Depuis la fin septembre, il commence à faire bien froid au Dolpo , ce qui annonce un hiver précoce. La période d'examens de fin d'année vient de démarrer et durera jusqu'au 21 octobre, date à laquelle l'école fermera ses portes. Les professeurs prendront le chemin du retour dans les jours qui suivront car ils sont pressés de rejoindre leurs familles dans la vallée de Katmandou. Urgen, le Directeur, restera 2 semaines de plus pour laisser le temps au nouveaux élèves de la classe 5 qui vont entrer au collège à Katmandou de profiter un peu de leurs familles avant le grand départ. Ils seront 7 ou 8 cette année à descendre à Katmandou et leur arrivée est prévue entre le 15 et 20 novembre.

Quelques mots des travaux ou aménagements cet été dans les écoles  :
A Shimengaon, la toiture de tout le bâtiment a été achevée cette été. C'est une toiture en traditionnel faite de poutres, de terre et de plaques de pierres. Deux toilettes ont été construites et le terrain a été aplani et muré.
A Ting Kyu, pas de travaux mais du nouveau matériel en bois : des bancs, des tables et des étagères, des lits et bureaux pour les professeurs.

A Katmandou, vous avez peut-être entendu parler du tremblement de terre que nous avons subi le 18 septembre. L'épicentre était à la frontière du Népal Sikkim, c'est-à-dire à 280 km de Katmandou. D'une magnitude de 6,9, ce tremblement de terre a été ressenti jusqu'à Katmandou et le Terai avec un ressenti de magnitude 6. Pour l'avoir vécu, je peux dire que c'était impressionnant de sentir le sol bouger, comme sur un bateau, et de sentir tous les bâtiments bouger aussi. Il était approximativement 7 heure du soir, donc pour la plupart nous étions chez nous et nous nous sommes réfugiés dans un endroit sécurisé de la maison puis, le séisme passé, tous dehors. Il y a eu ensuite toute une série de répliques de moins en moins fortes, 32 en tout. Il n'y a eu que quelques rares dégâts sur Katmandou, une maison effondrée à Baktapur et le mur d'enceinte de l'ambassade Britannique effondré, mais quelques éboulements dans la zone proche du Sikkim. Au total une centaine de personnes ont perdu la vie au Népal en raison du tremblement terre. il semblerait que nous ayons eu beaucoup de chance car en fait la secousse a été contrecarrée par une autre secousse presque simultanée ( c'est ce qu'on reporté certains sismologues) . Bref une belle peur et je l'espère une prise de conscience pour certains en ce quyi concerne les plans d'évacuation et les kits de survie. Dès à présent, je vais fournir pense proposer le même plan de survie au foyer des enfants du Dolpo à Katmandou les kits de survie selon la liste qui m'a été donnée par l'Ambassade de France : Eau, désinfectant, nourriture, médicaments, bandages, sifflets, bâches plastique, couvertures de survir, lampes, briquets et bougies, photocopie des cartes d'identité. C'est en gros prévoir dans un lieux le plus sur possible aux abords de la maison.
De leur côté les enfants du foyer ont été très impressionnées par ce tremblement de terre, ils ont tous pensé que leur dernière heure était venue. Sur le moment, leur réaction a tout simplement été de se prendre tous dans les bras et se dire adieu...

Voila pour toutes les nouvelles actuelles. Je vous souhaite tous en pleine forme et vous remercie sincèrement de l'aide fidèle et généreuse que vous nous apportez.

Anne Lelong
Coordinatrice de la Kula Mountain School
Katmandou, Octobre 2011

Si vous le souhaitez, vous pouvez parrainer la Kula Mountain School au Népal