L’école reste une école de référence et sa renommée dépasse même les limites du bidonville. La qualité de son enseignement, le cadre pédagogique mis à disposition des élèves, l’organisation des journées festives sont des éléments qui procurent un bien être et un bien vivre au sein de l’école.

Tout est fait pour favoriser aussi l’épanouissement personnel des enfants. Et les parents eux-mêmes sont encouragés par toutes ces réalisations.

Des réformes ont été entreprises cette année par le Ministère de l’Education Nationale à l’intention des élèves du secondaire. Elles imposent notamment des cours de sport et d’informatique.
Pour les cours de sports, nous avons pu répondre à cette attente. Trois fois par semaine, un professeur d’éducation physique vient dispenser ses cours aux élèves après les cours, à partir de 14h30.
Sport et gymnastique dans la cour de l'école St Alphonse, bidonville de Cité Soleil, Haïti En ce qui concerne l’informatique, nous nous limitons pour l’instant à des cours théoriques. En effet, même au niveau de la Direction de l’école, il n’y a qu’un seul ordinateur !

Au moment de la reconstruction du bâtiment administratif, une salle informatique a été prévue. Il ne resterait qu’à l’équiper en ordinateurs. Mais il faut aussi penser à l’électricité dont la fourniture reste encore aléatoire et qui n’est pas toujours disponible au moment où on peut en avoir besoin !

L’école fait son possible pour se soumettre aux exigences du Ministère même si celui-ci ne contribue en rien au fonctionnement de l’école, au paiement des salaires. Nous savons que néanmoins ces activités sont bonnes pour le développement des élèves.

Réfection de la cuisine et du réfectoire

Dans le bidonville deCité Soleil, le mois de janvier a vu le début des travaux de reconstruction de la cuisine et de rénovation du réfectoire de l'école St Alphonse.
Détruite au moment du séisme, la cuisine n’avait jamais été refaite. Le réfectoire par contre n’avait subi que très peu de dégâts et avait été déclaré salubre. Mais depuis, le temps a fait son effet et de grosses fissures sont progressivement apparues, rendant depuis quelques mois l’espace inutilisable pour des raisons sécuritaires.

Aujourd’hui, la préparation des repas et son service se font dans un espace provisoire aménagé en 2010, après le séisme.
Cuisine provisoire de la cantine de l'école St Alphonse, bidonville de Cité Soleil en Haïti Cantine scolaire provisoire à l'école St Alphonse, bidonvile de Cité Soleil en Haïti Le service se fait classe après classe. Cela prend beaucoup de temps, même si les assiettes ne tardent pas à se vider, très vite englouties par les enfants ! Cantine scolaire provisoire à l'école St Alphonse, bidonvile de Cité Soleil en Haïti
La bonne nouvelle que les enfants de l’école du bidonville ont apprise à la rentrée de janvier, c’est qu’un repas quotidien leur sera garanti chaque jour jusqu’à fin juin.
Grâce à la générosité de nos donateurs, nous pouvons nous engager sur cette promesse faite aux enfants. Nous espérons pouvoir poursuivre au-delà du mois de juin

Ce repas quotidien permettra aussi de lutter contre l’absentéisme des enfants. Car trop nombreux sont ceux qui ne trouvent rien à manger le soir à la maison. Ce sera pour les parents, à n’en pas douter, un motif de se réjouir. Quoi de mieux pour une maman que l’assurance que son enfant mange un plat chaud chaque jour à midi !

Cette année 2018 est donc une année porteuse d’espoirs pour tous ces enfants. Restons à leurs côtés pour les accompagner vers un avenir meilleur afin qu’à leur tour ils puissent être, dans quelques années, des relais, des soutiens pour ceux qui leur succèderont. C’est le choix qu’ont fait les membres de la Direction de l’école et certains enseignants, eux-mêmes anciens élèves de l’école St Alphonse !

Vous aussi, rejoignez notre action !

Grâce au parrainage d'enfants, tous ensemble, nous participerons au changement des conditions de vie des jeunes de notre bidonville et contribuerons ainsi à faire revenir la paix dans Cité-Soleil.