A Douré, les 296 élèves ont retrouvé leur école avec une toiture toute neuve. Finie la classe sous une paillotte qui se détruit aux premières pluies !
Le toit de l'école de Douré au Bukina Faso arraché par une tempête
L’an dernier, une tempête avait totalement « décoiffé » un des deux bâtiments scolaires. L’été a permis sa réhabilitation. Chacun a fait de son mieux pour que les travaux soient bien terminés pour la rentrée des classes.

La réfection était assez importante. La toiture avait été totalement détruite et les tôles avaient été projetées à plusieurs dizaines de mètres.
Les élèves de Namassa au Bukina Faso récoltent des haricots pour payer leurs cours

Suite à la tempête, une cinquantaine d’élèves avaient dû se réfugier dans une classe provisoire installée sous une paillotte construite par les parents.
A la rentrée d’octobre 2016, l’école était prête pour accueillir ses élèves dans des locaux restaurés.
Le toit de l'école de Douré arraché par une tempête au Bukina Faso a été restauré De leur côté, les élèves de l’école de Cissé-Yargho ont trouvé un terrain de jeux aménagé avec des buts pour organiser de grandes parties de football. L’école pourra même accueillir quelques matchs de championnats inter-classes.
Un terrain de sport a été construit à l'école de Cissé-Yargho au Bukina Faso
Construction d'un local de canine à l'école de Cissé Yargho

Un local a aussi été construit à Cissé Yargho pour faciliter la préparation des repas de la cantine scolaire.

Nous souhaitons à tous ces enfants
un très bon deuxième trimestre !

en savoir plus sur les écoles primaires de l'AZN au Burkina Faso