Le mot d'accueil du responsable
« Mes chers invités !
Mes chers amis, jeunes constructeurs du monde de demain, bonjour  !

A travers SOS Enfants, les marraines et les parrains viennent de vous envoyer ces cadeaux présents pour commémorer la fête de Noël comme le font tous les autres enfants dans le monde. Ils vous aiment beaucoup, vous qui avez vécu une situation particulièrement difficile.

Cette vie difficile qui vous a été imposée par certaines personnes irresponsables. Vous, jeunes, qui avez vécu une enfance atroce, une enfance pas comme les autres enfants, une enfance contre les valeurs universelles qui vous a été infligée par les pervers.

Ces marraines et parrains voudraient que vous puissiez devenir utiles dans la société, que vous puissiez être des artisans des valeurs de développement socioéconomique de votre pays, des valeurs universelles pour le bien de l'univers dans l'ensemble afin que les générations futures puissent en bénéficier.
Ceux qui vous ont envoyé ces cadeaux vous considèrent comme leurs propres enfants. Ils savent que ce que vous avez été avant d'intégrer ce centre de formation n'est pas de votre faute. Néanmoins, un effort de chacun de vous serait capital pour votre réussite. Cela matérialisera leur souhait pour votre avenir.

Ensemble avec vous tous – parents (adoptifs ou biologiques) de ces enfants, ces jeunes eux-mêmes et nous les membres d'APROJED – nous encourageons l'action de ce parrainage qui nous lie avec ces bienfaiteurs à travers un large programme de SOS Enfants AIDER SANS ASSISTER.
Ces cadeaux ne sont pas une assistance mais un réconfort pour que vous ne puissiez pas dire que le monde vous a oubliés. Même avec une très longue distance, les femmes et les hommes pensent à vous pour un accompagnement efficace à travers l'éducation scolaire spécialisée en faveur de vous les jeunes qui avaient été obligé de s'éloigner d'un cadre éducatif normal.

Ces cadeaux, un symbole fort d'unité familiale que vous envoient les marraines et parrains. »


Des boissons sucrées étaient proposées pour ce grand moment de partage. Puis est venu le moment de la remise des cadeaux. Aucun d’eux n’avait reçu de cadeau de Noël jusqu’à présent, pour tous, c’était la première fois … La surprise était immense !!

Cadeaux de Noël pour les enfants soldats démobilisés à Goma Chacun a reçu une couverture de laine, un tee-shirt, 4 kg de haricots, 3kg de riz, un bidon d’huile végétale et un pain de campagne.

Jérémie, un des jeunes apprentis, a dit :« Nous sommes surpris et très contents de ce geste très généreux qui nous est offert par nos marraines et parrains à travers SOS Enfants. En plus de l'appui en apprentissage d’un métier, nous apprenons aussi à vivre ensemble et nous sentons une chaleur qui nous vient d'ailleurs, mais cet ailleurs qui nous est devenu plus proche parce qu'il nous rassemble en famille. Le partage de cette joie de Noël et de Nouvel An avec nos parents nous marque beaucoup. Nous allons nous mettre sérieusement au travail d'apprentissage des métiers durant cette année de formation. »

Claude, un autre apprenti, a voulu transmettre ce message :« Pour moi, c’est un miracle qui se passe dans ma vie, je n’avais pas une couverture dans ma chambre pour me protéger contre le froid, grâce aux cadeaux des marraines et parrains, je viens d'atteindre un autre mode de vie. Bisou à tous sans oublier tous les membres de SOS Enfants. »

Et Jean-Baptiste, apprenti lui aussi, a ajouté :« Trouver à manger pour nous les pauvres pendant la fête de Noël, c’est vraiment merveilleux. A travers les cadeaux que je viens de recevoir de la part de marraines et parrains, je me retrouve aussi parmi les riches de ce monde, que les marraines et parrains continuent à recevoir beaucoup de moyens afin de soutenir des œuvres charitables pour d'autres jeunes dans l'avenir en soutenant ce centre de formation d'APROJED ! »

Cadeaux de Noël pour les enfants soldats démobilisés à Goma Les mamans présentes étaient aussi touchées et très émues de voir que leur enfant appartenait à une grande famille et que des parrains loin de Goma pensaient à leur enfant.

La journée du 23 décembre 2015 restera pour tous une journée inoubliable. Pour ces jeunes anciens soldats, c'est un Noël pas comme les autres.

Nous nous joignons à ces enfants, à leur famille ainsi qu’à toute l’équipe d’Aprojed pour vous adresser notre sincère reconnaissance et souhaiter à chacun d’entre vous une belle année 2016 sous le signe d’une plus grande humanité.



en savoir plus sur la réinsertion des enfants soldats à Goma