Je me plains parfois auprès d’elles de ne pas recevoir assez de nouvelles à vous transmettre, elles me répondent que les cybercafés sont chers (et c’est vrai), elles n’ont pas, non plus, l’habitude de communiquer sur les détails de leur vie « vous savez, Mme Sylvie, c’est tous les jours pareil chez nous… ». Mais pour autant, ce n’est pas le silence total, vous trouverez dans ce courrier deux de leurs lettres recopiées, telles qu’elles nous les ont envoyées.

Je complèterai avec des nouvelles de Sambava où Sœur Marie-Léonide nous dit que les six orphelines prises en charge l’an dernier ont beaucoup évolué et montrent beaucoup de volonté pour rattraper leur retard. Connaissant le courage et le dynamisme de cette sœur, je sais qu’elle parviendra à bout de leur éducation et que ces six jeunes filles s’en sortiront. Les
A Majunga, pendant les vacances, les sœurs ont eu une belle initiative : inscrire les orphelines restant au foyer à l’Alliance Française. Les enfants s’y rendaient chaque après-midi pour y profiter de la bibliothèque et de différentes animations artistiques ou musicales et, surtout, y suivre des cours de français et ainsi améliorer leur niveau. Elles ont adoré ces visites et les vacances ont passé vite.

Chers parrains et marraines, vous donnez à ces sœurs les moyens de mener leur mission d’éducation et à toutes ces petites filles le plus beau des trésors, l’espérance. Sans votre aide, rien ne serait possible et ces fillettes retomberaient dans la misère. Nous ne le répéterons jamais assez, pour ces enfants vous êtes les soutiens indispensables. Alors, simplement, sincèrement, merci pour votre aide fidèle, merci de penser à eux comme vous le faites.

Sylvie NICOULIN
Responsable secteur Madagascar

Si vous le souhaitez, vous pouvez parrainer l'orphelinat Ste Marie à Madagascar.