A Ting Kyu, le nombre d’élèves est de 113, avec parmi eux 15 nouveaux élèves inscrits en classe Nursery. Les résultats scolaires des enfants ont été très bons dans l’ensemble et seuls quelques rares élèves sont obligés de redoubler. Comme il n’y avait pas de classe 5 (dernière année de primaire) l’an dernier, il n’y a pas de nouveau collégien venant de Ting Kyu cette année.
Rentrée scolaire de l'école de Shimengaon au Népal
L’annexe de Shimengaon accueille pour sa part 52 enfants, dont 10 petits nouveaux inscrits. L’année scolaire s’est là aussi soldée par de bons résultats. Trois élèves de la classe 5 ont réussi leurs examens et l’un d’entre eux, Pema Tenzin, s’est particulièrement distingué avec d’excellents résultats. C’est la première fois que des élèves de l’école de Shimengaon ont achevé leurs études primaires. Ces trois élèves ont rejoint mi-décembre le foyer de Katmandou pour commencer leurs études secondaires au mois d’avril.
Rentrée scolaire de l'école de Shimengaon au Népal
Dès que le temps le permet, à Shimengaon comme à Ting Kyu, les élèves suivent les cours en plein air. Car au soleil, il fait plus chaud et l’éclairage est bien meilleur que dans les classes !!
Les enfants tibétains du Népal aiment jouer au football ! A côté de l’enseignement des matières traditionnelles, les enfants bénéficient d’activités extrascolaires comme la danse, la musique, le dessin ou le sport. Ils ont également accès à une ludothèque. A la fin de chaque mois sont organisées des mini compétitions entre divers groupes (sport, quiz, danse, écriture, dessin, débats…).
Relations avec le gouvernement népalais
Depuis le mois d’aout 2013, le gouvernement exerce un contrôle renforcé sur les ONG (Organisations Non Gouvernementales) et les organisations locales. Il cherche à réglementer les projets d’aide au Népal, surtout lorsque leur financement provient de l’étranger. Ainsi, le Comité Local de Développement du Dolpo, sous la tutelle duquel sont placées la Kula Mountain School et son annexe de Shimengaon, a été contrôlé et a obtenu son agrément. Il peut donc continuer à fonctionner. Quant à nos deux écoles, elles conservent l'approbation du gouvernement népalais qui apprécie que la culture locale y soit respectée.
Une serre dans l'Himalaya
Une serre dans l'Himalaya Une nouveauté est à signaler : les problèmes d’approvisionnement en légumes frais sont enfin résolus à Shimengaon.
Une serre dans l'Himalaya
Une serre y a été installée, comme cela avait été fait il ya quelques années à Ting Kyu. Et comme à Ting Kyu, cette serre remplit parfaitement son office et procure à tous les vitamines qui leur faisaient tant défaut jusqu’à présent.