Séance d'alphabétisation des enfants des rues
Une quarantaine d'enfants suivent de manière régulière nos séances d’alphabétisation. Un système de deux niveaux avait été mis en place et nous avions remarqué que dans le niveau II, les enfants maîtrisaient la lecture et l’écriture (c'est-à-dire composer les syllabes et les lire) alors que pour ceux du niveau I, il y avait de nouveaux venus qui ne savaient ni lire ni écrire les 26 lettres de l’alphabet français. Nous nous sommes vu dans l’obligation de créer un troisième niveau pour ne pas empêcher l’évolution des enfants du groupe déjà suivis. En mathématique (numération), les enfants ont été également classés en 3 niveaux. Par exemple, ceux du niveau I ont commencé à apprendre la notion de « unité et dizaine ». Le jeu du caissier leur a permis de comprendre que les dizaines ont toujours deux rangs de chiffres et que les unités n’en ont qu’un ou précédé d’un zéro.

L’équipe d’infirmières a suivi une formation sur la gestion de la pharmacie et la sensibilisation sur le choléra, une formation sur le VIH / Sida et l’hépatite B. L’équipe compte organiser une sensibilisation sur le VIH / Sida auprès de jeunes de la rue du Rond Point Ngaba. Deux filles de la rue ont accouché en août. Deux jeunes de 18 ans que nous suivons depuis cinq ans ont de plus en plus perdu le contrôle de leurs facultés mentales, probablement en raison de l’abus de drogue et de l’absence de tout soutien familial et nous voyons difficilement comment les soutenir.
Les chiffres du trimestre
  • 57 enfants sont en famille d’accueil transitoire ;
  • 57 familles d’accueil ont été aidées ;
  • 31 microcrédits ont été octroyés à des familles d’enfants :
    8 microcrédits aux enfants et 23 aux mamans ;
  • 91 enfants sont en formation professionnelle : soit en coupe&couture, soit en mécanique automobile, soit en menuiserie, soit en électricité, soit en plomberie soit à l’école de conduite, soit encore en ajustage ou maçonnerie ;
  • 10 garanties locatives ont été accordées à 10 familles d’enfants ;
  • 2.137 repas ont été servis au Centre.
Les activités du trimestre
Au mois d’août, plusieurs responsables du site « Marché Matadi Kibala » ont rencontré notre structure en vue de présenter des documents nous autorisant à travailler sur ce site et à évaluer le système d’alerte précoce mis en place ;

Plusieurs responsables du site « Intendance & Marché Mbanzalemba» ont été sensibilisés sur la rentrée scolaire par nos éducateurs et ont évalué les activités liées aux enfants de la rue sur ce site ; Ndako Ya Biso, animateurs en séance de travail

L’équipe de nos animateurs a réalisé, au cours de la période, plusieurs sensibilisations à travers les radios locales ;

25 directeurs des écoles où étudient les enfants que nous suivons ont répondu présents à la rencontre que les éducateurs de NYB ont organisé, au mois d’août, pour lancer l’année scolaire 2011-2012 ;

Au mois de septembre, le centre a organisé une rencontre avec des pasteurs pour réfléchir à la question suivante : Que peut faire un responsable d’Eglise pour que des enfants ne descendent pas dans la rue ?
Sortie en bus pour les enfants des rues La sortie mensuelle a eu lieu au cercle récréatif « Amour et Liberté ». Sur place, les enfants ont écouté l’histoire de la cigale et de la fourmi pour les faire réfléchir afin de déterminer s’ils préparent leur avenir ou s’ils profitent uniquement du temps présent. Ensuite, les enfants ont été répartis en petits groupes de trois ou quatre pour un éducateur. Le but était de creuser les dires de l’enfant pour apprendre ce qui bloque sa réunification ;

Une rencontre de coopération avec les centres d’hébergement travaillant avec Ndako Ya Biso s’est tenue au Centre dans l’objectif de pouvoir parler de notre complémentarité ;

15 responsables du « Marché de Libération / Selembao » ont eu une rencontre avec notre structure. Ils ont parlé de travail en synergie sur ce site ;

Au mois d'octobre, l’équipe des nos infirmiers a sensibilisé près de 100 jeunes filles et garçons de la rue sur le VIH Sida dans notre centre. Cette rencontre s’est tenue suite au dépistage récent de plusieurs cas de sida parmi les jeunes de la rue du rond-point Ngaba, mais aussi suite à la découverte d’une nouvelle pratique morbide de la part des séropositifs voulant transmettre leur maladie à d’autres.

14 responsables des sites « Marché de Ngaba / Kizeza» ont eu une rencontre avec notre structure. Ils ont parlé de la place de l'enfant.

Nous avons organisé une rencontre des pasteurs qui a regroupé une trentaine de participants d’une douzaine d’Eglises différentes. Quatre points étaient à l’ordre du jour à savoir : l’exhortation, la relecture de la rencontre précédente, le témoignage de deux enfants en rupture familiale et sociale et la question sur comment associer des pasteurs d’autres Eglises à notre programme.

25 responsables des sites « Intendance et Marché de Livulu » ont eu une rencontre avec notre structure. Ils ont parlé de la Protection de l'enfant pendant le processus électoral. Ndako Ya Biso, animateurs en séance de travail

La sortie mensuelle a eu lieu au cercle récréatif « Amour et Liberté » avec 23 enfants et 11 animateurs. Au cours de la réunion, ils ont évalué avec les enfants les avancements depuis la dernière sortie. Ils ont parlé de l’intérêt de parler honnêtement pour convenir avec chacun d’un plan de retour en famille. Ensuite ils ont eu du bon temps de jeux collectifs dans l’eau, suivi du repas.

Les enfants se sont régalés avec les mangues des arbres qui se trouvent dans le centre. Nous avons profité de la saison des pluies pour planter de nouveaux arbres dans la cour.

Nous tenons à vous remercier tous vivement car, sans vous, nous ne pourrions pas mener à bien les actions entreprises et aider ces enfants à s’en sortir. Nous sommes très conscients que l’argent que vous consacrez à ces enfants, vous ne l’utilisez pas pour vous ou les vôtres. Soyez-en remerciés du fond du coeur.

L'équipe des animateurs
Novembre 2011

Si vous voulez nous aider, vous pouvez parrainer les enfants des rues de Kinshasa.