Alphabétisation des filles au Burkina Faso
Depuis toutes ces années, le visage des onze villages de l’AZN a beaucoup évolué. L’accès à l’éducation a provoqué une mutation importante.
Nous voudrions ne laisser aucun enfant sur le bord du chemin.

C’est pourquoi L’AZN et le CIER ont mis en place un programme d’alphabétisation en langue locale, le Mooré, ouvert à toute la population. A l’issue de cette formation validée par un diplôme, on peut intégrer l’école Kelyam qui accueille à l’AZN ceux qui veulent suivre le cursus primaire et atteindre en 4 ans le niveau du Certificat d’Etudes Primaires.

Cette structure est ouverte à ceux qui ne sont jamais allés à l’école ou qui ont été déscolarisés. Dans ce dernier cas, un test est fait et l’élève pourra intégrer une classe en fonction de son niveau.

Nous appelons aussi cette école l’Ecole de la Deuxième Chance
Alphabétisation des femmes au Burkina Faso
Les résultats sont vraiment très encourageants. Ces élèves, quel que soit leur âge, (ils peuvent même être adultes), passent l’examen du CEPE Certificat d’Etudes Primaires. C’est un diplôme qui a encore toute son importance au Burkina Faso.

Examen du CEPE
Année Candidats Admis
2009 22 12
2010 14 13
2011 11 11
2012 17 15
2013 31 31
2014 33 33
2015 24 24

Quelle belle revanche !


Beaucoup de femmes, de mamans, viennent aux séances d’alphabétisation en Mooré. Elles n’auront pas toutes la possibilité d’aller jusqu’au Certificat d’Etudes Primaires mais être arrivées jusque là est déjà pour elles une victoire et une belle revanche !

Ces cours sont entièrement gratuits et ouvrent à tous ceux qui le souhaitent, enfants comme adultes, les portes de l’instruction. Pour nous, cela implique qu’il faut chaque année acheter les cahiers d’exercices nécessaires, payer les enseignants et e matériel scolaire. Mais nous pensons que cela en vaut vraiment la peine.

Notre récompense :
la joie et la fierté de ces femmes qui savent désormais lire et écrire !

en savoir plus sur les écoles de l'AZN au Burkina Faso