Mais elle nous a assuré de la bonne santé et de l’assiduité scolaire des fillettes. J’avais pu constater personnellement qu’une grande fraternité liait ces enfants entre elles et qu’elles se comportaient avec beaucoup de maturité, assurant elles-mêmes l’organisation et l’accomplissement des travaux ménagers, soutenant plus jeunes dans les devoirs scolaires effectués dans la grande salle commune. Nos jeunes orphelines étudient maintenant dans une très belle école aux salles vastes et claires. Bientôt un terrain et une salle de sport complèteront l’ensemble. Ces installations feront de cette école une des plus belles de Madagascar. Une grande chance pour nos fillettes au passé si difficile qui n’auraient jamais pu y accéder sans votre aide.

Sœur Marie-Goretti a quitté l’orphelinat d’Antalaha pour la communauté de Diego Suarez en emmenant avec elle Elinah, une jeune élève infirmière qui trouvera dans cette ville une école plus propice à sa formation. Elle a été remplacée par Sœur Marie Victoire. Grâce à votre aide, quelques travaux urgents vont pouvoir être effectués pour permettre d’accueillir quelques fillettes en situation difficile en plus de celles qui s’y trouvent déjà.

A Majunga, Sœur Marie-Angèle bien fatiguée a laissé sa place à Sœur Marie-Thérèse et se trouve désormais à Tananarive où elle s’occupe de la plus grande communauté des Filles de Marie de Madagascar. C’est Sœur Marie-Thérèse qui a pris en charge les 60 orphelines. Là encore, votre aide s’est avérée plus que précieuse, en permettant l’acquisition de lits superposés pour le dortoir tout en assurant les frais d’entretien et de scolarité des enfants. Ici aussi, vos protégées ont la chance d’accéder à la meilleure école de la ville dirigée également par la communauté des Filles de Marie. Cette école est mise à l’honneur chaque année par les autorités scolaires de la région pour ses étonnants résultats aux examens.

Et pour finir, SOS Enfants soutient également le petit foyer de Sambava que vient de prendre en main la très dynamique Sœur Marie-Leonide qui secondait Sœur Marie-Florine sur l’île Ste Marie. Totalement vide à son arrivée, il a déjà permis d'accueillir, grâce à votre générosité, six fillettes extrêmement démunies.

Quel que soit le foyer dans lequel elles sont recueillies, toutes ces enfants que vous sortez de la misère extrême et d’un engrenage infernal ont aujourd’hui les meilleures chances de s’en sortir. Instruites, soignées, éduquées, vous leur offrez une opportunité inestimable d’échapper à un destin qui s’annonçait bien injuste.

Merci à vous toutes et à vous tous de continuer à soutenir le plus beau des projets : offrir un avenir à des fillettes qui n’en avaient aucun.

Sylvie NICOULIN
Responsable secteur Madagascar

Si vous le souhaitez, vous pouvez parrainer l'orphelinat Ste Marie à Madagascar.