Suite à cette catastrophe qui a réellement bouleversé les esprits, nous avons décidé de réagir vivement pour prendre des mesures sur le plan sanitaire, bien que la chose soit très compliquée en raison de l’isolement de la vallée durant l’hiver.
L’amchi de Ting Kyu dans le Haut Dolpo soignant un malade par la médecine traditionnelle Tibétaine au Népal.
Ting Kyu est un des villages les plus isolés du Dolpo. Il faut plus de 6 jours de marche, lorsque le temps et la neige le permettent, pour rejoindre le chef lieu de district et y recevoir des soins sommaires ou être évacué.

Il n’y a sur place aucune structure de santé et de soins. La population dépend essentiellement de la médecine traditionnelle locale. Il est très difficile pour la population d’obtenir un traitement approprié, de nombreuses personnes souffrent de maladies non diagnostiquées.

Voilà pourquoi, grâce à l’aide du comité local de développement de la vallée, nous avons organisé un camp sanitaire qui s’est tenu à l’école de Ting Kyu du 25 au 30 juillet 2012. Un médecin suisse assisté de trois aides-soignants ont effectué des contrôles de santé et dispensé des soins à ceux qui en avaient besoin.

La population du village était tellement contente et enthousiasmée par cette initiative que même des personnes sans problème particulier de santé ont voulu bénéficier d’un contrôle de santé. L’équipe médicale a travaillé 7 heures par jour et a pu ainsi consulter au total 1200 personnes. Les maux et maladies le plus fréquemment constatés sont dus au froid et à une alimentation pauvre, insuffisante et trop peu variée.
Poste de santé durant l'été à Ting Kyu dans le Haut Dolpo au NépalUne infirmière népalaise a été détachée à l’école de Ting Kyu pour les 6 mois de la période scolaire de l’été 2012. En plus des soins, des accouchements et des conseils sanitaires qu’elle a effectués gratuitement auprès de la population, elle a eu également la responsabilité de constituer un stock approprié de médicaments, mettant ainsi en place un véritable petit poste de soins.

La bonne nouvelle est que son poste est maintenu pour l’été 2013. Le gouvernement népalais souhaite apporter une aide matérielle à cette mise en place d’un poste de soins ainsi qu’à l’organisation d’une mini clinique d’été avec la présence d’un médecin durant cinq jours.
Nous allons de plus faire tout ce qui en notre pouvoir pour obtenir des autorités sanitaires l’organisation d’une campagne de vaccination contre la rougeole dès l’ouverture de l’école en mai 2013.

Nous espérons que grâce à ces initiatives, nous pourrons améliorer considérablement l’état de santé de la population locale et réduire les cas de décès par manque de traitement. Pour le moment, en raison des problèmes techniques posés par les conditions climatiques, ces services son interrompus durant la longue période d’hiver, mais nous ne baissons pas les bras et gardons l’espoir que Ting Kyu puisse avoir un jour un poste de soins permanent.

Anne Lelong
Coordinatrice de la Kula Mountain School
Katmandou, Mars 2013

Si vous le souhaitez, vous pouvez parrainer cette école Tibétaine au Népal