Enfants malgaches apprenant le jardinage au Centre Akany Aina
C’est pourquoi, en marge de leur activité scolaire, les grands élèves participent de temps à autre à des activités agricoles pour les initier progressivement aux bonnes techniques. En novembre dernier, par exemple, nous avons confié à un groupe de nos grands élèves la responsabilité des semailles de soja et de maïs dans nos champs labourés au préalable par le jardinier et des ouvriers temporaires.

Et c’est un autre groupe de nos collégiens que nous avons chargé de s’occuper de la moisson au printemps.

Cette année, nous avons bénéficié d’une bonne récolte, non seulement de maïs, manioc et patate douce, mais surtout de soja. Ces résultats fructueux sont dus à une bonne saison des pluies mais également au fait que la région a été épargnée cette année par les cyclones ravageurs. Cela nous permet actuellement de diversifier et d’améliorer les repas servis à la cantine en proposant du lait de soja, du manioc ou de la patate douce, des nourritures très appréciées par les enfants.

Initiation aux travaux d’entretien

La participation des élèves aux tâches quotidiennes de nettoyage fait aussi partie intégrante du système éducatif d’Akany Aina. Les élèves de chaque classe sont répartis en plusieurs groupes et effectuent chacun à leur tour de petits travaux d’entretien tels que le balayage des classes et de la cour, le ramassage des papiers et petits détritus…
Travaux de jardinage pour les enfants du Centre Akany Aina à Madagascar Au cours de ce trimestre, une journée a été consacrée au nettoyage et à l’arrangement de l’environnement du grand bâtiment scolaire dont l’agrandissement se termine peu à peu. Les travaux ont consisté essentiellement à défricher et balayer quelques recoins encore en broussailles, mais aussi à aménager les plates-bandes du jardin, à sarcler les pare-terres de fleurs, à planter fleurs et arbres fruitiers…

Nous avons été très impressionnés de voir que les éducateurs ont eux-mêmes donné l’exemple. Ils se sont mis à l’ouvrage avec cœur et ont appris aux élèves à tenir une faucille pour couper les longues herbes, à se servir d’une bêche ou d’un balai.
Ceci est très révélateur de l’esprit de solidarité qui règne à Akany Aina et constitue un de ses succès : le Centre peut compter sur ses éducateurs qui savent s’impliquer de manière généreuse en faisant preuve d’humilité, d’abnégation et de serviabilité

en savoir plus sur le parrainage de l'école Akany Aina.