Pour quelques uns, c’est un papa remarié et donc une nouvelle famille pour les accueillir, pour la plupart, un appui matériel à la maman a permis de retrouver un équilibre, un logement, une petite activité économique lui permettant de reprendre son enfant avec elle. Nous sommes tristes de ne plus les voir, mais contentes pour eux car c’est toujours mieux de vivre avec ses parents.
Le départ de ces pensionnaires nous a permis d’accueillir de nouveaux enfants en grande difficulté. En septembre, ils étaient 70 et d’autres ont continué à arriver depuis, nous continuons à les accueillir jusqu’à notre seuil de capacité qui est de 80 enfants. L’installation s’est faite dans la joie et la bonne humeur, les anciens ont pris en charge les nouveaux pour leur montrer comment se passe la vie ici et tous ont repris les cours, dans notre école Saint-Joseph pour les plus jeunes, dans nos ateliers professionnels pour celles et ceux qui ne peuvent pas ou ne veulent pas continuer au collège ou au lycée.

Notre troisième dortoir permet maintenant d’accueillir quelques garçons. Ils sont encore bien minoritaires au milieu des filles, mais ils ont vite trouvé leur place dans la répartition des tâches ménagères quotidiennes !!
Une fois de plus, les vacances ont été l’occasion de grands travaux et notre dernier grand souhait a été exaucé cette année avec la rénovation complète du réfectoire.
A leur retour de vacances, les enfants ont trouvé leur réfectoire entièrement refait : cette très grande salle a été remise à neuf et réaménagée pour pouvoir servir également de salle d’études pour les plus jeunes en période scolaire.

Depuis le mois de septembre, nous n’avons pas beaucoup de soucis de santé avec les enfants. Cela grâce aux installations refaites qui leur permettent de vivre dans un milieu beaucoup plus sain. Nous savons que c’est à vous tous que nous le devons et nous vous en remercions de tout cœur.
A présent, nous nous apprêtons à fêter Noël et la nouvelle année. Les enfants se réjouissent. C’est une période qu’ils aiment bien parce qu’ils vivent des moments de joie et de fête tous ensemble. Comme le veut notre organisation, c’est eux qui décorent la salle et le sapin, c’est eux qui préparent le repas et les gâteaux que tous mangeront le soir de Noël, avec l’aide des aînées et de nous-mêmes bien sûr.
J’espère que vous aussi vous vous préparez à la fête de Noël dans la joie et la paix. Les enfants et nous, les sœurs, vous souhaitons de très bonnes fêtes de fin d’année et vous disons toute notre gratitude pour votre aide si précieuse.

Sœur Marie-Florine
Orphelinat des Sœurs Filles de Marie
Ambodifotatra, Ile Ste Marie, Madagascar
Décembre 2007

Si vous le souhaitez, vous pouvez parrainer l'orphelinat Ste Marie à Madagascar.