• Tous ces parents, dont la situation reste souvent précaire, se sentent plus sereins depuis que l’école d’Akany Aina est épaulée par le parrainage de SOS Enfants.
  • Tous les parents rencontrés (95 % de l’ensemble) sont conscients de l’importance de l’instruction et de l’éducation pour la préparation de l’avenir de leurs enfants.
  • Ils reconnaissent les bienfaits de toutes les actions éducatives et sociales menées actuellement par Akany Aina, non seulement pour les enfants mais aussi pour les parents : cantine scolaire quotidienne, aide en matière de fournitures scolaires, examen hebdomadaire de contrôle sur les cours dispensés.
  • En guise de reconnaissance et à titre de contribution à la cantine scolaire, des mères de familles ont promis d’apporter un peu de leurs petites récoltes (haricots, patates douces, maïs, melons…). Déjà mis en application ces derniers temps, ces gestes de reconnaissance entrent bien dans le cadre du dépassement de l’assistanat : les messages relatifs au « refus de l’assistanat » que nous n’avons cessé de répéter à chaque réunion des parents d’élèves commencent à porter leur fruit.
  • Il reste toutefois difficile, pour beaucoup d’enfants, de se concentrer sur leur travail scolaire à la maison en raison de la situation de précarité et de promiscuité vécue quotidiennement (une petite pièce sans électricité pour la plupart des familles).
Akany Aina s’interroge actuellement sur ce qu’on pourrait faire, face à ce problème. Faudrait-il organiser des heures d’études supplémentaires après les cours normaux, pour garder davantage les enfants dans une ambiance éducative saine ? Les nouvelles salles de classe sont suffisamment spacieuses pour un tel projet. Mais cela demande du personnel supplémentaire pour être mis en place

REPRISE NORMALE DES CLASSES

Les classes ont repris normalement depuis le 12 janvier 2009, avec la cantine scolaire habituelle. Nous sommes actuellement en pleine période de soudure et de grandes pluies ou de cyclones. Il y a davantage d’enfants qui n’ont même pas eu de petit déjeuner en venant en classe. D’où la nécessité confirmée d’un petit repas (bouillie ou galette de maïs/manioc) à 9 h 30 – 10 h du matin.
Les enfants du Primaire occupent, depuis la reprise des classes, les 5 nouvelles salles du nouveau bâtiment : 2 classes de CP 1, une de CP 2, une de CE et une de CM 1. Les deux sections du Préscolaires occupent les anciennes petites salles. Installés dans les nouvelles salles très spacieuses, les petits bancs et tables de fortune à la disposition d’Akany Aina se sont vite avérés très insuffisants. Il nous fallait en fabriquer un certain nombre de façon artisanale, pour couvrir les besoins urgents. Un constat réjouissant : les enfants se sentent à l’aise et ont plus de liberté dans leurs nouvelles salles de classe.

Les derniers petits travaux de finition à l’extérieur du bâtiment ne dérangent pas le déroulement normal des classes.

Aimé RAVALIMANANA
Ambatolampy, 21 janvier 2009

en savoir plus sur le parrainage des enfants du Centre Akany Aina.