Artisanat vannerie Agaseke par les mamans d'enfants des rues
Activités Génératrices de Revenus
AGR
Petit commerce de choux
Petit commerce de pommes de terre
Bananes plantain
Petit commerce de patates douces
Petit commerce de produits vivriers
Petit commerce decannes à sucre
Petit commerce de farine de maïs
Achat et vente de briques adobe
Vannerie Agaseke
Coupe et Couture

Le Point d’Ecoute reste également très présent auprès de chaque famille pour s’assurer que l’enfant ne va pas revenir dans la rue et éviter qu’un petit frère ou une petite sœur ne le fasse à son tour.

Récemment, une nouvelle association s’est créée avec des parents ayant connu les mêmes expériences. On l’appelle Tabarabana II. Elle s’est mise en place avec les conseils de ses aînés et l’encadrement du Point d’Ecoute et les parents ont déjà commencé, avec une très grande détermination, à « lutter contre l’ignorance et la pauvreté ».

Ils se présentent chaque jeudi au Point d’Ecoute pour la formation. Les thèmes abordés pour ce trimestre ont été :
- L’élaboration et gestion d’une Activité Génératrice de Revenus.
- La lutte contre la tuberculose.
- La préparation d’un repas complet.
‘’Il n’est jamais trop tard pour apprendre’’
Et voilà que, au bout d’un certain temps, les parents de Tabarabana ont manifesté leur volonté d’apprendre à lire et à écrire ! Vouloir c’est pouvoir, dit-on. De fait, un grand nombre de parents sont venus régulièrement suivre l’alphabétisation mise en place à leur demande au Point d’Ecoute.

Une partie du groupe a progressé rapidement et a déjà terminé la première phase d’apprentissage.
Alphabétisation des mamans des enfants des rues au Point d'Ecoute de Gisenyi Le groupe a donc été séparé en deux physiquement, on le voit sur la photo dans la salle de formation : de part et d’autre du tableau siègent les deux groupes de niveaux d’alphabétisation !

Une maman qui s’est distinguée en alphabétisation vient d’imposer un nouveau poste dans l’association. Il s’agit du poste de l’information et c’est elle qui a été désignée pour l’occuper. Immédiatement après sa nomination, elle a demandé que le Point d’Ecoute puisse leur acheter régulièrement le journal quotidien Invaho pour que les parents membres de Tabarabana I et II puissent être informés de tout ce qui se passe dans le pays. Cette maman s’est engagée à lire le journal et à faire un résumé qu’elle portera à la connaissance des autres membres chaque mardi lors de leur rencontre hebdomadaire.
Le Point d’Ecoute a trouvé cette idée géniale et s’est directement rendu à la radio communautaire pour souscrire un abonnement.

Aloys Kaberuka
Coordonnateur du Point d'Ecoute

Pour favoriser sa réinsertion, vous pouvez parrainer un enfant des rues au Rwanda.