Quelques données :
  • Avril et mai n'ont connu chacun qu'une seule semaine pluvieuse.
  • La pluviométrie de juin est tombée en 4 pluies dont 90 mm en 3 pluies entre le 21 et le 30 juin.
  • Juillet, août et septembre ont eu une excellente répartition des pluies (aucune semaine sèche).
  • L'ensemble de la pluviométrie est tombée en 41 pluies, soit une moyenne de 18,4 mm par pluie.
  • La pluie la plus faible a été de 1,2 mm et la plus forte de 65,16 mm (le 5 août, soit 25 % de la pluviométrie de ce mois).
  • Une pluie dure en moyenne une heure.
Cette année encore, les pluies n'ont été régulières qu'à partir de la fin juin, faisant échouer les semis de mai et du début juin. La saison pluvieuse a commencé très difficilement ; mai et juin n'ont pas donné des pluies suffisantes pour le démarrage des cultures, obligeant les agriculteurs à ressemer leurs champs à plusieurs reprises (les graines germent puis meurent par dessèchement). Mais ensuite, entre le 21 juin et le 3 octobre, les pluies ont été régulières et suffisantes pour en faire une année exceptionnelle.

La saison pluvieuse 2005 a donc permis de bonne récoltes dans notre région et dans beaucoup d'autres du Sahel. Puisse cela nous donner de l'énergie pour continuer les travaux d'aménagement de l'environnement et la formation aux méthodes d'agriculture durable qui permettront de mieux gérer les années de crise climatique.

Henri GIRARD
Directeur de la Ferme Pilote de Guiè
Janvier 2006

Vous pouvez nous aider et participer à notre lutte contre la désertification au Sahel.