constatées. Et surtout, dans tous les cas, c’était le problème alimentaire qui pouvait faire échouer la réunification, l’enfant préférant partir dans la rue pour trouver de quoi manger. L’activité du Point d’Ecoute qui ne devait être que ponctuelle s’est alors inscrite dans le temps.

Lire la suite...

25 novembre 2013

Rwanda : Une cantine pour les enfants des rues

savoir comment aider les enfants des rues

Repas des enfants des rues du Rwanda Partant de la triste constatation que c'est le plus souvent la faim qui pousse un enfant à la rue, nous avons fait de l’alimentation et de l’accompagnement vers l’autonomie en matière de nutrition une de nos priorités dans l'aide que nous apportons aux enfants des rues et autres enfants vulnérables.

Une cantine pour les enfants des rues : Lire la suite...

16 mai 2013

Rwanda : implication des parents d'enfants des rues

en savoir plus sur le parrainage d'enfants au Rwanda

Afin de pérenniser la réinsertion des enfants des rues ramenés dans leur famille, le Point d'Ecoute multiplie ses actions pour que la communauté participe et soutienne le processus de réunification des enfants.
Rassemblement des enfants des rues au Point d'Ecoute de Gisenyi
Depuis plusieurs années, le Point d’Ecoute soutient et encadre l’association Tabarabana qui regroupe des parents dont un enfant a vécu dans la rue à un moment donné.
Au sein de l’association, les parents s’entraident et apprennent l’importance de travailler ensemble. Ils échangent leur savoir faire, confrontent leurs expériences et se rendent compte de leurs faiblesses et de leurs forces en matière d’éducation de leurs enfants.

Chaque membre de l’association pratique une activité génératrice de revenus qui lui permet d’assurer la survie de sa famille. Le Point d’Ecoute épaule les familles dans leurs activités économiques pour qu’elles puissent subvenir aux besoins primaires de leurs enfants.

Lire la suite...

25 février 2013

Rwanda : Rentrée scolaire des enfants des rues

en savoir plus sur le parrainage d'enfants au Rwanda

Distribution de fournitures scolaires aux enfants des rues pour la rentrée des classes 2013 La rentrée scolaire a eu lieu à la fin du mois de janvier. Comme chaque année, nous avons payé les frais d’inscription, nous avons distribué aux enfants le matériel et les fournitures scolaires dont ils ont besoin et aujourd’hui, le 1er trimestre est bien entamé. Le nombre d’enfants réunifiés familialement augmente toujours en début d’année, les enfants sont motivés pour reprendre le chemin de l’école.

Ainsi ce début de l’année 2013 a vu 235 anciens enfants des rues faire leur rentrée scolaire dans les classes du Primaire.
Pourtant, au Point d’Ecoute en janvier, on ne parlait plus que d’une chose : les incroyables résultats des premiers jeunes du Point d’Ecoute qui ont passé l’équivalent du baccalauréat français.

Lire la suite...

31 décembre 2012

Rwanda : enfants des rues réinsérés ce trimestre

en savoir plus sur le parrainage d'enfants au Rwanda

Enfants réinsérés lors d'un rassemblement des enfants des rues au Point d'Ecoute
Durant les derniers mois de l’année 2012, nous avons eu la joie de ramener dans leur famille vingt enfants qui avaient fui dans la rue simplement pour venir y trouver de quoi manger.
Ils vont reprendre le chemin de l’école dès la rnetrée de janvier, conscients que la clé de leur avenir passe par là.
Les animateurs ont mené un suivi très strict des enfants, aussi bien au niveau de la famille qu’au niveau de l’école, pour s’assurer que la réinsertion se faisait bien. Les enseignants apprécient que le Point d’Ecoute suive et facilite le retour de l’enfant à l’école. Quelle que soit la durée de son séjour dans la rue, l’enfant noue toujours des liens forts avec l’animateur : c’est celui qui l’a écouté, qui lui a tendu la main au moment où il était rejeté de tous. Et l’enfant est rassuré de voir que son animateur continue de s’intéresser à lui et de le protéger.

Lire la suite...

29 septembre 2012

Rwanda : les rassemblements des enfants des rues

en savoir plus sur le parrainage d'enfants au Rwanda

‘’Ce que vous faites pour moi sans moi est contre moi‘’ a dit Gandhi.Rassemblement des enfants des rues au Point d'Ecoute
On ne peut pas prétendre résoudre le phénomène ‘’enfants des rues’’ sans dialoguer avec ceux qui sont les premiers concernés, c’est-à-dire les enfants eux-mêmes.
Approcher ces enfants, dialoguer avec eux permet de gagner leur confiance et les incite à s’ouvrir, à se livrer peu à peu, jusqu’à les amener enfin à participer activement à la recherche de solutions à leurs propres problèmes.

C’est dans ce but que sont organisées au Point d’Ecoute des séances quotidiennes de rassemblement. Les enfants y viennent en toute confiance et se sentent dans un climat de joie, dans une bonne ambiance où ils peuvent se détendre ; les enfants trouvent une opportunité de se défouler, de parler de leur identité, de leur passé au village et les informations reçues permettent à l’animateur de mieux cibler le travail à faire avec tel ou tel enfant.

Lire la suite...

31 mai 2012

Enfants des rues au Rwanda : évaluation de l'aide apportée

en savoir plus sur les parrainages d'enfant

Enfants des rues du Rwanda
Le Point d’Ecoute a débuté son travail aux côtés des enfants des rues en 1998. Au début, le but était simplement de retrouver les familles des enfants, disloquées lors des déplacements provoqués par le génocide et les conflits qui l'ont suivi.
Mais très vite, il s'est avéré qu’il ne suffisait pas de retrouver sa famille et de ramener l’enfant auprès des siens pour que le problème soit réglé. Les choses avaient trop changé dans le pays, les conditions de vie étaient devenues extrêmement difficiles, les familles ne parvenaient plus à subvenir aux besoins de leurs enfants. Un appui pour la prise en charge scolaire de l'enfant était nécessaire mais ne suffisait pas. L’accompagnement de toute la famille l’était tout autant pour l'aider à mieux se prendre en charge. Lire la suite...

31 août 2011

Enfants des rues du Rwanda, les nouvelles

en savoir plus sur le parrainage d'enfants au Rwanda

Enfants des rues du Rwanda Approcher un enfant de la rue, l’écouter et dialoguer avec lui est l’une des stratégies appliquées par le Point d’Ecoute pour pouvoir l’identifier et espérer le réunifier dans sa famille ou en famille d'accueil.

C’est ce dialogue qui permet de mieux comprendre la venue de l’enfant dans la rue et pouvoir planifier ce qu'il est possible de faire ensemble pour l'amélioration de la vie de l'enfant, puis la sortie de la rue et la réinsertion familiale et scolaire.
Au cours de ce premier semestre, 100 enfants ont été identifiés, dont la majorité vient du secteur de Gisenyi. Lire la suite...

29 décembre 2010

De la rue à la réinsertion, l'enfant et le Point d'Ecoute

en savoir plus sur le parrainage d'enfants au Rwanda

Rassemblement des enfants des rues au Point d'Ecoute
Enfants identifiés
Chaque mois, une dizaine de nouveaux enfants arrivent au Point d'Ecoute pour se faire identifier. Cette première démarche marque le début du processus de réinsertion qui va s'étaler sur plusieurs mois, voire plusieurs années pour certains enfants.
Une fois identifiés, ils participent à la vie du Centre. Ils sont accueillis tous les jours du lundi au vendredi par les animateurs qui accordent une place importante à l'écoute de ces enfants. En effet, l'écoute permet de les apprivoiser en vue de mieux les connaître, de comprendre leurs problèmes, les difficultés auxquelles ils se heurtent et de chercher ensemble comment y remédier, puis d'amener doucement les enfants à souhaiter et demander la réunification familiale.

Lire la suite ...

13 août 2010

Rwanda : une cantine pour les enfants des rues

comment parrainer un enfant au Rwanda

Rassemblement des enfants des rues au Point d'Ecoute
Enfants identifiés
L’identification des enfants de la rue est une activité continue qui se fait tout le long de l’année. Elle vise à connaître le nombre d’enfants se trouvant dans la rue mais aussi à déterminer leur mouvement, ce qui permet de déterminer pourquoi il y a plus d’enfants dans la rue à telle ou telle période de l’année, de voir les districts qui présentent un grand nombre d'enfants. A partir de ces éléments, on approche les autorités de base pour leur décrire la situation et déterminer ensemble les stratégies à mettre en œuvre afin de solutionner les problèmes.

Enfants identifiés en 2010
Période Avril Mai Juin Total
Nombre 13 8 3 24

Comparativement au premier trimestre, le nombre d’enfants a relativement baissé ce trimestre, les nouveaux cas ne sont pas nombreux. On constate dans la rue une présence nombreuse des enfants migrateurs par rapport à des permanents. Le secteur de Gisenyi compte toujours un grand nombre d’enfants, aussi bien des migrateurs que des permanents.

Lire la suite...

21 avril 2010

Rwanda : Nouvelles des enfants des rues

Pour sa réinsertion, vous pouvez parrainer un enfant des rues.

Rassemblement des enfants des rues au Point d'Ecoute
Enfants identifiés
Pour aider un enfant de la rue, il faut l’approcher, l’écouter, dialoguer, chercher à savoir pourquoi il est dans la rue, connaître ses préoccupations, ses projets d’avenir, les difficultés auxquelles il se heurte dans son quotidien et enfin examiner ensemble comment apporter des solutions aux problèmes posés.

Enfants identifiés en 2010
Période Janv. Févr. Mars Total
Nombre 23 18 5 46

L’identification permet non seulement de connaître l’enfant à secourir, de connaître l’effectif des enfants se trouvant encore dans la rue et de déterminer les services à leur offrir, mais elle permet aussi de connaître les réalités du milieu, de déceler des problèmes qui peuvent constituer des obstacles et de dégager des voies et des moyens qui permettront de prendre des solutions adéquates. Quelques critères ont été définis pour mieux mener cette activité d’identification.
  • L’enfant identifié est celui qui a son adresse jour et nuit dans la rue.
  • L’enfant qui se présente au rassemblement pour des activités d’animation et qui fréquente le Point d’Ecoute pour des aides diverses.
Notes : Parmi ces enfants identifiés, on distingue aussi bien des migrateurs que des permanents.

Lire la suite...

26 novembre 2009

Rwanda : Aide aux enfants des rues, rapport d'activité

en savoir plus sur les parrainages d'enfants au Rwanda

Rassemblement des enfants des rues au Point d'Ecoute
Enfants identifiés
Le Point d’Ecoute procède régulièrement à l’identification des nouveaux cas des enfants qui arrivent dans la rue. Pour la période de Juillet – Septembre, il a été identifié 15 nouveaux cas et l’on peut présentement estimer un nombre de 75 enfants se trouvant encore dans la rue.
La déception des enfants
Pour contribuer à la résolution des problèmes auxquels se heurtent les enfants de la rue dans leur quotidien dont le problème d’abri en particulier, l’administration de notre District en collaboration avec le Ministère du Genre et de la Promotion Féminine - MIGEPROF a décidé, sans trop de concertation, de créer un centre de transit à Gisenyi. Beaucoup de publicité a été faite pour que les enfants de la rue viennent, on leur promettait beaucoup de choses gratuites, nourriture, abri, activités etc. .

Lire la suite...

31 juillet 2009

Rwanda : A quoi jouent les enfants des rues...

en savoir plus sur le parrainage d'enfants au Rwanda

L’enfant des rues et les divertissements
Les enfants des rues font leur toilette dans le Lac Kivu Malgré les conditions de vie difficile dans lesquelles vivent les enfants de la rue, eux aussi ont besoin de se divertir. Dans la rue, les distractions occupent une place importante car chaque soir, après avoir trouvé de quoi acheter à manger, un peu d’argent pour payer du chanvre, de l’herbe à fumer, de la colle à respirer ou tout autre stupéfiant pour oublier ses peines et ses maux, les enfants n’ont plus vraiment d’autres soucis. L’enfant de la rue se contente du présent, il ne se pose pas de questions pour le lendemain et ne pense guère à l’avenir. Lire la suite

26 avril 2009

Rwanda, réinsertion de enfants des rues Rapport annuel 2008

en savoir plus sur le parrainage d'enfants au Rwanda

Enfants identifiés
Ce sont fréquemment de très jeunes enfants qui se retrouvent dans la rue L’identification est une opération qui se fait tout le long de l’année. Ainsi, au cours de l’année 2008, 62 enfants provenant des différents districts ont été identifiés.

Mis à part au centre ville et au marché de Nyakabungo, les enfants de la rue sont aussi identifiés à la Boucherie de Cyanika, au Centre de Mahoko et au marché de Nyaruhonga.
D’emblée, nous nous réjouissons de constater qu’il y a diminution de l’effectif des enfants de la rue. De plus, leur présence varie selon les saisons. Au moment de la récolte, il y a beaucoup moins d’enfants dans la rue qu’à la saison de culture. Ceci est une indication pour confirmer que c’est trop souvent la faim qui pousse les enfants dans la rue.

Lire la suite ...

6 décembre 2008

Rwanda : Aide aux enfants des rues, rapport d'activité

en savoir plus sur le parrainage d'un enfant des rues au Rwanda

Enfants des rues au Rwanda Au 3ème trimestre, les activités ont porté essentiellement sur la réinsertion sociale des enfants en situation de rue et le renforcement des capacités des parents en vue de maintenir les enfants réintégrés dans leurs familles respectives.
Un nouveau volet pour la formation des jeunes filles mères vient d’être intégré dans le programme de réinsertion des enfants des rues du Point d’Ecoute et un premier groupe a été identifié.
Enfin, après le passage de la tornade de septembre dernier, les maisons d’une quinzaine de familles parmi celles qui ont accueilli des enfants viennent d’être réhabilitées par le Point d’Ecoute.
Enfants identifiés
Les animateurs visitent régulièrement les enfants sur leurs sites respectifs. Lorsque les nouveaux cas dans la rue sont identifiés, signalés par les autres enfants ou par les enfants qui viennent d’eux-mêmes demander une aide, ils sont immédiatement emmenés au bureau pour le remplissage des fiches d’identification afin d’entamer le processus de réintégration. Au cours de ce trimestre, 24 enfants ont été identifiés.

Lire la suite...

11 août 2008

Rwanda : Aide aux enfants des rues, rapport d'activité

en savoir plus sur la retour en famille de l'enfant des rues

Ce sont fréquemment de très jeunes enfants qui se retrouvent dans la rue
Enfants identifiés
Le Point d’Ecoute procède régulièrement à l’identification des enfants de la rue dans Gisenyi et ses alentours.
Mis à part au centre ville et au marché de Nyakabungo, les enfants de la rue sont aussi identifiés à la Boucherie de Cyanika, au Centre de Mahoko et au marché de Nyaruhonga.
D’emblée, nous nous réjouissons de constater qu’il y a diminution de l’effectif des enfants de la rue. De plus, leur présence varie selon les saisons. Au moment de la récolte, il y a beaucoup moins d’enfants dans la rue qu’à la saison de culture. Ceci est une indication pour confirmer que c’est trop souvent la faim qui pousse les enfants dans la rue. Présentement, on dénombre environ 75 enfants dans la ville de Gisenyi et le marché de Nyakabungo, et 28 au centre de Mahoko.
On ne peut pas dire avec exactitude le nombre d’enfants se trouvant à Cyanika car on retrouve souvent ces mêmes enfants au centre ville et à Nyakabungo.

Lire la suite...

22 février 2008

Rwanda : Aide aux enfants des rues, rapport d'activité

en savoir plus sur le parrainage d'enfants au Rwanda

Enfants identifiés
En 2007, 95 enfants des rues ont été identifiés dans la région de Gisenyi. Ce sont fréquemment de très jeunes enfants qui se retrouvent dans la rue

La présence de ces enfants dans la rue est entraînée par plusieurs facteurs :
  • Les conditions de vie économiquement difficiles des familles
  • Le mauvais encadrement des enfants en famille (polygamie)
  • Les conflits familiaux
  • Les familles nombreuses
  • La mauvaise compagnie
  • L’indépendance économique forcée des enfants
  • L’absence de parents

Lire la suite...

15 novembre 2007

Rwanda : Aide aux enfants des rues, rapport d'activité

en savoir plus sur le parrainage d'enfants au Rwanda

Enfants identifiés
De jeunes enfants passent la frontière à Goma

Le Point d’Ecoute procède régulièrement à l’identification des enfants vivant dans la rue et, présentement, nous continuons à constater la diminution progressive de l’effectif des enfants des rues à Gisenyi. Cependant, outre le problème des jeunes adultes sans attaches déjà signalé, nous sommes aujourd’hui confrontés à un nouveau phénomène. En effet, il y a lieu de signaler un nombre assez important d’enfants qui traversent chaque matin la frontière vers Goma en RD du Congo et rentrent le soir après y avoir passé la journée.

Lire la suite...

6 février 2007

Rwanda : Un centre d'accueil pour enfants des rues

En savoir plus sur la construction d'un centre d'accueil pour enfants des rues au Rwanda

Centre d'acueil pour enfants des rues au Rwanda

En 1998, le Point d’Ecoute a débuté son action en accueillant les enfants des rues dans un conteneur transformé en bureau d’accueil. En 2002, un petit local a été loué pour servir de bureau et faciliter le travail administratif.

Fin 2006, les enfants étaient toujours accueillis dans le conteneur. Mais l’exiguïté des locaux représentait un réel frein à l’extension des actions.

Lire la suite...

10 janvier 2007

Rwanda : Aide aux enfants des rues, rapport d'activité

en savoir plus sur le parrainage d'enfants au Rwanda

Enfants identifiés
Enfants des rues au Rwanda

Durant ce dernier trimestre, seuls 21 nouveaux cas d’enfants vivant dans la rue ont été identifiés, ce qui représente une victoire dans notre lutte contre ce fléau. Il faut cependant noter que ce chiffre est entaché d’un phénomène récent et déroutant, celui des jeunes adultes sans attaches affluant dans la ville de Gisenyi. Pour le moment, le Point d’Ecoute n’a pas de réponse à apporter à ce nouveau problème mais étudie la chose.

Lire la suite...

4 juin 2003

Parrainer un enfant des rues au Rwanda

Vous pouvez vous aussi parrainer un enfant des rues au Rwanda !

Parrainer un enfant des rues A la fin des années 90, Gisenyi s’est trouvé un passage obligé pour le flot des réfugiés Rwandais revenant du Congo où ils avaient fui après la guerre de 1994. Lors de ces retours massifs, de nombreux enfants se sont retrouvés seuls, malencontreusement séparés de leurs parents. Ils ont alors commencé à envahir les rues de Gisenyi, se regroupant en petites bandes pour survivre. La guerre qui a embrasé la région jusqu’en 1998 n’a fait qu’accentuer ces mouvements de populations ; dans toute la région, la pauvreté s’intensifiait et se généralisait de manière dramatique. Les familles avaient tout perdu, les enfants arrivaient de plus en plus nombreux dans les rues de Gisenyi et s’y installaient, espérant y trouver de quoi survivre.

C’est pour leur venir en aide que le Point d’Ecoute a été créé en août 1998. A cette époque, on trouvait plus de 700 enfants abandonnés dans la seule ville de Gisenyi. Face à cette situation d’urgence, le Point d’Ecoute a tout mis en oeuvre pour répondre dans un premier temps à leurs besoins essentiels et leur procurer nourriture, soins médicaux, vêtements, puis entamer les démarches de réunification familiale.

Lire la suite...