SOS Enfants, le Blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

15 septembre 2012

Madagascar : Rentrée scolaire au Centre Akany Aïna

Pour soutenir notre action, vous pouvez parrainer les enfants d'Akany Aïna.

Rentrée scolaire au centre Akany Aina à Madagascar

Des résultats encourageants

C’est le 10 septembre 2012 qu’a démarré l’année scolaire pour nos enfants. En effet, la rentrée scolaire à Akany Aina. a toujours lieu très tôt par rapport aux autres écoles, notamment aux écoles publiques qui n’ont ouvert leur porte que le 8 octobre. Les enfants d’Akany Aina ont juste un mois de grandes vacances, alors que les autres en ont habituellement deux. Car le principe éducatif d’Akany Aina est clair : « Laisser les enfants trop longtemps dans leurs quartiers et villages respectifs pendant les grandes vacances, c’est leur donner des occasions de traîner sans but et d’être livrés à eux-mêmes. En effet, absorbés par la lutte quotidienne pour la survie familiale, les parents ne sont pas en mesure de surveiller en permanence leurs enfants et de veiller convenablement à leurs agissements.».

L’application de ce principe éducatif depuis des années porte efficacement ses fruits, tout d’abord sur le comportement des élèves qui, dans leur grande majorité, deviennent plus réfléchis et plus responsables, mais aussi sur l’amélioration des résultats scolaires de l’ensemble des enfants du Centre Akany Aina. Les résultats successifs enregistrés aux examens officiels d’obtention du CEPE et d’admission en classe de 6ème en constituent des indicateurs très significatifs :
    - 92,60% en 2010 : 25 sur 27 candidats
    - 93,10% en 2011 : 27 sur 29 candidats
    - 100% en 2012 : 26 sur 26 candidats
Des résultats encourageants, sans aucun doute !

Lire la suite...

14 juillet 2012

Madagascar : Un terrain de basket de fortune pour Akany Aina

Pour soutenir notre action, vous pouvez parrainer les enfants d'Akany Aïna.

Construction d’un terrain de basket de fortune

Le terrain de basket du centre Akany Aina à Madagascar Au fil du temps, nous avons constaté que, en grandissant, les filles et garçons qui entrent dans l’adolescence ont besoin de bouger autrement que devant un mini-foot, qui reste malgré tout bien prisé par les petits garçons notamment. Nos enfants ont progressivement pris l’habitude de fréquenter un terrain de basket public que la municipalité d’Ambatolampy met à la disposition des jeunes non loin du Centre Akany Aina.

Mais hélas plusieurs jeunes de la localité qui le fréquentent s’adonnent à la consommation de différentes drogues telles que cannabis ou alcool. Aussi avons nous estimé qu’il était d’une urgence capitale de mettre en place une infrastructure de substitution pour protéger nos enfants d’Akany Aina de ces mauvaises fréquentations externes particulièrement dangereuses. Et à plus long terme, nous envisageons, dans la mesure où nous aurons les moyens d’améliorer cette infrastructure de fortune, d’ouvrir ce terrain à d’autres groupes de jeunes pour les protéger eux aussi du fléau de la drogue.

Lire la suite...

10 juin 2012

Madagascar : Un nouveau portail pour le centre Akany Aina

Un nouveau portail pour une meilleure protection des enfants

Le nouveau portail du centre Akany Aina à Madagascar Un des objectifs du trimestre était la pose d’un portail avec construction d’un mur additif de 10 mètres pour achever la clôture du Centre Akany Aina et sécuriser ainsi tout l’espace occupé par les enfants.

Ce projet impliquait également l’extension des sanitaires des garçons et a été financé entièrement par un Parrain de SOS Enfants que nous remercions une fois encore bien sincèrement.

Compte tenu des conditions météorologiques désastreuses de ces derniers mois, les travaux n’ont pas pu se dérouler selon le planning prévu et ils ont connu un certain retard. Mais tout est bien qui finit bien, le projet est maintenant réalisé.

Lire la suite...

3 mai 2012

Madagascar : Akany Aina, nos joies et nos peines

L'une arrive, l'autre s'en va...

Une orpheline du centre Akany AinaJe viens aujourd'hui vous donner deux nouvelles de nos enfants. Mais si l'une est porteuse d'espoir, l'autre est hélas bien triste.

Nous venons d'accueillir au Foyer Nirîna (joli nom qui signifie Désirée), une petite fille de 5 ans abandonnée par son père qui l’a laissée à la charge de sa maman, une lavandière journalière ne pouvant subvenir aux besoins de l’enfant.

Mais en même temps, nous pleurons le décès d’une fillette de 14 ans, élève en classe de 5ème. Elle faisait partie de nos meilleurs élèves et nous a quittés le 18 avril à la suite d’une longue maladie qui l’a fait beaucoup souffrir. Paix à son âme et courage à sa famille…

Aimé RAVALIMANANA
Fondateur du Centre Akany Aina

en savoir plus sur le parrainage des enfants du Centre Akany Aina.

21 octobre 2011

Madagascar : Rentrée des classes à l'école Akany Aina

Pour soutenir notre action, vous pouvez choisir de parrainer les enfants d'Akany Aïna.

Rentrée des classes à Madagascar A la fin de l’année scolaire 2010-2011, la période des grandes vacances a été fixée pour Akany Aina du 23 juillet au 19 septembre 2011.

Une durée relativement plus courte que celle fixée par le Ministère de l’Education Nationale (du 15 juillet au 3 octobre 2011). Mais une durée qui arrange les parents des enfants d’Akany Aina, en fait. Car laisser trop longtemps les enfants sans encadrement et sans occupation adéquats, c’est les laisser livrés à eux-mêmes dans les quartiers, dans une ambiance sociale caractérisée par un risque élevé de délinquance. Les parents (qui sont en majorité des mères seules chefs de famille) ont toujours hâte de voir leurs enfants reprendre le chemin de l’école, pour pouvoir s’atteler à leurs occupations respectives pour la survie familiale.
Lire la suite...

30 juillet 2011

Madagascar : Actions solidaires pour les enfants d'Akany Aina

Pour soutenir notre action, vous pouvez choisir de parrainer les enfants d'Akany Aïna.

Des marmites pour la cantine

Les enfants d'Akany Aina remercient les élèves du Collège Aristide Bruant de Courtenay pour les marmites offertes Cette fin d’année scolaire a été marquée par des événements très encourageants.

Tout d'abord, nous avons appris par SOS Enfants que les élèves du Collège Aristide Bruant de Courtenay ont entrepris, par le biais de leur Junior Association Les mains du Soutien, une grande opération de solidarité en faveur des enfants d'Akany Aina.
Concrètement, les élèves du Collège Aristide Bruant ont mené différentes actions tout au long de l’année scolaire pour réunir la somme de 600 €, afin de permettre aux enfants d'Akany Aina d’avoir les marmites dont ils ont besoin pour leur cantine scolaire quotidienne. Tout cela s’est fait sur l'initiative et avec l’aide de l’Infirmière Scolaire Carole, qui est une marraine de SOS Enfants. Un geste de solidarité et de générosité inestimable, à vrai dire !

Lire la suite...

6 mai 2011

Madagascar : Fête de Pâques pour les enfants d'Akany Aina

Pour soutenir notre action, vous pouvez choisir de parrainer les enfants d'Akany Aïna.

Oeufs de Pâques pour les enfants d'Akany Aina Comme un grand nombre d'enfants dans le monde, les élèves de l'école Akany Aina ont eux aussi pu fêter Pâques, grâce aux dons des Parrains et Marraines et au dévouement de leur directrice Hary qui a pris les choses en mains.

Dans chaque classe, les enfants ont confectionné durant la semaine qui précédait les vacances des cloches, des poules, des œufs et autres motifs de Pâques joliment décorés sur des bristols de couleur. La fête pascale de l'école a eu lieu la veille de Pâques. Hary avait acheté des œufs de Pâques en plastique remplis de poudre de bonbon dont les enfants raffolent tous.

Lire la suite...

30 janvier 2011

Madagascar : Fête de Noël au Centre Akany Aina

Pour soutenir notre action, vous pouvez choisir de parrainer les enfants d'Akany Aïna.

Une fête réussie, des cadeaux appréciés !

Les enfants du Centre Akany Aina remercient leurs parrains et marraines pour les cadeaux de Noël qu'ils ont reçus Ici, comme partout à travers le monde, nous avons préparé et fêté Noël. Et cette année, c’est dans une grande effervescence qu’ont eu lieu les préparatifs.
En effet, Radio Mimosa, la radio FM d’Ambatolampy, a demandé à notre école de concevoir et réaliser une émission radiophonique sur le thème de Noël, destinée aux enfants et aux parents d’Ambatolampy et des environs.

L’enregistrement a eu lieu le 15 décembre dans la matinée et toute l’école s’est investie dans cette aventure. Certains enfants ont été interviewés par l'animateur de Radio Mimosa. Les plus jeunes ont interprété des comptines que leur avait appris leur institutrice pour l’occasion, les plus grands ont récité des poèmes et des textes sur Noël.

Lire la suite...

28 mai 2010

Madagascar : Tout va bien aussi au Centre Akany Aina !

Pour soutenir notre action, vous pouvez choisir de parrainer les enfants d'Akany Aïna.

Chers Parrains et Marraines,

Depuis mon dernier courrier, les évènements vécus à Akany Aina laissent entrevoir sa nette progression vers une ouverture toujours plus grande ! Ce qui renforce ainsi la reconnaissance de sa place indéniable dans ses actions sociales et éducatives au service de la communauté locale, notamment des enfants en situation difficile et précaire.

Ouverture à d’autres horizons, grâce à SOS Enfants et à nos Parrains et Marraines de France

En premier lieu, les nouvelles et les courriers que SOS Enfants nous transmet fidèlement permettent à nos enfants de s’ouvrir à d’autres horizons, à travers les informations véhiculées par les lettres des élèves et des adultes de France que nous recevons. Nous ne pouvons qu’en exprimer notre sincère reconnaissance à tous et à chacun de nos Parrains et Marraines.

Par ailleurs, les passages successifs des visiteurs membres et sympathisants de SOS Enfants constituent tout simplement une véritable ouverture relationnelle et affective pour nos enfants. Le fait de pouvoir se mettre en relation avec des « Vazaha » (étranger blanc / étrangère blanche) suscite chez beaucoup d’enfants un grand sentiment d’être reconnus et d’être acceptés comme quelqu’un : un sentiment de fierté, finalement. D’où l’expression de leur joie à travers leur sourire sincère et l’agitation de leurs mains levées lors d’une prise de photo par un visiteur «étranger»!

Lire la suite...

20 janvier 2010

Centre Akany Aina, retour de mission

Pour soutenir notre action, vous pouvez choisir de parrainer les enfants d'Akany Aïna.

Compte-rendu de mission à Madagascar

Une classe de l'école Akany Aina Lors de mon récent séjour à Madagascar, j’ai rendu deux visites à l’école Akany Aina. J’y ai toujours ressenti la même joie, la même sérénité.
La première fois, j’avais programmé un passage rapide car je pensais que, les enfants étant encore officiellement en vacances, l’école serait encore vide. Grande surprise, beaucoup d’enfants étaient présents ainsi que leurs enseignants.

Aimé et Hary m’ont expliqué que, vacances scolaires ou pas, la saison des pluies approchait et que les parents n’avaient pu différer les travaux des champs… Les enfants restaient livrés à eux-mêmes dans les rues...

Lire la suite...

27 juillet 2009

Madagascar : Nouvelles de l'école d'Ambatolampy

Pour soutenir notre action, vous pouvez choisir de parrainer les enfants d'Akany Aïna.

TRES CHERS PARRAINS ET MARRAINES,

Un certain nombre d’entre vous ont eu en plus l’amabilité de nous écrire au cours de cette année scolaire. Nous vous en remercions infiniment et n’hésitons pas à croire que les différentes questions posées dans les courriers reçus peuvent nous servir de guide pour permettre à vous tous, nos parrains et marraines, d’en savoir plus sur notre vie à Akany Aïna.
A l’école Akany Aïna, la langue d’apprentissage et d’enseignement, c’est le Malgache, qui est utilisé dans la communauté locale comme langue quotidienne de communication.
Il n’empêche que le Français garde une place privilégiée dans le système éducatif de notre Ecole, en tant que langue d’ouverture au monde et à d’autres peuples francophones. Voilà pourquoi, ici à Akany Aïna, nous sommes initiés au Français dès le Préscolaire : chansons, pré-écriture, pré-calcul, comptines, etc. Au Primaire, en prolongement de ce qui a été fait au Préscolaire, nous apprenons le Français quotidiennement à travers des leçons bien programmées suivant notre niveau et des exercices bien définis (langage, lecture, écriture dictée et copiée). L’objectif, c’est nous aider à évoluer dans un cadre de bilinguisme équilibré.

Lire la suite...

21 janvier 2009

Madagascar : Semaine Portes Ouvertes au Centre Akany Aina

Pour soutenir notre action, vous pouvez choisir de parrainer les enfants d'Akany Aïna.

La rentrée officielle pour le 2° trimestre a eu lieu, le 5 Janvier 2009 à Akany Aina.
Du 5 au 10 janvier, nous avons organisé une semaine « Portes Ouvertes » qui a permis aux parents de rencontrer les enseignants et l’équipe éducative en présence des enfants. Les horaires ont été extrêmement souples afin que chaque parent puisse préserver le maigre mais indispensable salaire d’une demi-journée de travail.

L’extrême pauvreté des familles dont sont issus les enfants d’Akany Aina ne permet pas l’envoi des bulletins scolaires par courrier, c’est donc au cours de ces rencontres que les notes ont été communiquées aux parents. Ce fut aussi la meilleure occasion de parler des éventuelles difficultés des élèves et d’envisager des solutions efficaces. Akany Aina a toujours basé son action sur l’écoute et la collaboration entre tous.
Au terme de cette semaine Portes Ouvertes, chaque enseignant a remis un rapport d’évaluation à la Direction de l’Ecole. Voici quelques indicateurs d’importance capitale tirés de ces rapports d’évaluation :

Lire la suite...

20 septembre 2008

Parrainages d'enfants à Madagascar

Pour soutenir notre action, vous pouvez parrainer les enfants d'Akany Aïna.

Parrainage d'enfants à Madagascar L'école Akany Aina se situe à Ambatolampy, à 70 km au sud d’Antananarivo, capitale de Madagascar, plus précisément sur la route d’Antsirabé, au niveau des plateaux d’Ankaratra.
Les habitants sont essentiellement des paysans cultivant de manière ancestrale de petits lopins de terre ou de petites rizières à la périphérie de la ville. Ils gagnent à peine de quoi faire survivre leur famille.
Cette école est née de la seule volonté d'un couple d'une rare générosité et d'un dévouement sans limites. C'est en 1997 que Aimé Ravalimanana et son épouse Hary créent à leur domicile le centre socio-éducatif Akany Aïna. Ils accueillent les enfants les plus pauvres du quartier, ceux dont les familles sont sans ressources, sans espoir...

Lire la suite...

page 2 de 2 -