Quelques données :
  • Avril n'a connu qu'une seule pluie.
  • Mai n'a connu que deux pluies.
  • La pluviométrie d'août a été suffisante et bien répartie, un mois tout à fait normal, le plus important pour le développement de la végétation et l'infiltration de l'eau dans les nappes phréatiques.
  • L'ensemble de la pluviométrie est tombé en 48 pluies, soit une moyenne de 11 mm par pluie.
  • La pluie la plus faible a été de 1,1 mm (le 22 août)et la plus forte, de 37 mm (le 4 août, soit 18 % de la pluviométrie de ce mois).
  • Une pluie dure en moyenne une heure.
Malgré de bonnes levées des semis en juin, la saison pluvieuse 2006 n'a pas permis de bonnes récoltes dans notre région ainsi que dans d'autres régions voisines, avec de grandes disparités.

Champ de sorgho traité en méthode ZaïMais nous remarquons que les champs traités en Zaï n'ont quasiment pas été affectés par ces aléas climatiques, grâce à une bonne mise en valeur des pluies, certes faibles mais régulières.

Dans nos champs expérimentaux protégés par des diguettes et des bandes enherbées, nous avons enregistré des rendements de 2.700 kg par hectare avec des variétés traditionnelles. Ce qui est assez exceptionnel !

Tout cela confirme encore l'importance des nouvelles méthodes agro-écologiques pour assurer la sécurité alimentaire des populations.

Henri GIRARD
Directeur de la Ferme Pilote de Guiè
Février 2007

Vous pouvez nous aider et participer à notre lutte contre la désertification au Sahel.