SOS Enfants, le Blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Enfants vulnérables

Fil des billets - Fil des commentaires

20 décembre 2018

Madagascar : une meilleure protection des enfants

en savoir plus : parrainer des enfants malgaches.

Les élèves de la classe de CE1 à l'école malgache Akany Aina Les dates des examens du CEPE et du BEPC ayant été retardées l’an dernier, ce n’est qu’aujourd’hui que nous venons vous en donner les résultats. Le taux de réussite de nos élèves a été de 92% au CEPE (33 admis sur 36 élèves présentés) et de 45% au BEPC (18 admis sur 40 élèves présentés) : des performances meilleures que l'année précédente (75% pour le CEPE et 35% pour le BEPC).

Les grandes vacances des enfants d’Akany Aina n'ont pu débuter qu'après ces examens, début septembre 2018, et ont dû être écourtées pour que la reprise se fasse en octobre.

Cette rentrée s'est déroulée sans incident ; de nouveaux chargés de cours sont arrivés, d'autres nous ont quittés pour de nouvelles occupations. Le Centre compte actuellement 20 éducateurs, 3 femmes de ménage et cuisinières (cantine scolaire), 2 ouvriers permanents et 340 élèves (dont 10 internes : 6 filles et 4 garçons).

Lire la suite...

6 juin 2018

Aide alimentaire pour les enfants vulnérables au Rwanda

en savoir plus sur le parrainage d'enfants au Rwanda

Beaucoup d'efforts ont été menés ces dernières années pour assurer la sécurité alimentaire des familles d'orphelins du sida et d’enfants vulnérables. Néanmoins, le chemin est encore long pour les amener à une autonomie complète.
Orphelins du Rwanda La plupart des enfants vivent avec une maman elle-même malade, ou chez des grands-parents âgés et sans ressources, ou alors sont placés dans des familles d'accueil aux revenus bien souvent inexistants. Encore plus démunis, d’autres se retrouvent entièrement seuls, livrés à eux-mêmes, à la charge d’une sœur ou d’un frère aîné pour subvenir tant bien que mal à leurs besoins.

Ces enfants ont faim, le manque de nourriture est pour tous un problème crucial et l’un des principaux défis qu’ils doivent relever quotidiennement.

C’est pourquoi une aide alimentaire s’avère toujours nécessaire dans l’immédiat, dans le cadre de la prévention des malnutritions en général et pour assurer la couverture des besoins accrus de ceux qui vivent avec le VIH/SIDA.

Lire la suite...

26 octobre 2017

Réinsertion des enfants des rues au Rwanda

en savoir plus sur le parrainage d'un enfant vulnérable au Rwanda

Les familles et le Point d’Ecoute main dans la main
Enfants vulnérables et enfants des rues de Gisenyi au RwandaLa problématique des enfants des rues à Gisenyi a beaucoup évolué ces dernières années. Agissant de concert, les autorités administratives et les acteurs de la société civile ont mis en place des plans d’action pour tenter de résoudre ce problème. Avec l’aide de la police, tout est mis en œuvre aujourd’hui pour qu’il n’y ait plus d’enfants qui passent la nuit dans la rue.

Mais la cause qui conduit un enfant dans la rue reste toujours la même, douloureusement présente : la misère au sein de sa famille et le besoin de recherche de nourriture. Ce phénomène est encore plus marqué quand la maman est seule pour élever ses enfants.

Lire la suite...

21 janvier 2017

Encadrement récréatif pendant les vacances au Rwanda

en savoir plus sur le parrainage d'un enfant vulnérable au Rwanda

L’année scolaire au Rwanda s’achève au mois de novembre pour reprendre fin janvier. Deux longs mois de vacances pour les enfants...
Enfants vulnérables, enfants des rues et orphelins de Gisenyi au Rwanda
Sauf que le mot « vacances » n’a pas la même résonnance pour les enfants du Point d’Ecoute. Pour eux, c’est synonyme de travail dans les parcelles, de recherche d’un petit job pour soutenir sa famille, comme par exemple transporter sur la tête des cannes à sucre. A tout âge, un enfant a des tâches ménagères qui lui sont réservées. Et plus encore durant les vacances...

Au Rwanda, vacances ne signifie en rien loisirs !

C’est dire la joie de ces enfants lorsqu’on leur a annoncé que trois semaines d’encadrement et d’activités ludiques, ce qu’on appellerait chez nous un centre aéré, seraient organisées pour eux au mois de décembre !

Lire la suite...