Pour parvenir dans nos montagnes du Haut Dolpo, le trajet est très long. Ainsi lorsque nous acheminons du matériel, ou lorsque les personnes se déplacent, il faut compter 2 semaines pour gagner Ting Kyu :
• 2 jours de bus de Katmandou à Nepalgung,
• 1 heure d'avion depuis l’altiport du Bas Dolpo de Nepalgung pour aller à Juphal,
• 13 jours de marche au moins de Juphal jusqu'à Ting Kyu, 9 jours si l'on prend des chevaux et des yacks.

A Ting Kyu, l’école a ouvert le 17 Avril pour fermer le 28 Octobre 2011. Le nombre d’élèves s’est élevé à 104, de la Nursery (Préscolaire) à la Classe 5 (CM2), soit au total 7 classes.

Les enfants ont classe tous les jours sauf le vendredi après midi et le samedi. Durant l’année scolaire, l’école a été fermée 13 jours, dont une journée pour le festival de la montagne sacrée Kula et 12 jours pour la récolte du Yarsagumba, un champignon parasite aux vertus aphrodisiaques et antibiotiques très prisées en pharmacopée chinoise que les villageois revendent à prix d'or. Enfin, le dernier jour de classe, tous les enfants ont eu droit à une grande ballade suivie d'un joyeux pique-nique !
Festival de la Montagne Sacrée Kula à Ting Kyu au Népal Dans l’ensemble les résultats sont bons. Quelques élèves redoublent : trois en Nursery, deux en LKG, trois en Classe 1, deux en Classe 2, quatre en Classe 4 et un seul en Classe 5. A noter qu'il n'y a pas eu de Classe 3 cette année. L'an dernier, la Classe 2 était une toute petite classe, les élèves de bon niveau ont pu passer directement en Classe 4 et seuls deux élèves plus faibles ont redoublé la Classe 2.

Les professeurs et le personnel Les professeurs de l'école de Ting Kyu au Népal
Les professeurs sont originaires du Darjeeling, du Tibet, du Bas Dolpo, de Pokhara au Népal. L’anglais est enseigné par un tibétain. Le professeur d’éducation civique, Mlle Tsering Mendok, est originaire de Ting Kyu. Outre les professeurs, M. Tara Tamang est chargé de la cuisine des professeurs et Mlle Sonam est la gardienne de l’école en période d’hiver. Urgyen coordonne et organise toutes les opérations et activités.

Bâtiments, travaux et mobilier
Nous n’avons pas réalisé de travaux cette année, mis à part quelques petites réparations de portes. Mais nous envisageons d’agrandir les toilettes en 2012.
Nous avons mis de nouveaux bancs et de nouveaux bureaux dans les classes. Pour les nouveaux professeurs, nous leur avons installé des bureaux et des lits. La pharmacie et le centre de soins ont été équipés de placards.

Les relations avec la localité et le gouvernement
Si les parents sont très enthousiastes vis-à-vis de l’école, le gouvernement népalais est lui aussi très positif dans le jugement qu'il nous porte. Un représentant du ministère de l’éducation de la région a inspecté les écoles du Haut Dolpo en mai 2011. Il a, une fois encore, évalué l’école de Ting Kyu comme étant l’une des meilleures de toute la région. Ses commentaires sont : "bonne tenue, bonne direction, bâtiments respectueux de l’environnement, bonne discipline."
Ces visites annuelles du gouvernement apportent une telle notoriété à l’école que toutes les familles sont maintenant impatientes de voir leurs enfants scolarisés.

Difficultés rencontrées
Les conditions de vie sont très dures dans le Haut Dolpo et causent un certain nombre de problèmes. La communication téléphonique satellitaire a été défectueuse cette année, comme nous vous l’avons déjà dit, la connexion a été coupée pendant 5 mois, et pourtant l’installation gouvernementale est placée à l’école.

Deux professeurs ont connu quelques soucis d’acclimatation à l’altitude lors de leur trajet pour venir à Ting Kyu. Ces professeurs ont dû rester pendant une petite période dans la vallée de Dho Tarap pour s’acclimater avant de continuer leur chemin en direction des écoles.

Nous enregistrons des irrégularités du service de transport aérien pour le Bas Dolpo. Les vols sont souvent annulés, ce qui provoque parfois une longue période d’attente dans le Teraï ou à l’altiport du Bas Dolpo.

Nous manquons de solutions d’hébergement et de réapprovisionnement en nourriture pour la partie du trajet du Bas Dolpo aux écoles, trajet de 15 jours environ qui s'effectue à pied, rappelons-le.

Points positifs
L’alimentation en énergie solaire est suffisante. Aucun personnel n’a été malade pendant la période scolaire. Nous n’avons pas connu de difficulté d’approvisionnement de nourriture, en partie grâce aux légumes de la serre de l’école.
Une très bonne entente règne entre les membres du personnel. Les professeurs qualifiés ont beaucoup d’expérience.
Un camp médical itinérant est venu durant l'été dans la vallée, avec un médecin suisse accompagné d’un médecin népalais. Ils sont restés 5 jours à Ting Kyu et 3 jours à Shimengaon. Ils ont effectué un contrôle médical des villageois pour enregistrer l’état de santé de la population et établir une liste des maux ou maladies les plus fréquents dans la vallée. Les pathologies les plus fréquentes sont des cas d’hépatites B et d’infections urinaires pour les femmes. Ces médecins reviendront en 2012 pour traiter la population.

La nouvelle enseignante, Tsering Mendok, possède un diplôme d’infirmière, elle s'est occupée très efficacement du poste de soins de l’école.

Cadeaux et courrier
Cadeaux des parrains pour leurs filleuls du Népal Les dons spéciaux émanant des parrains de SOS Enfants ont bien été utilisés pour l’achat de cadeaux pour les élèves. Anne Lelong s’est occupée de ces achats à Katmandou et de leur envoi au Dolpo. Les cadeaux sont toujours accueillis avec joie, bien évidemment ! La dernière distribution a permis d'offrir aux enfants des peluches et quelques poupées, des ballons, des petites voitures, des jeux de société, des boîtes de craies grasses, quelques petits livres et cahiers de coloriage ainsi que des peignes, des barrettes, des petits miroirs et bien entendu, du matériel scolaire.

Les parrains de SOS Enfants ont également adressé du courrier aux enfants des classes de Ting Kyu. Nous les remercions de leurs efforts pour écrire en anglais. Les lettres en français ont été traduites par notre déléguée. Les jolies cartes et photos des parrains et marraines font énormément plaisir aux élèves et pour les remercier, les enfants ont fait quelques beaux dessins pour leurs parrains et marraines.

Anne Lelong
Coordinatrice de la Kula Mountain School
Katmandou, Février 2012

Si vous le souhaitez, vous pouvez parrainer la Kula Mountain School au Népal