SOS Enfants, le Blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

26 avril 2011

Situation générale en Haïti

en savoir plus sur les enfants d'Haïti

Bidonville de Cité Soleil en Haïti L’actualité est toujours dominée par les dévastations engendrées par le séisme du 12 janvier 2010, le choléra, le chômage et la cherté de la vie avec bien sûr, sur le plan politique, les résultats du second tour des élections législatives et présidentielles.
Les séquelles du séisme du 12 janvier 2010
A regarder le centre ville de Port-au-Prince, il est évident que les désastres laissés par le tremblement de terre restent entiers. Il est très insalubre. De la poussière presque partout. La peur est omniprésente. La présence de la police n’est pas toujours remarquée. Le nombre de petites marchandes a beaucoup diminué. Les acheteurs diminuent encore plus car la ville de Port-au-Prince n’est plus le grand pôle commercial qu’elle était. Plus de 2/3 des magasins ont été détruits ou pillés. Les banques commerciales n’y sont presque plus.

Lire la suite...

19 décembre 2010

Choléra et élections contestées, période trouble en Haïti

Courriel de Denis Puthiot depuis Port au Prince

Aprèsles séism et le choléra, des élections faussées sèment le trouble en HaÏti le choléra en Haïti La plus grande confusion règne dans le pays, derrière un calme apparent et trompeur qui peut dégénérer n’importe quand si une solution n’est vite trouvée.
Préval et le Représentant de l’ONU sont accusés d’avoir menti et caché la vraie origine du choléra en Haïti, en parlant du contingent népalais de l’ONU, qui venait d’arriver en Haïti en octobre dernier. Certains réclament qu’ils soient jugés par les tribunaux internationaux pour crime contre l’Humanité et que l’ONU dédommage les nombreuses familles victimes. Aujourd’hui, près de 2500 victimes officielles, plus de 100.000 hospitalisés depuis le début, mais en réalités beaucoup plus de victimes qui n’ont pas les moyens de venir se faire traiter dans les quelques CTC du pays. «Dernier exemple, à La Gonâve, où la circulation est difficile, on demande jusqu’à 5000 gourdes et plus (100 € et plus), pour emmener des malades du choléra. De nombreuses personnes sont également des porteurs sains mais disséminent la maladie partout dans le pays et souvent dans des régions reculées où les gens ne sont même pas avertis du problème. Dans les pays voisins, notamment la République Dominicaine et autres îles voisines, les haïtiens sont pris à parti, emprisonnés, expulsés et ne sont plus libres de circuler. De nombreux assassinats d’haïtiens ont déjà lieu. La situation dégénère de l’autre côté de la frontière, aux dernières nouvelles …

Lire la suite...

11 novembre 2010

Le choléra arrive à Cité Soleil !

Courriel de Denis Puthiot depuis Port au Prince

Enfant faisant la lessive dans une ruelle du bidonville de Cité Soleil en Haïti L'actualité ici reste le choléra qui s'étend de plus en plus. L'épidémie a atteint Port-au-Prince avec de nombreux cas à Cité Soleil entre autres. Déjà près de 650 morts et 10.000 hospitalisés. Elle s'étend aussi beaucoup dans le Nord avec de nombreux décès. Les hôpitaux sont débordés et sont obligés de fermer. De nombreux cadavres sont abandonnés dans les rues ou près de cimetières...
Nous avons trois cas d'élèves de l'école Saint-Alphonse hospitalisés pour le choléra. Il s'agit d'élèves du primaire, un élève de 4ème année habitant à Drouillard et deux élèves de 3ème année.
Etant donné cette propagation rapide du choléra qui était prévisible vu la promiscuité et le manque d'hygiène dont souffre la population, il est très important pour nous de mettre en place le maximum de protection concernant l'hygiène.
Pour cela, il nous faut concentrer nos efforts sur l'hygiène de nos locaux en général, sur l'eau et sur les latrines en particulier. Une bonne hygiène, nettoyage régulier des mains, eau désinfectée, et de bonnes latrines propres sont très importants pour limiter la propagation du choléra. De même, une bonne alimentation permet de limiter les infections et d'éviter les décès.
Il est donc essentiel :
  • de démarrer prioritairement la reconstruction des latrines avec réhabilitation de la fosse septique, section préscolaire et primaire/secondaire, dans le cadre du chantier de reconstruction de l'école Saint-Alphonse à Cité Soleil.
  • de procéder au curage de la fosse septique des latrines extérieures de Fourgy.
  • d'assurer une distribution d'eau saine pour les élèves et d'organiser des séances de nettoyage des mains.
Je pense qu'il est très important d'assurer au moins ce minimum d'hygiène à notre niveau dans les écoles.

Merci de nous aider à y parvenir !!

A bientôt pour plus d'informations

Denis