Organisation d'une colonie de vacances pour enfants vulnérables et enfants des rues de Gisenyi au Rwanda Le 5 décembre, ils étaient tous au rendez-vous, osant à peine croire à leur chance.

Les activités étaient très variées, avec une alternance entre jeux d’extérieur et jeux d’intérieur. Le but était principalement de sensibiliser les enfants à des thèmes sérieux et essentiels pour eux par le biais d’activités ludiques.

Les différents thèmes abordés concernaient l’hygiène corporelle, les droits de l’enfant (droit à l’éducation, droit à une famille, droit à l’accès aux soins...). On a parlé du VIH et de ses conséquences  : son mode de transmission, de contamination, les moyens de prévention et de protection. On a aussi abordé le viol et la lutte contre les abus sexuels.
Activités de vacances pour les orphelins, les enfants des rues et tous les enfants vulnérables de Gisenyi au Rwanda Des cours de soutien scolaire en Anglais, Français et Mathématiques ont été proposés à ceux qui le souhaitaient, ils ont été nombreux à en profiter pour combler leurs lacunes et se remettre un peu à niveau, arriver à comprendre ce qu’ils n’avaient pas compris et mieux préparer l’année scolaire qui arrive. Des cours de citoyenneté ont également été organisés pour parler des valeurs d’un bon citoyen, apprendre la politesse, la non discrimination.

Tout cela s’est déroulé dans une très bonne ambiance, toujours sous forme de jeux. Et les activités sportives n’ont pas été oubliées non plus !
Camp de vacances pour les orphelins, les enfants des rues et tous les enfants vulnérables de Gisenyi au Rwanda Les petites scènes de théâtre ont été très appréciées par les enfants et nous nous en réjouissons. Car c’est là l’un des moyens les plus efficaces pour faire passer des messages délicats à aborder et difficiles à entendre.
Organisation de pièces de théâtre, de jeux et d'activités ludiques pendant les vacances pour les orphelins, les enfants des rues et tous les enfants vulnérables de Gisenyi au Rwanda Et puis on a demandé aux enfants de faire des dessins. C’est une activité qu’ils ne pratiquent pas souvent. Ils y ont exprimé leurs souhaits, leurs rêves inaccessibles, leurs drames aussi.
Dessin d'un enfant des rues au Rwanda Tous les enfants ont aimé ces belles journées passées ensemble.

Les parents sont passés régulièrement pour voir ce qu’ils faisaient. Ils étaient admiratifs de tout ce qu’ils voyaient, heureux de voir leurs enfants épanouis et contents, comme des enfants « vraiment en vacances ».

Le dernier jour, pleins d’espoir, les enfants ont demandé si le Point d’Ecoute organiserait à nouveau un encadrement récréatif de ce type aux prochaines vacances scolaires ?

En attendant, ils se préparent à reprendre le chemin de l’école le lundi 23 janvier avec beaucoup de belles images et souvenirs au fond du cœur.
Camp de vacances pour les orphelins, les enfants des rues et tous les enfants vulnérables de Gisenyi au Rwanda

Au nom de tous ces enfants, merci de rester à leurs côtés et de leur permettre de mieux vivre leur présent pour bien préparer leur avenir.

Pour favoriser sa réinsertion, vous pouvez parrainer un enfant vulnérable au Rwanda.