Journées « Portes Ouvertes »
 Parents d'élèves de l'école Akany Aina à Madagascar Le mois d’octobre au Centre Akany Aina s’est écoulé dans une ambiance laborieuse jusqu’au 27 Octobre, date à laquelle a eu lieu une journée “Portes Ouvertes avancées”.

L’organisation de cette journée avait été décidée en septembre dernier. Le but était d’initier, dès le début de l’année scolaire une bonne collaboration entre les parents et le Centre pour un meilleur suivi de tous les enfants.

Pour autant, comme les années précédentes, nous maintiendrons l’organisation des autres journées “Portes Ouvertes”, au terme de chaque trimestre. On aura donc désormais quatre « Portes Ouvertes » par an, au lieu de trois auparavant. La prochaine de ces manifestations aura lieu le vendredi 22 décembre 2017.

Ces journées se déroulent en 2 parties :
  • Assemblée Générale : les responsables fondateurs d’Akany Aina s’efforcent de présenter la situation éducative au Centre et de recueillir les questions et doléances éventuelles des parents, pour ouvrir ensuite un débat constructif.
  • Rencontre parents/Educateurs : le cas particulier de chaque enfant fait l’objet d’échanges entre ses parents et l’éducateur attitré.

Une nouvelle activité parascolaire : le « Tae Kwon-Do »
Souhaitant promouvoir l'auto défense personnelle, nous avons décidé, fin octobre, que Akany Aina serait doté de son propre club de « Tae Kwon-Do », affilié au « Tae Kwon-Do National » (Siège à Tananarive) et à « l’International Tae Kwon-Do Federation » (Siège mondial à Séoul, en Corée du Sud).
Le Tae Kwon-Do, art martial d'origine sud-coréenne enseigné au Centre Akany Aina à Madagascar
Le Tae Kwon-Do est un art martial d'origine sud-coréenne, dont le nom peut se traduire par « La voie du pied et du poing ». Cinq grands axes guident la conduite de tout adepte sérieux de cette discipline : courtoisie, intégrité, persévérance, contrôle de soi et "esprit indomptable" face à l’injustice.
Au Centre Akany Aina, ce club nouvellement créé vient compléter les clubs de football et de basket-ball déjà existants. Il est ouvert à nos enfants (filles et garçons) de six ans et plus. 170 enfants s’y sont d’ores et déjà inscrits. Deux formateurs spécialisés et gradés de la Fédération Nationale viennent les encadrer tous les jeudis après-midi, de 14 h à 17 h. Une séance de démonstration est prévue pour la journée « Portes Ouvertes » du 22 Décembre 2017. Des compétitions seront organisées par la suite. L’acquisition de kimonos, tenues appropriées à la discipline, reste un problème pour le moment.

Travaux divers
 Pose de gouttières sur le toit du Centre Akany Aina à Madagascar L’arrivée des pluies estivales en octobre a bien facilité la préparation de nos champs pour la culture de haricots et de soja notamment.
Grâce à cela, à l’automne, le Centre disposera de produits complémentaires pour les repas de midi et de lait de soja que l’on sert chaud pour les plus petits à l’heure du goûter.

Par ailleurs, afin de préserver les fondations du bâtiment, il a été décidé, fin octobre, de poser des gouttières en bord de toiture du Foyer d’accueil (construit par la Fondation Orange en 2009). Les travaux ont été réalisés mi-novembre. Il nous est ainsi possible de recueillir les eaux pluviales pour la cuisson des repas mais aussi pour la vaisselle et pour le nettoyage des toilettes.

Sécurité : des signes précurseurs à prendre au sérieux
La sécurité des enfants est pour nous une priorité. C’est pourquoi, face à l’insécurité ambiante qui règne dans le pays, nous réfléchissions, depuis quelques temps, avec l’aval de l’agent-voyer de la mairie, à la construction d’un grand mur de protection entre le Centre Akany Aina et le cimetière municipal. Pour le moment, il n’y a à cet endroit que de vieilles planches et une haie de cyprès, rien de bien fiable en matière de protection.
Palissade côté cimetière au Centre Akany Aina à Madagascar Ce qui s’est passé dans la soirée du 18 novembre dernier nous renforce dans notre souhait de voir se concrétiser ce projet.
Trois jeunes, en état d’ébriété au sortir d’une fête, sont venus rôder du côté du cimetière. Ils ont fini par entrer au Centre en faisant tomber une partie des vieilles planches et se sont dirigés du côté de l’internat où sont hébergées sept adolescentes orphelines scolarisées à Akany Aina.
Les cris de ces jeunes filles nous ont heureusement alertés : aidés par quelques hommes du quartier qui les avaient aussi entendus, nous avons pu pourchasser les ivrognes et les faire sortir du site. Nous avons bien sûr porté plainte au commissariat de police et les parents de ces trois jeunes (que nous connaissions) ont été informés des actes de leurs enfants.
Finalement, plus de peur que de mal. Mais ce qui s’est passé ce soir là est un signe fort du danger qui plane…

Visite de Orange Madagascar Solidarité, très encourageante pour nos éducateurs

Le 13 novembre 2017, nous avons reçu la visite de deux agents d’Orange Madagascar Solidarité. Leur présence parmi nous avait un double objectif :
  • vérifier l’état du matériel donné à Akany Aina en février dernier (25 tablettes et accessoires, serveur, écran et vidéoprojecteur) ;
  • consolider les acquis de nos enseignants dans l’usage de ce matériel.
Ils ont pu constater que le matériel est en bon état ; mais aussi que nos éducateurs se sont perfectionnés au point de n’avoir pas besoin de nouvelle formation ; et même au point de pouvoir émettre des suggestions pertinentes pour un usage meilleur de ces dotations au niveau de tous les établissements scolaires du pays qui en ont bénéficié de la part de la Fondation Orange et d’Orange Madagascar Solidarité.

Au terme de ce rapport, nous tenons à remercier très sincèrement et de tout cœur tous les bienfaiteurs, parrains et marraines qui s’engagent fidèlement avec SOS Enfants pour soutenir le Centre AKANY AINA dans ses actions en faveur des enfants et des jeunes qu’il accueille.
Enfants malgaches accueillis au Centre Akany Aina à Madagascar

Chers Bienfaiteurs, chers Parrains et Marraines : MERCI.

Avec nos meilleurs vœux de bonheur et de prospérité à l’occasion de Noël 2017 et du Nouvel An 2018.

Vous pouvez soutenir notre action en parrainant cette école malgache.