Après le passage du cyclone Sandy, l'école St Alphonse de Fourgy en Haïti engloutie sous les eaux Pendant trois jours, la vie a été suspendue. On ne pouvait pas se déplacer, plus rien ne se vendait, plus de commerce possible, les produits périssables se sont abimés. C’est de l’argent perdu, impossible d’acheter de nouveaux produits pour reconstituer le stock à vendre. Les familles ont perdu ainsi les quelques biens qu’elles pouvaient avoir. La seule espérance est alors souvent de tenter un retour en province auprès de leur parentèle.
Remise en état des installations
Le mois de novembre a connu encore beaucoup de pluies. Normalement elles sont rares à cette période mais cette année elles ont été fortes et fréquentes. Après les inondations dues à Sandy, rien n’arrivait à sécher, la boue restait et s’accumulait même.
Nettoyage au bulldozer des tonnes de boue la boue déposée par le cyclone Sandy lors de son passage sur Haïti L’équipe de Saint-Alphonse Fourgy a fait preuve de beaucoup d’énergie et est allée rencontrer les responsables du CNE – Centre National des Equipements pour leur demander de l’aide : on ne parvenait pas à nettoyer la cour de l’école, la boue envahissait tout l’espace. Un tracteur a été prêté, la boue a été compactée, la cour remblayée.

La motivation des parents pour venir soutenir le personnel des écoles dans le nettoyage est à souligner. Ils ont été nombreux à apporter leur aide alors qu’ils connaissaient la même situation chez eux. Il faut rendre hommage ici à leur grand courage face à ces évènements qui se succèdent et qui accroissent leur vulnérabilité, pourtant déjà bien grande.
Les parents ont apporté leur aide pour nettoyer l'école après le passage du cyclone Sandy sur Haïti Leur motivation a été entretenue par le fait qu’on les informait de la mobilisation en France des parrains des enfants et des fidèles donateurs qui soutiennent nos actions à Haïti. Nous leur disions que tout était mis en œuvre pour réhabiliter les locaux et racheter tous les manuels et matériels scolaires abimés, disparus pendant ces journées de déluge. Grâce à l’engagement de tous, les élèves vont recevoir en janvier leur nouvel équipement pédagogique.

Tout cela a bien évidemment perturbé le fonctionnement des écoles mais a aussi été l’occasion pour chacun sur place de montrer que l’accueil et l’éducation des enfants sont et resteront toujours leur priorité.

Conseil d’Administration de Saint-Alphonse
Port-au-Prince, 22 novembre 2012