Filière menuiserie

Pendant cette période, les apprenants se sont spécialisés dans les activités de traçage, de sciage et d’assemblage à mi-bois et à tenon-mortaise. Ce sont les quatre opérations fondamentales prévues dans le programme de cours, elles se résument comme suit :

Technologie des outils

Les jeunes ont appris tout ce qu'il faut savoir sur l’établi, le rabot et son entretien, la scie, le trusquin, le ciseau et la bédane. Ils se sont exercés au traçage du bois et savent appliquer le trusquin sur des pièces de bois. Ils savent également comment mortaiser les pièces de bois en vue des assemblages. L’enseignement sur l’entretien du rabot leur a permis de savoir comment monter et démonter celui-ci et comment affûter la lame d’un rabot.
Premiers essais du travail à la scie pour les apprentis menuisiers de Goma

Technologie du métier

Les jeunes ont appris le sciage, le rabotage, comment créer des tenons et des mortaises. Pendant la formation pratique, ils se sont concentrés notamment sur le rabotage, la vérification du bois, l’assemblage à mi-bois et l’assemblage de tenon-mortaise. Ces exercices leur ont permis de monter des tabourets et les amèneront à fabriquer des chaises. Ils ont pu terminer 4 tabourets.

Technologie des machines

Les jeunes ont appris les différents types de machines à bois et comment appliquer les mesures de sécurité.

Connaissance des matériaux

Les jeunes ont étudié l’arbre et ses différentes parties. Ils ont aussi appris les techniques de séchage du bois et connaissent à présent les avantages à utiliser du bois sec et les inconvénients de l'utilisation du bois vert.

Dessin technique

Les jeunes ont appris le tenon et la mortaise et, durant les cours pratiques, ils se sont exercés à l’assemblage à mi-bois et au tenon-mortaise. Ceci leur a permis de s’exercer à la fixation des pieds pour le montage des tabourets.

En conclusion, pour les cours techniques, nos élèves sont très attentifs et obtiennent de bons résultats pour les interrogations tandis que pour les travaux pratiques, ils se montrent très courageux mais n’ont pas tous le même rythme.
Réinsertion des enfants soldats de Goma, cours théorique de formation en menuiserie

Filière maçonnerie

Les cours dispensés aux apprenants pendant le premier trimestre 2012 selon le programme de formation professionnelle en technique de maçonnerie, portent sur les connaissances suivantes :

Généralités

Définitions, normes de construction et différents types de maisons.

Mesures de sécurité

Les accidents et leurs causes, règles générales de sécurité, premiers secours à porter en cas d’accident.

Outillage et mesurage

Identification des outils, classification des outils, lecture et calcul des mesures.

connaissances des matériaux de construction

définition et identification des principaux matériaux de construction, classification des matériaux de construction, les matériaux et leurs applications.

Le dessin et son interprétation

les définitions, l’échelle, l’écriture, le cartouche, l’encadrement du papier de dessin, la cotation, le plan et ses différentes vues.

Les notions sur les devis et le métré

Généralités, métré, tableau des devis quantitatif et estimatif.
Apprentissage de la fabrication du béton pour la réinsertion des enfants soldats de Goma A la fin du 1er trimestre, nos apprenants consciencieux sont capables de :

 • Définir la maçonnerie et les normes strictes de construction, et décrire les travaux classiques de maçonnerie.
 • Identifier les accidents classiques, leurs causes et énumérer les mesures de sécurité.
 • Choisir les outils et équipements appropriés aux travaux de maçonnerie ; utiliser ces outils avec précaution et les entretenir proprement.
 • Identifier les principaux matériaux utilisés en maçonnerie ; préparer un mortier, un béton, une armature,…
 • Fabriquer des briques, des blocs-ciment, du mortier bâtard, du béton armé.
 • Interpréter les plans élémentaires et effectuer leurs propres esquisses, croquis et maquettes.
 • Faire des calculs de devis simples et de métrés.

Le programme de formation en menuiserie et maçonnerie organisé évolue normalement. Les apprenants sont ponctuels et courageux. Ils apprécient cette formation et sont désireux de progresser.

Nous remercions chaleureusement nos marraines et parrains de SOS Enfants pour l’effort qu’ils ne cessent de nous prodiguer en appuyant nos actions en faveur des enfants ex-soldats démobilisés, de ceux de la rue ainsi que des orphelins soutenus par APROJED Goma. Ils peuvent constater, que grâce à cette formation, ils donnent aux jeunes soutenus par APROJED Goma, des moyens efficaces pour affronter la vie.

MATUMO SISIMUKE
Secrétaire Exécutif APROJED
Goma, le 15 juin 2012

en savoir plus sur la réinsertion des enfants soldats à Goma