Afin d'approcher les campements les plus éloignés du foyer, une expérience de "délocalisation", initiée et encouragée par SOS Enfants, a été proposée par le Fondaf à la communauté de Bandevouri. La direction du Fondaf, accompagnée d'une équipe d'animateurs, a présenté la méthode ORA au cours d'une réunion d'information et d'échanges avec les parents et le chef du campement. Il en est ressorti que deux causes principales empêchent l'accès de tous les enfants à l'école : le manque d'intérêt et le manque d'argent.

L'équipe de Fondaf a sensibilisé les parents sur l'importance capitale de l'éducation de leurs enfants, qui peut leur assurer un avenir meilleur. Touchée par les arguments du Fondaf, et d'un commun accord, la communauté Bagyeli de Bandevouri a décidé de tenter cette expérience dès la rentrée prochaine. Les parents ont proposé de construire eux mêmes une salle de classe dans le campement pour la rentrée. Une première classe ORA 1 s'ouvrira donc en septembre 2010.

Nous attendons beaucoup de cette expérience. Elle devrait permettre d'approcher un grand nombre d'enfants qui auront un premier contact avec l'école tout en restant auprès de leur famille. Si cette expérience est positive, nous aurons à coeur de la proposer à d'autres campements, l'école se mettant ainsi au service des enfants dans leur millieu de vie.

Votre soutien permanent et généreux nous pousse à aller de l'avant pour que de plus en plus d'enfants Bagyeli accèdent à l'éducation et au développement. Nous ne vous remercierons jamais assez de vos efforts et de votre confiance.

Bonnes vacances à vous tous.

La Direction du Fondaf
Bipindi, Juillet 2010

en savoir plus sur le parrainage des enfants Pygmées