SOS Enfants, le Blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

20 janvier 2010

Centre Akany Aina, retour de mission

Pour soutenir notre action, vous pouvez choisir de parrainer les enfants d'Akany Aïna.

Compte-rendu de mission à Madagascar

Une classe de l'école Akany Aina Lors de mon récent séjour à Madagascar, j’ai rendu deux visites à l’école Akany Aina. J’y ai toujours ressenti la même joie, la même sérénité.
La première fois, j’avais programmé un passage rapide car je pensais que, les enfants étant encore officiellement en vacances, l’école serait encore vide. Grande surprise, beaucoup d’enfants étaient présents ainsi que leurs enseignants.

Aimé et Hary m’ont expliqué que, vacances scolaires ou pas, la saison des pluies approchait et que les parents n’avaient pu différer les travaux des champs… Les enfants restaient livrés à eux-mêmes dans les rues...

Lire la suite...

27 juillet 2009

Madagascar : Nouvelles de l'école d'Ambatolampy

Pour soutenir notre action, vous pouvez choisir de parrainer les enfants d'Akany Aïna.

TRES CHERS PARRAINS ET MARRAINES,

Un certain nombre d’entre vous ont eu en plus l’amabilité de nous écrire au cours de cette année scolaire. Nous vous en remercions infiniment et n’hésitons pas à croire que les différentes questions posées dans les courriers reçus peuvent nous servir de guide pour permettre à vous tous, nos parrains et marraines, d’en savoir plus sur notre vie à Akany Aïna.
A l’école Akany Aïna, la langue d’apprentissage et d’enseignement, c’est le Malgache, qui est utilisé dans la communauté locale comme langue quotidienne de communication.
Il n’empêche que le Français garde une place privilégiée dans le système éducatif de notre Ecole, en tant que langue d’ouverture au monde et à d’autres peuples francophones. Voilà pourquoi, ici à Akany Aïna, nous sommes initiés au Français dès le Préscolaire : chansons, pré-écriture, pré-calcul, comptines, etc. Au Primaire, en prolongement de ce qui a été fait au Préscolaire, nous apprenons le Français quotidiennement à travers des leçons bien programmées suivant notre niveau et des exercices bien définis (langage, lecture, écriture dictée et copiée). L’objectif, c’est nous aider à évoluer dans un cadre de bilinguisme équilibré.

Lire la suite...

21 janvier 2009

Madagascar : Semaine Portes Ouvertes au Centre Akany Aina

Pour soutenir notre action, vous pouvez choisir de parrainer les enfants d'Akany Aïna.

La rentrée officielle pour le 2° trimestre a eu lieu, le 5 Janvier 2009 à Akany Aina.
Du 5 au 10 janvier, nous avons organisé une semaine « Portes Ouvertes » qui a permis aux parents de rencontrer les enseignants et l’équipe éducative en présence des enfants. Les horaires ont été extrêmement souples afin que chaque parent puisse préserver le maigre mais indispensable salaire d’une demi-journée de travail.

L’extrême pauvreté des familles dont sont issus les enfants d’Akany Aina ne permet pas l’envoi des bulletins scolaires par courrier, c’est donc au cours de ces rencontres que les notes ont été communiquées aux parents. Ce fut aussi la meilleure occasion de parler des éventuelles difficultés des élèves et d’envisager des solutions efficaces. Akany Aina a toujours basé son action sur l’écoute et la collaboration entre tous.
Au terme de cette semaine Portes Ouvertes, chaque enseignant a remis un rapport d’évaluation à la Direction de l’Ecole. Voici quelques indicateurs d’importance capitale tirés de ces rapports d’évaluation :

Lire la suite...

20 septembre 2008

Parrainages d'enfants à Madagascar

Pour soutenir notre action, vous pouvez parrainer les enfants d'Akany Aïna.

Parrainage d'enfants à Madagascar L'école Akany Aina se situe à Ambatolampy, à 70 km au sud d’Antananarivo, capitale de Madagascar, plus précisément sur la route d’Antsirabé, au niveau des plateaux d’Ankaratra.
Les habitants sont essentiellement des paysans cultivant de manière ancestrale de petits lopins de terre ou de petites rizières à la périphérie de la ville. Ils gagnent à peine de quoi faire survivre leur famille.
Cette école est née de la seule volonté d'un couple d'une rare générosité et d'un dévouement sans limites. C'est en 1997 que Aimé Ravalimanana et son épouse Hary créent à leur domicile le centre socio-éducatif Akany Aïna. Ils accueillent les enfants les plus pauvres du quartier, ceux dont les familles sont sans ressources, sans espoir...

Lire la suite...

page 2 de 2 -