Epreuve pratique de maçonnerie

Epreuve pratique pour le certificat professionel de maçonnerie à Goma.Les épreuves ont débuté avec l’examen pratique en maçonnerie au cours duquel chaque candidat a effectué la même tâche, à savoir le gâchage du mortier suivi du test technique de fabrication de parpaings avec moulage, malaxage et démoulage des blocs-ciment.

Epreuve pratique de menuiserie

Epreuve pratique pour le brevet professionel de menuiserie à Goma : fabrication d'ue étagère Pour l’épreuve pratique de menuiserie, chaque candidat a tiré au sort le meuble qu’il devait fabriquer : table, chaise à dossier ou étagère.

Epreuves théoriques

Epreuve théorique pour le brevet professionel de menuiserie à Goma. Venaient ensuite les épreuves orales théoriques de maçonnerie et menuiserie ainsi que les tests de connaissances générales, français, calcul et ECM. Les résultats obtenus par les apprenants dans cette épreuve ont montré une nette amélioration du niveau des enfants par rapport au début de leur formation, mais également par rapport aux promotions antérieures. Les membres du jury ont constaté que les enfants s'expriment beaucoup mieux en français et ils ont estimé leur attitude sociale très satisfaisante.

Remise officielles des diplômes

Une semaine après la délibération finale du jury, l'Autorité Gouvernementale provinciale a procédé à l’attribution des brevets d'apprentissage professionnel en menuiserie et des certificats de capacité professionnelle en maçonnerie aux lauréats.
Les lauréats du brevet professionnel de menuiserie et maçonnerie signent leur diplôme lors de la remise officielle. Il convient de signaler que les deux documents se distinguent par leur couleur. Les brevets d’apprentissage professionnel en menuiserie sont roses, tandis que les certificats de capacité professionnelle pour la maçonnerie sont de couleur jaune.

Le représentant de l'Autorité Gouvernementale a chaleureusement félicité les lauréats, saluant l’initiative d’APROJED et de SOS Enfants et soulignant l’importance de l’aide apportée par les parrains et marraines de l’association dans ce projet d’encadrement des ex enfants soldats et ceux de la rue. Ce projet, dit-il, constitue un jalon pour la réinsertion des jeunes et le renouvellement des forces vives qui feront la fierté de l'artisanat congolais. Il a ajouté qu'il ne reste plus aux jeunes qu’à saisir l’opportunité qui s'offre à eux et recouvrer leur fierté en se rendant utiles à la Nation.

Remise de kits d'installation professionnelle

Lauréat du brevet professionnel de menuiserie et maçonnerie recevant son kit de première installation professionnelle. La cérémonie de remise des diplômes a été suivie de la remise des kits pour l’installation professionnelle, composés d’une scie, d’un mètre, d’une équerre et d’un marteau pour menuisier et d’une truelle pour la maçonnerie.

Pour finir, les lauréats et les membres du jury ont émargé dans le registre d’immatriculation.
Lauréat du brevet professionnel de menuiserie et maçonnerie émargeant dans le registre d’immatriculation. Il faut préciser que les résultats sont de haut niveau cette année puisque 15 candidats sur les 20 apprenants inscrits ont obtenu leur Brevet, dont un avec la mention Grande Distinction !

Des mots de circonstance ont suivi la remise des kits, notamment le représentant des lauréats a remercié l’APROJED et tous les parrains et marraines de SOS Enfants pour cette année de formation qui leur a rendu leur espoir et leur dignité.

Puis le représentant de l’autorité Gouvernementale a prononcé la clôture officielle de cette promotion 2012 pour l’insertion socioprofessionnelle de nos ex enfants soldats.
Lauréat du brevet professionnel de menuiserie et maçonnerie. Pour finir, nous donnons à tous rendez-vous le mois prochain pour le démarrage de la promotion 2013 dont les candidats se montrent déjà très motivés, prêts à passer à l'ouvrage. Et nous ne manquons pas de vous remercier une fois encore très sincèrement pour votre soutien et votre aide à ces enfants si vulnérables de Goma.

MATUMO SISIMUKE
Secrétaire Exécutif APROJED
Goma, le 10 février 2013

en savoir plus sur la réinsertion des enfants soldats à Goma