Ce recensement a abouti à une liste de 143 enfants, habitant toujours dans la zone d'action du FONDAF, n'ayant aucun acte de naissance, et susceptible d'en avoir besoin soit dans le cadre de la scolarisation pour les plus jeunes, soit pour avoir une carte d'identité en ce qui concerne les plus âgés.

Le recensement a été effectué en langue Bagyeli par les encadreurs du FONDAF, eux-mêmes Pygmées Bagyeli, parents, et habitant ces villages. Recensement des enfants Pygmées Bagyeli de la région de Bipindi au CamerounLe recensement était accompagné d'une première sensibilisation ayant pour objet de persuader les parents Bagyéli de la nécessité pour leurs enfants d'avoir un acte de naissance.

Une seconde sensibilisation aura lieu en même temps que la remise des actes pour persuader les parents de la nécessité de faire à l'avenir les démarches d'établissement des actes dans le délai de 3 mois imposé par l'administration.

La prochaine démarche du programme sera l'établissement des certificats d'âge apparent de tous les enfants concernés, effectué par un médecin agréé.

Cette étape aura lieu au moment de la rentrée scolaire de septembre 2018, à la fin de la saison de « grande chasse » pendant laquelle les Bagyéli pratiquent leurs activités dans des lieux inaccessibles de la forêt.