SOS Enfants, le Blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

17 mars 2017

Passage du violent cyclone Enawo sur Madagascar

en savoir plus sur l'orphelinat de l'Ile Ste Marie à Madagascar

Le 7 mars, le cyclone Enawo frappait Madagascar de plein fouet. Le bilan officiel est lourd et fait état de 81 morts, 253 blessés et plus de 430 000 sinistrés. Chacune des communautés des Filles de Marie vous raconte comment elles ont vécu le passage de ce cyclone. Hormis à Antalaha, les dégâts ne sont pas importants mais la flambée des prix consécutive à la perte des cultures, en particulier du riz, pénalise lourdement le budget déjà précaire de nos orphelinats.

Orphelinat d’Antalaha

Dégâts causés à Antalaha par le passage du cyclone Enawo sur MadagascarEnawo, le cyclone tropical intense à battu Antalaha notre ville. La vie de nos enfants et la nôtre n’ont pas été endommagées grâce à Dieu. Mais le cyclone a fait beaucoup de sinistrés et beaucoup de dégâts ici.
Le mur de l’Orphelinat s’est effondré sur 90m, la cour est défoncée ainsi que quelques portes de l’Orphelinat qui sont très endommagées.
De nombreuses tôles du toit de la cuisine se sont envolées et elles ont disparu. Les voleurs en ont profité et notre grange est détruite, nous avons besoin d’aide dans l’immédiat.

Chers amis, nous sommes terrassés, mais vivants. Nous sommes isolés mais pas seuls parce que vous êtes avec nous. L’espoir nous fait vivre debout.
Chers bienfaiteurs, en vous faisant confiance, nous osons vous demander de l’aide car nous sommes impuissants.

Nous restons à votre écoute. Merci !

Sœur Marie-Léonide

Lire la suite...

8 novembre 2016

Ouragan Matthew, 1 mois après son passage dévastateur

---> Pour participer à l'aide d'urgence pour Haïti ---> suivez ce lien

On estime à 2 millions le nombre de personnes affectées par le passage de Matthew le 4 octobre dernier.
Entre 80 à 95 % des plantations situées dans les zones traversées par le cyclone sont dévastées.
La situation alimentaire s’est très vite dégradée dans tout le pays. Le sud de l’île, le « grenier » d’Haïti étant détruit, la flambée des prix alimentaires n’a pas tardé à se montrer.

Notre 1ère action d’urgence mise en place grâce à votre soutien
Apporter chaque jour un repas chaud aux 650 élèves de notre école St Alphonse du bidonville de Cité Soleil jusqu’à la fin du mois d’octobre.
Cantine scolaire organisée à Cité Soleil pour soutenir les enfants après le passage de l'ouragan Matthew en Haïti

Lire la suite...

Remerciements des enfants pour l'aide apportée

Par la plume d'une de leurs camarades, les enfants de l'école St Alphonse vous remercient de l'aide généreuse que vous leur avez apportée.
Cette aide leur permet de manger à leur faim chaque jour à midi et pour eux, c'est énorme...
Lettre de remerciements des enfants du bidonville de Cité Soleil en Haïti pour l'aide apportée après l'ouragan Matthew

6 octobre 2016

Ouragan Matthew sur Haïti

Pour participer à l'aide d'urgence pour Haïti ---> suivez ce lien

L'ouragan Matthew en HaïtiLa précarité de la population haïtienne fait que chaque passage de cyclone est toujours plus dramatique qu’ailleurs !
Le Sud de l’île a particulièrement été ravagé. Des zones sont encore totalement isolées, hors de tout contact.
Les rues du bidonville ont été vite envahies par les eaux. Beaucoup de maisons de tôles sont détruites.

Aujourd’hui, Matthew est parti poursuivre sa route mais l’étendue des dégâts reste impressionnante à Haïti. L’eau a charrié toutes les immondices et quand elle se retire, tout est à nettoyer, déblayer …

L’impact économique est énorme pour les familles de nos élèves de Saint-Alphonse. Les mamans, pour la plupart des petites commerçantes de rue, ont perdu leur maigre stock de marchandises, elles n’ont plus rien à vendre, plus rien pour reconstituer leur stock… les lendemains vont être très difficiles pour tous !

Lire la suite...

22 avril 2013

Haïti : Aménagement de la cour à l'école de La Plaine Fourgy

en savoir plus sur le parrainage d'enfants en Haïti

La rentrée s’est faite dans la bonne humeur et avec tout le courage nécessaire pour retrouver des salles qui avaient une fois encore été nettoyées pour essayer de gommer les traces du cyclone Sandy.
Dans leur classe de Préscolaire, des écoliers de l'école St Alphonse de Fourgy à Haïti Malheureusement, la peinture des salles de classe ne pourra retrouver son éclat et les murs restent très marqués par les inondations successives.

Mais la bonne surprise qui attendait les enfants est l’aménagement d’une véritable cour de récréation durant les vacances de Noël.

Lire la suite...

10 avril 2013

Haïti : les travaux à Cité Soleil avancent à grande allure

en savoir plus sur le parrainage d'enfants en Haïti

Les élèves de l'école St Alphonse de Cité Soleil à Haïti en rangs pour la rentrée scolaire La rentrée s’est vraiment faite dans une bonne ambiance de travail. Les traces laissées par Sandy le dernier cyclone de l’année 2012 étaient encore présentes. Mais au grand soulagement de tous, grâce à la grande mobilisation des parrains et partenaires de SOS Enfants, les livres perdus et endommagés par le cyclone ont pu être remplacés et les cartons contenant ces nouveaux manuels attendaient les élèves le jour même de la rentrée.
Autre point positif : Les travaux de reconstruction de quatre classes pour les élèves du Primaire ont démarré. C’est là un signe très encourageant pour tous !

Lire la suite...

22 novembre 2012

Haïti, après le cyclone Sandy...

Le cyclone Sandy sur Haïti
Le début de cette année scolaire 2012-2013 a été très perturbé par le passage de deux cyclones, le 28 août Isaac puis le 23 octobre c’est Sandy qui traversait Haïti.
Les deux écoles du groupe scolaire Saint-Alphonse ont été fortement touchées et les familles de la zone n’ont pas été épargnées, les dégâts subis sont très lourds. Durant trois jours, écoles, commerces, administration, tout est resté fermé.
L'école St Alphonse de Fourgy en Haïti inondée après le cyclone Sandy Face aux inondations très importantes, nombre de familles ont fui pour chercher un refuge.
Comme c’est le cas à chaque fois qu’une catastrophe frappe le pays, on a assisté à un exode massif de familles, de longues files de réfugiés essayant de trouver un abri, un endroit moins inondable pour protéger leurs maigres possessions. Certains n’hésitent pas à partir en province, en quête d’un nouveau lieu de vie pour se reconstruire…

Lire la suite...

27 octobre 2012

Le cyclone Sandy ravage Haïti

Appel au secours de notre école de La Plaine
Inondation causée par le cyclone Sandy en Haïti sur La Plaine Fourgy Depuis trois jours, nous sommes sous le cyclone Sandy qui a déjà fait beaucoup de dégâts. Il a apporté beaucoup de pluie et de vent sur tous les départements du Sud d’Haïti. Inondation causée par le cyclone Sandy en Haïti sur La Plaine Fourgy

Toutes les écoles du pays sont officiellement fermées depuis mercredi soir, ainsi que l’administration et les commerces.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, la pluie a commencé à tomber et a redoublé en cours de matinée. Au matin, l’école de Fourgy nous a fait savoir que les eaux avaient envahi l’école et les maisons de tout le quartier. Vers 10h, avec la pluie qui redoublait, les eaux ont considérablement monté, envahissant tout et noyant beaucoup de maisons ainsi que l’école de Fourgy. Nous nous sommes rendus sur les lieux en passant par le Nord pour éviter les inondations à côté de la rivière Grise en crue, la route de Marin étant impraticable. Lire la suite...

15 mars 2012

Madagsascar : le cyclone Irina passe sur Ambodirafia

Apprentissage de l'écriture pour les enfants de l'école d'Ambodirafia à Madagascar Depuis les dernières nouvelles envoyées en octobre dernier, l’école primaire d’Ambodirafia s’est refait une petite beauté, suite au passage du cyclone Irina qui fort heureusement n’a pas trop fait de dégâts dans notre région. Ce nouvel évènement auquel la population est habituée à été l’occasion de revoir les conditions anticycloniques de l’école et de lui donner un petit coup de neuf.
Il faut hélas noter que Irina a fait de nombreux morts du fait des fortes pluies et des glissements de terrain qui se sont produits. Mais Ambodirafia n’en a, fort heureusement, que peu souffert.

Lire la suite...

4 juin 2011

Madagascar : nouvelles d'Ambodirafia

Nous venons de subir le passage d'un nouveau cyclone, le cyclone Bongiza qui a fait beaucoup de dégâts, de nombreux blessés et hélas 22 morts.
Enfants de la région d'Ambodirafia A Ambodirafia, les familles se sont réfugiées dans l'école et ont pu passer la nuit en toute tranquillité. Le lendemain dans le village d'Ambodirafia, seuls quelques dégâts matériels sont à déplorer. Mais malheureusement, tous les bananiers sont détruits. Les bananes vont nous manquer pour diversifier les repas servis à la cantine scolaire. Les bananes ont d'ailleurs figuré au menu de la cantine tous les jours qui ont suivi le cyclone car elles étaient toutes tombées par terre à cause du vent trop violent …

Pendant ce temps, le dispensaire faisait face aux habituelles épidémies et fièvres consécutives au passage de chaque cyclone… Aucun médicament, aucun soin n'a fait défaut pour soulager les souffrances des habitants, hommes, femmes et enfants du village d'Ambodirafia. En ces jours difficiles, tout comme depuis plus de 10 ans maintenant, chacun a pu bénéficier de soins et de médicaments gratuits grâce à vous, Parrains, Marraines et Donateurs de l'Association SOS Enfants.

Lire la suite...

20 février 2009

Haïti : Ecole Saint Aphonse, bidonville de Cité Soleil - Rapport 2ème trimestre 2008/2009

en savoir plus sur le parrainage d'enfants en Haïti

Situation générale en Haïti
Bidonville de Cité Soleil en Haïti après le cyclone Hanna La situation d’Haïti est dominée par les conséquences des cyclones Fay, Gustav, Hanna et Ike qui ont frappé l’été dernier (16 août à 7 septembre 2008). Le Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle avait reporté au 6 octobre la rentrée des classes prévue initialement pour le 2 septembre.
Les provinces les plus touchées par les intempéries se trouvent encore dans une situation très précaire.
A Belle-Anse, dans le département du Sud-Est, une soixantaine d’enfants déjà sont morts de faim alors qu'aux Gonaïves, la population est sérieusement contaminée par des maladies dues aux inondations.

Et plus grave encore, à Port-au-Prince, le nombre des enfants des rues se multiplie chaque jour. Les parents de ces enfants viennent essentiellement de province et sont incapables de prendre soin de leurs enfants. S’ils ne dorment pas dans les rues, ils se fixent à Cité Soleil ou dans d’autres bidonvilles près du centre ville de Port-au-Prince.

Lire la suite...

7 septembre 2008

SOS Urgence Cyclones en Haïti

Participer à l'aide d'urgence pour Haïti

Dégâts causés par le cyclone Hanna, école St Alphonse ,bidonville de Cité Soleil en HaïtiLe pays sombre vraiment dans une misère incroyable, avec le coût de la vie impossible et les méfaits de ces trop nombreux cyclones…

Nombreuses maisons détruites, nombreux dégâts matériels, perte de bétail, champs dévastés...

Des sinistrés de Gonaïves restent sans manger depuis 5 jours...
Des milliers de familles sont sinistrées...
De gros dégâts dans l'école St Alphonse, le toit de la cantine s’est effondré...
De nombreux parents et enseignants de St Alphonse et de La Plaine ont tout perdu...

Officiellement reportée au 8 octobre, la rentrée scolaire reste vraiment incertaine pour nous...

Nous lançons un appel au secours, aidez-nous !

Denis PUTHIOT
Coordinateur SOS Enfants
Port-au-Prince, 7 septembre 2008

5 septembre 2008

Cyclones sur Haïti : gros dégâts pour l'école St Alphonse...

Participer à l'aide d'urgence pour Haïti

Dégâts causés par le cyclone Hanna, école St Alphonse, bidonville de Cité Soleil en HaïtiL'école a subi de gros dégâts et nécessite de nombreuses réparations, comme vous pouvez le voir. Le toit de la cantine s'est effondré dans l'école. Les salles de classe ne sont plus sécurisées. Les tôles sont très abîmées et de gros trous sont apparents dans les murs.

A Thomazeau comme partout, beaucoup de pluie, l'eau recouvre les terrains heureusement très étendus.
Les bassins n'ont pas trop souffert mais le sol est déjà saturé.
Ike commence à faire son apparition, gros nuages, et petite pluie... Espérons qu'il ne fera pas trop de dégâts...

La situation est vraiment insupportable, aidez-nous !

Denis PUTHIOT
Coordinateur SOS Enfants
Port-au-Prince, 5 septembre 2008

2 septembre 2008

Après le cyclone Gustav, Hanna dévaste Haïti

Participer à l'aide d'urgence pour Haïti

Le cyclone Hanna en HaïtiHanna a vraiment créé d'énormes dégâts partout dans le pays, mais surtout encore une fois à Gonaïves. les gens au téléphone disent que c'était trois fois pire que pour Jeanne (3 jours de pluie au lieu de 3 heures).
Il y a eu 2 à 3 mètres d'eau, les premiers étages ont disparu de la vue. Personne ne peut se déplacer jusqu'à présent (et donc manger). Il n'y a pratiquement plus de nourriture disponible, les routes sont toujours inaccessibles... Jacmel et les Cayes étaient aussi sous les eaux, jusqu'à 2 mètres et plus parfois. Les dégâts sont immenses, et ce dans presque tous les départements. Les victimes seront encore une fois nombreuses.
A Port-au-Prince, beaucoup de pluies et donc des inondations, beaucoup de sinistrés. La rentrée va sûrement être encore retardée dans de nombreuses localités.
La Plaine a été encore inondée, environ 1m d'eau cette fois. La plaine de Thomazeau est aussi sous les eaux, les terrains sont vraiment imbibés d'eau et cela aura des conséquences sur le projet Tilapia. Impossible de creuser les bassins...
La Cité Soleil aussi inondée, des sinistrés, mais pas en comparaison avec certaines régions du pays. La pluie continue de tomber après une petite accalmie.

La situation est difficilement supportable, aidez-nous !

Denis PUTHIOT
Coordinateur SOS Enfants
Port-au-Prince, 2 septembre 2008

31 août 2008

Haiti ravagée par le cyclone Gustav

Participer à l'aide d'urgence pour Haïti

Le cyclone Hanna en HaïtiLe cyclone Gustav a fait pas mal de dégâts en Haïti. Beaucoup d'inondations, de victimes et de dégâts matériels.
A la Cité Soleil, de nombreux sans abris, maisons inondées, l'école n'est pas trop touchée.
A la Plaine, de nombreuses familles d'élèves se sont réfugiées dans la cour de l'école, pourtant elle aussi inondée.
A Thomazeau, pas trop de dégâts, petite inondation des terrains alentours, la voiture ne pouvant arriver au site. La nappe phréatique est cependant presque à ras du sol.
A Jacmel, beaucoup de dégâts. Tous les bananiers sont tombés ainsi que quelques avocatiers. Personnellement, ma maison est endommagée, un gros arbre est tombé sur la toiture et l'a complètement défoncée, elle est à refaire le plus rapidement possible... Les gens qui y habitaient (Elysee et sa famille) ont du se réfugier chez un voisin.

La rentrée scolaire est encore aléatoire vu les difficultés économiques de la population empirées par ce nouveau cyclone...
Elle est reportée officiellement au 8 septembre mais tout le monde attend aussi l'arrivée probable du nouveau gouvernement... pour savoir l'aide qui sera apportée pour cette rentrée scolaire difficile.

La situation est insoutenable, aidez-nous !

Denis PUTHIOT
Coordinateur SOS Enfants
Port-au-Prince, 31 août 2008

18 juillet 2008

Haïti : Ecole Saint Aphonse, bidonville de Cité Soleil - Rapport 3ème trimestre 2007/2008

en savoir plus sur le parrainage d'enfants en Haïti

Situation générale en Haïti
La situation difficile de la vie socio-économique de la population a marqué et marque encore le quotidien haïtien depuis plus de deux mois. En outre, les actes de vol et de kidnapping refont déjà surface.

Dans les rues du bidonville de Cité Soleil en Haïti La vie chère
Le prix des produits de première nécessité ont augmenté pour certains de plus de 100 % entre 2007 et mai 2008. Parmi ces produits, il y a le riz et la farine de blé qui sont les produits les plus consommés par les haïtiens (pain, pâtes, petits gâteaux secs salés et sucrés).

Lire la suite...

10 mars 2008

Madagascar : Le cyclone Ivan ravage l'Ile Sainte Marie

en savoir plus sur le passage du cyclone Ivan sur Madagascar

Chers amis de SOS Enfants,

Par cette présente, nous venons vous raconter le désastre qui a frappé toute l’île de Sainte Marie lors du passage du cyclone Ivan la nuit du 16 et la journée du 17 février 2008. Passage du cyclone Ivan sur Madagascar

A l’instar des Districts et Communes sur le côte Est de Madagascar, l’île Sainte Marie a été la plus visée et abattue durement par le cyclone Ivan.

Même si l’île n’a subi que peu de pertes humaines et que, Dieu en soit remercié, tout le monde est sain et sauf à l'Orphelinat, les dégâts matériels sont cependant énormes et écœurants.

Lire la suite...

7 février 2008

Haïti : Ecole Saint Aphonse, bidonville de Cité Soleil - Rapport 2ème trimestre 2007/2008

en savoir plus sur le parrainage d'enfants en Haïti

Situation générale en Haïti
Sortie des classes à l'école St Alphonse, Cité Soleil en Haïti Après les années de chaos de 2004-2006, Haïti connaît à présent une stabilité à encourager. Mais l’inflation bat son plein dans le pays. Le prix de tous les produits a considérablement augmenté ces derniers mois. Une situation qui remet en question le gouvernement Préval/Alexis. Celui-ci risque de tomber dans un avenir plus ou moins proche…
A Cité Soleil, le tableau n’est pas différent. La misère ronge la population. Le gouvernement souhaite mettre en place des cantines populaires pour réduire la faim qui étreint la majorité de la population.

Lire la suite...

8 mai 2007

Madagascar : Le cyclone Indlalah ravage Ambodirafia

Ambodirafia ravagée par le passage du cyclone Indlalah

Depuis mon dernier message, je n’ai malheureusement pas pu me rendre à Antalaha pour vous transmettre des nouvelles d’Ambodirafia.

Le passage du cyclone Indlalah a complètement déstabilisé l’économie de la région. La circulation est rendue très difficile par la destruction des ponts et des routes principales. L’absence de ponts entre Ambodirafia et Antalaha oblige le voyageur à emprunter une pirogue à chaque fois qu’il rencontre un cours d’eau. La durée du voyage s’en rallonge d’autant et c’est maintenant devenu une aventure que de se rendre à Antalaha !

Lire la suite...