Elèves du collège St Alphonse dans le bidonville de Cité Soleil en HaïtiPour cette rentrée 2012, deux nouvelles classes ont été ouvertes.

A Cité Soleil, une classe de Rhéto a été créée, elle correspond à la classe de 1ère en France. L’année prochaine, nous espérons ouvrir la classe de Terminale afin de couvrir l’ensemble du cursus scolaire.
A Fourgy, rappelez-vous, l’école a longtemps couvert le cycle Primaire. Ce n’est qu’en 2010 que le premier niveau de Secondaire a été ouvert. Cette année, c’est la classe de 9ème année qui a été ouverte, dernière classe du cycle fondamental.
Une constatation : Le nombre d’élèves au niveau du Primaire a chuté depuis les annonces du gouvernement de l’éducation gratuite pour tous.
Les subventions attribuées dans ce cadre aux écoles qui ne reçoivent pas d’aide extérieure ont favorisé la création d’écoles sans réels contrôles, on les appelle, les « écoles borlette » du nom d’une loterie populaire. De petites écoles s’ouvrent ainsi un peu partout mais ne peuvent recruter que des enseignants peu qualifiés, peu rémunérés et donc peu motivés. Moins strictes et moins exigeantes en matière de résultats, elles attirent des enfants. La direction de Saint-Alphonse pense que les enfants partis ne tarderont à revenir pour retrouver leurs enseignants.
L’enthousiasme est là
Rien n’a pu gâcher l’enthousiasme des équipes dirigeantes et des élèves au cours de ce trimestre.
Les travaux effectués pour améliorer l’accueil et les conditions de travail ont été vraiment appréciés. A l’école Saint-Alphonse de Cité Soleil, le bâtiment destiné aux élèves du Secondaire est terminé.
Cela a permis une nouvelle disposition des classes à la grande satisfaction des élèves. Toutes les classes du secondaire ont intégré le nouveau bâtiment dès la rentrée scolaire ainsi que la presque totalité des classes de primaire qui ont réintégré les classes plus anciennes. Une salle devant servir aux professeurs du secondaire sert provisoirement de classe pour les élèves de seconde.
Bâtiment du secondaire reconstruit après le séisme, école St Alphonse Cité Soleil Seule la classe de 5ème année de primaire est obligée de rester dans les anciens locaux provisoires, n’ayant pu trouver d’autre local disponible au sein de la cour de l’école.

La direction a, elle aussi, réintégré les anciens locaux de la direction restés en place et non encore réhabilités.

Elèves de l'école primaire du bidonville de Cité Soleil en Haïti Dès le mois de janvier 2013, la construction de quatre salles de Primaire permettra de réunir la totalité des classes dans l’ancienne cour de l’école et de libérer totalement les locaux provisoires qui pourront servir à d’autres programmes, notamment professionnels.

Les élèves sont heureux de trouver des classes spacieuses et claires. Cela leur donne beaucoup de courage. Et il n’est pas rare de voir certains élèves du collège et lycée revenir le samedi pour réviser leurs leçons et travailler en groupe !

Un dynamisme nouveau est bien là. Les élèves ont envie que leur école revive après ces années difficiles qui ont suivi le séisme. Le manque de place, le manque de salles ne permettaient plus d’envisager des activités extrascolaires. Ils ont le sentiment maintenant de voir un peu le bout du tunnel !!

Maintenant que la reconstruction du bâtiment du secondaire qui occupait toute la cour de l’école est terminée, les enfants récupèrent un espace plus favorable à leur épanouissement. Pendant les vacances, l’équipe de la Direction s’est organisée pour enlever les restes du béton et de sable qui encombraient la cour de l’école. Jeux et activités diverses telles que la course en sacs ont repris leurs droits durant les récréations et sont à nouveau organisés à la grande joie des enfants.
Course en sacs et autres jeux organisés dans la cour de l'école St Alphonse Cité Soleil en HaïtiLe même état d’esprit se retrouve au sein de l’école Saint-Alphonse de Fourgy. Les travaux menés tout au long de l’été dernier pour aménager de manière plus fonctionnelle les salles de classes ont été la bonne surprise de la rentrée.

Malgré les traces laissées par les deux cyclones, l’école de Fourgy est maintenant totalement adaptée à l’accueil de ses presque 300 élèves. Installée dans un ancien centre hospitalier, les chambres qui servaient de salles de classe ont été transformées et sont maintenant de belles dimensions pour les élèves.

Les prochains travaux prévus sont l’aménagement de la cour et la construction d’un réfectoire pour la cantine.
Une plus grand implication des élèves
Elèves du collège St Alphonse dans le bidonville de Cité Soleil en Haïti Au niveau du secondaire, un représentant des élèves a été élu pour chaque classe. Il est responsable de la bonne gestion de sa classe et est chargé de la relation avec la direction.

Un comité regroupant les représentants de classe a été formé pour réfléchir aux activités extra scolaires et aux améliorations à apporter pour la bonne marche de l’établissement.
Un représentant des élèves du secondaire a été nommé au sein du CASA, ce depuis mai 2012 pour la préparation de la rentrée scolaire.
La cantine

Les enfants attablés à la cantine de l'école St Alphonse Cité Soleil en Haïti La cantine demeure bien évidemment toujours le point sensible pour nos élèves qui trouvent ainsi à l’école l’assurance d’un repas qui, pour beaucoup d’entre eux, sera le seul repas de la journée.

A Cité Soleil, les repas se prennent dorénavant depuis quelques semaines dans le réfectoire qui a pu être également libéré à la suite de la progression des travaux.
Mais à Fourgy, en attendant de pouvoir construire une cuisine et une salle de cantine, les repas sont toujours distribués dans la cour et dégustés dans les classes.

Au nom des élèves, de leurs enseignants et de leurs parents, nous vous souhaitons de très belles fêtes de fin d’année et vous assurons de toute notre reconnaissance.

Vous qui lisez ces lignes, rejoignez notre action !

Enfant de Cité Soleil en Haïti
Aux côtés des enfants d'Haïti, tous ensemble, nous participerons à ce changement des conditions de vie des jeunes de notre bidonville et contribuerons ainsi à faire renaître l'Espoir dans Cité-Soleil.


Conseil d’Administration de Saint-Alphonse
Port-au-Prince, 16 septembre 2012