Les enfants sont toujours les premières victimes de ces évènements climatiques.

Les 13 écoles encadrées par l’AZN, notre partenaire burkinabè, voyaient peu à peu les élèves déserter leurs bancs. Les plus grands partent à la recherche d’un travail, les plus petits n’ont pas la force de venir à l’école.

L’Etat a organisé des distributions de vivres mais en quantité insuffisante pour toutes les écoles du pays.
Approvisionnement en vivres de la cantine scolaire de l'école de Lindi au Bukina Faso C’est ainsi que 8 des écoles de l’AZN n’ont reçu aucune aide Nous avons dû intervenir financièrement pour leur permettre d’assurer le service d’un repas quotidien.

L’AZN a centralisé les achats puis chaque école a organisé l’acheminement des vivres. Le représentant de l’association des Parents d’Elèves a signé la prise en charge de ce qui était destiné à l’école.
Transport des vivres pour la cantine scolaire de l'école de Lindi au Bukina Faso Tout le monde s’est mobilisé pour chercher les vivres et les acheminer jusqu’aux écoles.

Les mamans sont venues préparer les repas, comme à leur habitude. Une organisation s’est mise en place pour que chacune ait sa tâche et son jour de présence à la cuisine de l’école.
Préparation des repas à l'école de Namassa au Bukina Faso Cette aide concerne 1454 enfants, élèves des écoles de Babou, Bélé, Doanghin, Douré, Koulmastanga, Lindi, Namassa et Samissi.
Service du repas à la cantine de l'école de Namassa au Burkina Faso

Lettre de remericement d'un écolier de Lindi au Bukina Faso

Ecolier du Burkina Faso écrivant



Nous nous joignons à tous ces enants pour vous témoigner notre sincère reconnaissance pour le précieux soutien que vous nous apportez.

Sans vous, ils n’auraient pu terminer leur année scolaire.

En savoir plus sur les écoles partenaires de l'AZN à Guiè