en savoir plus : parrainer des enfants malgaches.

Au début du mois de février, l’arrivée des pluies tant attendues a fait la joie de tous, en particulier des agriculteurs et des éleveurs. A la même époque, la rupture du câble de la fibre optique, en pleine mer, à quelques dizaines de kilomètres de la côte sud-ouest de Madagascar, a engendré une panne sur l’île : les malgaches ont été empêchés de communiquer par Internet avec le reste du monde ; Akany Aina n’a pas été épargné. Plusieurs semaines de travaux ont été nécessaires pour réparer.
Sourire d'enfants malgaches, élèves à l'école Akany Aina d'Ambatolampy à Madagascar Il faut revenir sur l’amélioration du cadre éducatif et culturel de notre école grâce à l’ouverture du département audio-visuel dont nous vous avons précédemment parlé. Ce support de divertissement et d’instruction, adapté aux besoins et au niveau des enfants, est une réussite : par exemple, après le repas de midi au réfectoire, les enfants accourent tous à la grande salle pour regarder des émissions à la télévision. Beaucoup de parents reconnaissants nous rapportent : « Quand les enfants arrivent à la maison le soir, ils nous racontent ce qu’ils ont vu à la télé à Akany Aina. C’est merveilleux ! ».