• Fiches de naissance non retirées par les parents ou non transmises à l’arrondissement.
  • Actes de naissance non signés au niveau de l’arrondissement.
  • Actes de naissance non retirés par les parents au niveau de l’arrondissement.
  • Fiches de naissance non enregistrées au niveau de l’arrondissement.
Ainsi, au cours de cette campagne de sensibilisation les différentes couches de la population ci-après ont été touchées :
  • 116 élus locaux.
  • 632 enseignants du primaire.
  • 151 aides-soignantes et aides-soignants.
  • 83 infirmiers et sages-femmes.
  • 6 médecins.
  • 18 groupements à vocation agricole composés de femmes.
  • 12 705 femmes et hommes appartenant à divers corps de métier.
Conférence pour les Droits de l'Enfant au Bénin
Activité de plaidoyer
Dès la rentrée scolaire 2009-2010, la SMDS, en collaboration avec d’autres ONG engagées dans le domaine de la protection et la promotion des droits des enfants, s’est fixé comme objectif d’amener le Gouvernement du Bénin à prendre ses responsabilités pour la délivrance d’actes de naissance aux écoliers qui n’en possèdent pas.
Ainsi, des actions de plaidoyer en direction des autorités à divers niveaux ont été entreprises de janvier à mars 2010 et ont permis de rencontrer les décideurs que sont :
  • Le groupe parlementaire de l’Assemblée Nationale en charge des questions de l’enfance.
  • Le Ministre de la Justice, de la Législation et des Droits de l’Homme.
  • Le Ministre de la Famille et de la Solidarité Nationale.
  • Le Ministre de la Décentralisation.
  • Le Ministre des Enseignement Maternel et Primaire.
Comme résultat immédiat découlant de cette action de plaidoyer, une communication relative à la délivrance d’actes de naissance aux écoliers des classes de Cours d’Initiation (CI) au Cours Moyen 2ème Année (CM2) qui n’en possèdent pas a été introduite en Conseil des Ministres dans la 2ème quinzaine du mois de mars 2010.

Pour permettre aux écoliers candidats à l’examen du Certificat d’Etude Primaire et Elémentaire (CEPE) 2010, le Ministre de la Justice a été instruit pour leur faire délivrer une attestation d’inscription au registre de requérants qui pourra remplacer provisoirement l’acte de naissance dans leur dossier de candidature.
Suivi des enfants
Les activités pédagogiques au cours du 2ème trimestre ont été perturbées par des grèves répétées au niveau des enseignants du primaire et du secondaire. Pendant cette période, l’encadrement des enfants a été très difficile car il a fallu trouver des activités de substitution pour les occuper pour qu’ils ne s’éloignent pas trop des activités pédagogiques.
Ainsi, en dehors des activités ludiques, quelques bénévoles de la SMDS se sont improvisés répétiteurs pour accompagner les enfants dans les cours de mathématiques, de physique et de français.
Cette période a aussi vu les visites à domicile se multiplier, ce qui porte cette activité de suivi par les animateurs de SMDS à 619 visites qui ont permis d’aborder un certain nombre de situations auxquelles sont confrontés ces enfants. Au total, les problèmes rencontrés se présentent comme suit :
  • 1 cas de morsure grave de chien (Théophaste Tonoukouin, il va bien à présent).
  • 46 cas de maladies dont 12 ont nécessité une hospitalisation.
  • 2 cas de violence sur mineur (coups et blessures).
  • 1 cas de viol sur mineure de 11ans, le coupable a été arrêté et attend son jugement.
Un jeune orphelin au Bénin lisant une lettre de sa marraine Au cours de ce trimestre, la SMDS a reçu de SOS-Enfants la somme de 1925 Euros destinés à acheter des cadeaux aux enfants parrainés et permettre la fourniture de repas pour ceux qui sont scolarisés.

Les cadeaux ont été achetés et remis aux enfants concernés de même qu’une enveloppe mise à la disposition de chacun d’eux pour leur permettre d'assurer leurs petits déjeuners et déjeuners. Distribution aux orphelins des cadeaux offerts par leurs Parrains et Marraines
Grande a été la joie de ces enfants qui, depuis le jour des remises des cadeaux et des enveloppes, semblent intégrer davantage le groupe de leurs pairs.
Conclusion
De ce second trimestre de l’année académique 2009-2010, nous pouvons retenir que les activités programmées se sont très bien déroulées et les différents résultats obtenus ont dépassé ce que l’on attendait surtout dans le domaine de l’état civil. Les difficultés rencontrées n’ont pas été et ne seront pas un frein pour nous, mais nous ont permis de tirer des leçons pour mieux avancer. L’année scolaire sera certes prolongée à cause des multiples grèves des enseignants.
Nous remercions SOS Enfants et vous tous, Parrains et Marraines, de nous accompagner dans le soutien et le suivi de ces orphelins qui permet d'aider chaque enfant de s’épanouir.
Merci à tous pour votre aide !

AKPO S. Fidèle
Directeur exécutif de la SMDS
Mai 2010

Si vous voulez nous aider, vous pouvez parrainer un orphelin d'Afrique.