Parallèlement à tout cela, des évènements sont venus attrister le mois de juin. Georges Toussaint, le Directeur, a eu un accident de moto qui aurait pu lui être fatal. Il faut dire que la circulation à Port-au-Prince et dans ses environs est redoutable. Il ne se passe pas une journée sans qu’un piéton, un motocycliste ne soit pris dans un accident.
Et puis, notre gardien est brutalement décédé chez lui, au petit matin, dans sa loge. Connu et estimé de tous, ancien élève de Saint-Alphonse, il laisse une femme et trois jeunes enfants.

Après quelques jours de fermeture, l’école a rouvert ses portes pour accueillir les élèves du Primaire et les plus jeunes du Secondaire pour un « Club d’été ».
Ce rendez-vous devient maintenant incontournable. C'est la seule période où l’on peut venir sans uniforme à l’école.
Enfants de Cité Soleil en Haïti Les familles et les enfants comptent beaucoup sur cette organisation.
On va réviser quelques leçons mais on va aussi beaucoup jouer, se détendre, créer et animer différentes activités : dessins, fabrication de masques, lectures, etc …. selon l’imagination des animateurs et des enfants qui ne manque jamais d’idées !

Le football sera sans doute aussi présent. Joueurs et spectateurs y prennent tout autant de plaisir les uns que les autres.
Cours de récreéation de l'école de Cité Soleil en Haïti Peu de nos élèves ont la possibilité de quitter le bidonville, de partir en Province retrouver des membres de leur famille. Pour cela, il faut pouvoir payer le voyage, apporter « quelque chose » pour être accueilli car la vie dans les campagnes est difficile aussi. A Saint-Alphonse, au Club d’été, ils savent qu’ils retrouveront leurs amis de l’année et un bon repas quotidien. Les parents sont aussi rassurés de savoir qu’ils seront encadrés durant cette période.

Merci à vous tous de permettre tout cela.
Sans votre soutien et votre présence, rien ne serait possible..