en savoir plus sur le parrainage d'enfant au Burkina Faso

Un groupe d'élèves de l'école de Douré près de Guiè Les écoles primaires et secondaires du Burkina Faso ont rouvert leurs portes le 1er octobre 2010. Les écoles des villages de l'AZN enregistrent toujours des effectifs très importants. Cela est dû au fait que les parrainages scolaires ont rendu l’école gratuite et accessible à tous grâce à la prise en charge des fournitures et des frais de scolarité ainsi que des frais médicaux.
Mais cela est dû également au fait que l'AZN, par le biais du CIER, a pu construire et mettre à disposition des populations des infrastructures scolaires décentes pour l’éducation des enfants.
Une autre raison de ces larges effectifs provient du fait que nos écoles partenaires enregistrent les plus forts taux de réussite au CEP, ce qui motive chaque parent à venir y inscrire son enfant. Il faut signaler en outre que le CIER mène également des sensibilisations de proximité auprès des enseignants pour une éducation de qualité.
Pour cette année 2010/2011, nous avons en charge cette année 2600 élèves environ, repartis dans 10 écoles. Notons cependant que certaines classes manquent toujours d’enseignants, les autorités compétentes œuvrent pour pallier ce problème en recrutant des enseignants volontaires.

Lire la suite...