SOS Enfants, le Blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Cantine scolaire

Fil des billets - Fil des commentaires

15 février 2017

Un trimestre plein de surprises au Burkina Faso

en savoir plus sur le parrainage de nos enfants du Burkina Faso

Cette année, 2 800 élèves sont répartis dans les différentes classes des 13 écoles encadrées par l'AZN.
Elèves des écoles de la région de Guié au Bukina Faso Comme chaque année, le nombre de filles égale celui des garçons.

Les enseignants, l’équipe du CIER de l'AZN, tout le monde s’est mobilisé pour que le premier trimestre se passe au mieux.

Lire la suite...

15 janvier 2017

Haiti : une rentrée de janvier remplie d'espoir

en savoir plus sur le parrainage d'un enfant haïtien

Le lundi 9 janvier, les élèves haïtiens reprenaient le chemin de l’école. Heureux de retrouver leur école.
Il faut bien dire que le 1er trimestre a été tellement difficile que tout le monde, parents, enseignants et élèves espèrent un peu de répit.
Enfants de l'école St Alphonse dans le bidonville de Cité Soleil en HaïtiLa situation sécuritaire au sein de bidonville de Cité Soleil est bonne en ce moment. Les premiers mois de l’année 2016 avaient été tellement critiques que tout le monde apprécie à sa juste mesure cette belle accalmie.

Les conséquences du cyclone Matthew par contre sont toujours très fortement ressenties par la population. Le coût de la vie ne cesse d’augmenter, les prix des denrées alimentaires restent toujours à un niveau élevé. Les familles du bidonville souffrent, les enfants encore plus. C’est pour cela que les rentrées sont vécues comme des événements heureux !

Lire la suite...

8 novembre 2016

Ouragan Matthew, 1 mois après son passage dévastateur

---> Pour participer à l'aide d'urgence pour Haïti ---> suivez ce lien

On estime à 2 millions le nombre de personnes affectées par le passage de Matthew le 4 octobre dernier.
Entre 80 à 95 % des plantations situées dans les zones traversées par le cyclone sont dévastées.
La situation alimentaire s’est très vite dégradée dans tout le pays. Le sud de l’île, le « grenier » d’Haïti étant détruit, la flambée des prix alimentaires n’a pas tardé à se montrer.

Notre 1ère action d’urgence mise en place grâce à votre soutien
Apporter chaque jour un repas chaud aux 650 élèves de notre école St Alphonse du bidonville de Cité Soleil jusqu’à la fin du mois d’octobre.
Cantine scolaire organisée à Cité Soleil pour soutenir les enfants après le passage de l'ouragan Matthew en Haïti

Lire la suite...

Remerciements des enfants pour l'aide apportée

Par la plume d'une de leurs camarades, les enfants de l'école St Alphonse vous remercient de l'aide généreuse que vous leur avez apportée.
Cette aide leur permet de manger à leur faim chaque jour à midi et pour eux, c'est énorme...
Lettre de remerciements des enfants du bidonville de Cité Soleil en Haïti pour l'aide apportée après l'ouragan Matthew

21 février 2016

Des problèmes pour assurer la cantine scolaire

en savoir plus sur le parrainage d'un enfant d'Haïti

Repas des enfants à la cantine de l'école St Alphonse à Cité Soleil en Haïti Depuis plusieurs mois, de nouvelles épreuves viennent compliquer notre action. Le taux de change avec le Dollar US est beaucoup moins favorable qu’il ne l’a été. Aussi, nous faisons tout notre possible pour maintenir notre niveau d’engagement mais nos équipes reçoivent beaucoup moins de fonds une fois la conversion faite. Pour donner une idée, 1 $ US valait en septembre 52 Gourdes, en novembre 54 Gourdes et en fin d’année presque 56 Gourdes.

De ce fait, les prix ne cessent d’augmenter. Premières touchées par la flambée des prix, les denrées alimentaires deviennent de plus en chères et nous avons du mal à approvisionner notre cantine scolaire qui ne peut plus fonctionner chaque jour.

Et pourtant la cantine est vraiment indispensable. Le repas servi à l’école reste trop souvent le seul de toute la journée pour ces enfants. Lorsqu’il n’y a pas de cantine, quelques enfants peuvent s’acheter des biscuits qu’ils mangent durant la récréation. Mais ces jours-là, les autres enfants préfèrent aller à la bibliothèque ou rester en classe pour ne pas voir leurs camarades grignoter leurs gâteaux secs.

Lire la suite...

5 février 2016

Cantines scolaires en situation d’urgence au Burkina

en savoir plus sur le parrainage d'enfant au Burkina Faso

Nos cantines scolaires en situation d’urgence
Distribution d'eau à l'école de Guiè au Bukina Faso Au Burkina Faso, les écoles qui veulent mettre en place une cantine scolaire doivent s’en remettre à la participation des familles. Dans les zones sahéliennes, comme celle où se trouve l’AZN, c’est souvent au cours du 2ème trimestre que l’organisation de ces cantines se révèle nécessaire.
Le 1er trimestre de l’année scolaire correspond à la période des récoltes, les familles mangent à leur faim.

L’année 2015 a été une année qui a connu une pluviométrie très irrégulière. Certaines familles commencent à voir leurs greniers de céréales se vider.
Nous allons entrer dans une période critique.

Le problème épineux des repas de midi à l’école va se faire sentir.

Lire la suite...

23 décembre 2013

Arrêt de l'aide du PAM pour notre cantine de Cité Soleil

en savoir plus sur le parrainage des enfants d'Haïti

Les enfants sont heureux de prendre un bon repas chaud à la cantine scolaire à l'école St Alphonse de Cité Soleil en Haïti A notre grande surprise, nous avons appris que nous ne faisions plus partie de la liste des bénéficiaires du PAM – Programme Alimentaire Mondial. Quel choc !!! C’était grâce à vos soutiens, chers Parrains et Marraines, complétés par les dons du PAM que nous parvenions à servir un repas complet quotidien à tous nos élèves.

Aujourd’hui, ce serait mentir de dire que la cantine fonctionne bien à l’école Dans les conditions actuelles, nous ne pouvons plus garantir le repas de midi que trois fois par semaine. Nos démarches menées auprès du PAM n’ont pas abouti. Face à leurs restrictions, seules quelques écoles primaires sont encore subventionnées. Toutes les écoles qui accueillent des élèves au collège et lycée sont à ce jour exclues de toute aide.

La déception est grande pour tous.
On sait que beaucoup de nos élèves partent le ventre vide le matin et que le repas du midi est le seul vrai repas de la journée. Au fil de la matinée, les enseignants voient bien l’attention des enfants diminuer. Les contacts et les informations que nous avons sollicités auprès du PAM et de ses partenaires ne sont pas encourageantes pour les mois à venir et nous laisse aucun espoir quant à leur soutien.

en savoir plus sur notre cantine scolaire de Cité Soleil en Haïti