SOS Enfants, le Blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Club d été

Fil des billets - Fil des commentaires

11 juillet 2017

En Haïti, les vacances ont aussi commencé.

en savoir plus sur le parrainage d'un enfant haïtien

Petits et grands ont terminé l’année scolaire.
La fin de l’année est toujours tendue. Les enseignants veulent s’assurer que le programme sera bien terminé, les élèves espèrent monter en classe supérieure. On révise pour les derniers contrôles qui peuvent être déterminants pour certains. Au niveau de la Direction, on espère que le bilan qui sera dressé sera bon.

Tous les élèves qui étaient en classe d’examen ont achevé leurs épreuves. Il ne reste plus qu’à être patients et attendre les résultats qui mettront encore plusieurs semaines avant d’être publiés.
Ecoliers de l'école maternelle St Alphonse dans le bidonville de Cité Soleil en Haïti

Lire la suite...

21 janvier 2017

Encadrement récréatif pendant les vacances au Rwanda

en savoir plus sur le parrainage d'un enfant vulnérable au Rwanda

L’année scolaire au Rwanda s’achève au mois de novembre pour reprendre fin janvier. Deux longs mois de vacances pour les enfants...
Enfants vulnérables, enfants des rues et orphelins de Gisenyi au Rwanda
Sauf que le mot « vacances » n’a pas la même résonnance pour les enfants du Point d’Ecoute. Pour eux, c’est synonyme de travail dans les parcelles, de recherche d’un petit job pour soutenir sa famille, comme par exemple transporter sur la tête des cannes à sucre. A tout âge, un enfant a des tâches ménagères qui lui sont réservées. Et plus encore durant les vacances...

Au Rwanda, vacances ne signifie en rien loisirs !

C’est dire la joie de ces enfants lorsqu’on leur a annoncé que trois semaines d’encadrement et d’activités ludiques, ce qu’on appellerait chez nous un centre aéré, seraient organisées pour eux au mois de décembre !

Lire la suite...

31 juillet 2014

Club d'été pendant les vacances à l'école de Cité Soleil

en savoir plus sur le parrainage des enfants d'Haïti

Famille haïtienne habitant le bidonville de Cité Soleil En Haïti comme presque partout dans le monde, les vacances scolaires ont commencé début juillet. Mais, que signifie le mot « vacances » quand on vit à Cité Soleil ?

Les parents ne connaissent pas ce mot. Ils doivent continuer chaque jour de partir pour chercher un petit travail, vendre quelques pauvres marchandises pour trouver simplement de quoi nourrir leur famille le soir. Et il faut recommencer le lendemain, indéfiniment…

Quelques enfants partent rejoindre leur famille en province, des parents bien souvent misérables eux aussi. C’est un choix qui est fait le plus souvent pour éviter aux plus jeunes de trainer dans les rues.

Mais faute de moyens, la majorité des enfants restent dans le bidonville, sans occupation, désœuvrés, exposés aux pièges et aux tentations de la rue.

Lire la suite...