Enfants de l'école d'Ambodirafia à MadagascarLes routes sont restées à peu près praticables pendant la saison des pluies et l’approvisionnement n’a pas connu les habituelles interruptions. Notre cantine a donc pu fonctionner tout à fait normalement et les enfants en ont largement profité, toujours plus nombreux car ils continuent à arriver des lointaines collines.
Il faut dire que les premiers élèves formés dans notre petite école sont maintenant collégiens et très fiers de l’être. Souvent nés dans des familles complètement illettrées, ils sont admirés et même un peu enviés et cette sorte d’aura rayonne bien au delà du petit village. Alors rien d’étonnant à ce que les demandes d’inscription affluent en nombre et c’est tant mieux.

Les enfants sur le trajet de l'école d'Ambodirafia Cette inhabituelle clémence des éléments a également donné un peu de temps libre à vos protégés, en dehors des heures de classe la cour de l’école a souvent vu des parties de foot incroyablement animées malgré la chaleur. Le registre de la bibliothèque témoigne aussi que les enfants ont beaucoup lu, encore plus que d’habitude.

Enfants de l'école d'Ambodirafia à MadagascarLa nouvelle classe construite en matériaux traditionnels par les habitants est désormais opérationnelle mais je n’ai pas encore de photos à vous transmettre, il faut dire que les connexions sont encore bien laborieuses. Mis en place voilà quelques temps déjà, les cours d’écologie sont passés de la théorie aux travaux pratiques. En effet, les habitants d’Ambodirafia ont pris conscience bien avant les autres des effets dévastateurs de la déforestation sauvage de leur région et les pépinières de jeunes arbres se sont multipliées. Le reboisement est déjà en cours sur quelques collines.

Toutes ces bonnes nouvelles ne doivent pas nous faire oublier que beaucoup reste à faire pour gagner la lutte contre la pauvreté et pour assurer à tous ces petits une formation qui leur permettra de participer efficacement au développement de notre pays. Votre aide qui ne s’est jamais démentie commence à trouver sa récompense à travers tous nos jeunes qui deviennent des exemples à suivre.

Merci infiniment à tous de votre générosité envers les enfants de Madagascar !

Sylvie NICOULIN
Responsable secteur Madagascar

Pour soutenir notre action, vous pouvez vous aussi parrainer l'école d'Ambodirafia.