Triste nouvelle
Il y a deux semaines, une très mauvaise nouvelle est arrivée de la vallée. Nous avons appris le décès de Furba Wangjuk qui était professeur depuis plusieurs années à l'école. Il avait 34 ans et était originaire du village. Professeur de tibétain, de philosophie bouddhiste et de musique, il avait décidé de ne pas redescendre en plaine comme ses collègues et de passer l’hiver au village afin de tenir son rôle de Lama durant cette période d’isolement pour les villageois. Mais il était de santé fragile et avait déjà eu des soucis aux reins en 2009. Il y a 3 semaines, nous avons reçu un coup de téléphone du Dolpo pour nous informer que Furba Wangjuk était malade. Hélas, la météo étant trop mauvaise et les cols trop enneigés, les secours n'ont pu intervenir immédiatement. Nous attendions une amélioration des conditions climatiques pour organiser son évacuation. Mais l’insuffisance rénale dont il souffrait était trop grave et il est mort avant l’arrivée de l’équipe médicale.

Cette disparition brutale a beaucoup affecté l’ensemble de la communauté, enseignants, parents et enfants, car Furba Wangjukil était un pilier de l'école, particulièrement dévoué à sa mission. Nous nous sommes sentis infiniment tristes et très impuissants face à cette perte. Selon la coutume, nous avons organisé une très grande cérémonie bouddhiste en sa mémoire à l'école.

Urgen est très affecté par le décès de Furba Wangjukil, il doit à présent trouver un professeur Lama pour le remplacer alors que les professeurs sont déjà repartis pour le Dolpo. Ce ne sera pas facile…

Au nom des enfants de la Kula Mountain School, nous vous remercions d'être à leurs côtés dans les moments très difficiles qu'ils vivent aujourd'hui

Anne Lelong
Coordinatrice de la Kula Mountain School
Katmandou, avril 2011

Si vous le souhaitez, vous pouvez parrainer la Kula Mountain School au Népal