A Cité Soleil, l’été a vu la construction de la cuisine se terminer pour le plus grand bonheur de celles qui préparent chaque jour les repas des 650 élèves de Saint Alphonse. Depuis le séisme de janvier 2010, la cuisine n’avait en effet pas encore pu être reconstruite !

En parallèle, comme c'est désormais devenu une tradition, les deux écoles ont organisé un club d’été pour les enfants.
Remerciements des enfants du bidonville de Cité Soleil en Haïti pour le club d'été organisé à l'école St Alphonse Cette activité fait toujours l'objet d'un fort engouement pour nos élèves. Ils se retrouvent et partagent des jeux, des activités au sein des deux écoles. On fait aussi un peu de travail scolaire pour ne pas oublier tout ce qu’on a appris.
Club d'été organisé à l'école St Alphonse pour les enfants du bidonville de Cité Soleil en Haïti
L’équipe qui s’occupe de ces enfants pendant les vacances est pleine d’énergie et d’idées pour faire passer de bonnes vacances à ces petits qui, sans cela, ne sauraient où aller ni que faire. Pas de vacances pour les familles ! les parents continuent de chercher chaque jour de quoi manger le soir quand la journée s’achève.

Au cours du club d'été, on organise également des petits concours de danse, de chants, ... où tout le monde finit par gagner une petite récompense. Les petits cadeaux sont prêts d'avance et font toujours très plaisir aux enfants  !
Petits cadeaux préparés pour les enfants du bidonville de Cité Soleil en Haïti à l'occasion du club d'été à l'école St Alphonse C’est avec beaucoup d’espoir que les élèves revêtent l’uniforme de Saint-Alphonse ce 10 septembre.
L’espoir de réussir une bonne scolarité et de pouvoir un jour rejoindre l’Université comme la vingtaine d’étudiants que nous continuons de suivre.
Enfant du bidonville de Cité Soleil en Haïti scolarisé à l'école St Alphonse

L'école Saint-Alphonse demeure toujours une structure de référence dans le bidonville de Cité Soleil et fait le bonheur des petits et des grands.

Merci de rester fidèles à l’école Saint-Alphonse
et de donner à ces enfants l’espoir d’une vie meilleure.