Nous avons tout de même déploré une épidémie de méningite au mois de février, épidémie qui a malheureusement fait plusieurs victimes parmi les enfants. Il faut dire que nous ne disposons pas de médecin à Guiè. Seuls les cas les plus graves ont été hospitalisés en ville, mais hélas souvent trop tard. Une grande partie du budget de notre association a été consacré aux soins de tous les enfants contaminés. Favorisée par la grande sécheresse, l’épidémie s’est résorbée avec l’arrivée de la pluie. La vie a pu reprendre son cours et les écoles refaire le plein d’élèves.

Après l’année des travaux, nous avons, en 2005-2006, mis l’accent sur la lecture. L’AZN a offert aux différentes écoles des manuels scolaires d’histoire, géographie et mathématiques. C’est avec beaucoup de fierté que les enfants ont reçu chacun un livre au cours d’une cérémonie officielle à laquelle professeurs, directeurs et parents d’élèves se sont joints.

Depuis son ouverture en 2003, notre bibliothèque connaît un grand succès et enregistre une fréquentation de mois en mois croissante. Ceci nous a encouragé à enrichir cette année ses rayons de manière substantielle. Les cadeaux solidaires que vous tous, chers Parrains et marraines, avez envoyés nous ont considérablement aidés dans cette entreprise.
A différents livres en français, littérature classique, dictionnaires, romans, histoires et albums pour enfants, livres d’images, nous avons ajouté l’achat de romans d’auteurs africains et d’ouvrages en moré, la langue de la région. Nous avons également souscrit plusieurs abonnements à diverses revues (quotidiens ou hebdomadaires) pour permettre à tous d’être mieux informés sur l’actualité de leur pays et du reste du monde.

Séances de lecture à la bibliothèque de l'AZN

La bibliothèque est ouverte de 8 heures à midi et de 18 heures à 22 heures. Le public qu’on y rencontre est de plus en plus varié : enfants du village, élèves des écoles primaires, collégiens, étudiants, mais aussi fonctionnaires ruraux ou volontaires de l’AZN.
C’est une fois la nuit tombée que l’activité y est la plus grande : nombreux sont ceux qui viennent lire sur place, qui une revue, qui une bande dessinée. L’ambiance est très conviviale et nous sommes heureux de constater que la population a pris conscience de l’importance de la lecture.

Et si les différents prix d’encouragement que l’AZN distribue aux plus méritants en fin d’année restent principalement des livres, nous n’avons tout de même pas oublié les sportifs durant cette année scolaire. La générosité et les cadeaux solidaires des Parrains et Marraines nous ont permis d’équiper les écoles de ballons, maillots, sifflets, chronomètres et cordes pour le saut en hauteur. De quoi permettre aux enfants de se dépenser après une journée de classe bien remplie.

Sans votre soutien, tout ceci n’aurait pas pu se faire. Nous tenons une fois de plus à vous remercier tous, Parrains et Marraines qui êtes à nos côtés depuis les débuts du parrainage jusqu’à ce jour. Tous les parents et les enfants se joignent à moi pour vous exprimer leur profonde gratitude.

David K. Sawadogo
AZN Association inter-villages ZORAMB NAAGTAABA
Centre d’Instruction et d’Education Rural (CIER)
Juillet 2006

Si vous voulez nous aider, vous pouvez parrainer un enfant de l'école de Guiè.