SOS Enfants, le Blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

21 septembre 2018

Rentrée scolaire dans les écoles Bumi en RD Congo

comment aider les orphelins d'Afrique

Orphelins d'Afrique, les enfants vulnérables de Karavia en RD Congo Depuis le 2 juillet, date de la proclamation officielle des résultats, les élèves de nos écoles Bumi de Karavia et de Kamalondo profitaient de vacances bien méritées.

Mais ce lundi 3 septembre, l’heure de la rentrée scolaire sonnait pour eux ! Ce jour-là, ils étaient un peu plus de 250 à prendre ou reprendre le chemin de l’école, heureux de se retrouver, pleins de bonnes résolutions.

Lire la suite...

8 novembre 2017

RDC : nouvelles du Village d'Enfants Bumi de Karavia

comment parrainer un orphelin d'Afrique

La quasi totalité des 140 enfants hébergés dans nos centres de Karavia et Kamalondo vont à l’école primaire. Une douzaine d’entre eux vont à la maternelle et trois tout petits de moins de trois ans restent à la maison avec leur éducatrice. 7 jeunes sont au cycle d’orientation à l’école secondaire tandis que 4 sont en formation dans différentes filières : mécanique générale, agriculture et coupe-couture.
Orphelins d'Afrique, les enfants vulnérables de Bumi en RD Congo Nous avons pu améliorer la vie quotidienne des enfants, leur alimentation et leur prise charge. Leur santé est un peu moins préoccupante qu’il y a quelque temps. Mais certains continuent à nous donner de gros soucis.

Le 21 septembre, en fin de matinée, une voisine de Bumi à Karavia vient avertir notre éducatrice qu’elle entend un bébé pleurer au bord de la rivière. Elle trouve dans un sac en plastique un bébé dont le cordon ombilical n’est pas tout à fait cicatrisé. Quelle chance pour ce bébé. Il aurait pu mourir étouffé dans ce sac par cette chaleur qui nous accable tous.

Lire la suite...

21 octobre 2017

RDC : rentrée scolaire à l'école Bumi de Karavia

comment aider les orphelins d'Afrique

Orphelins d'Afrique, les enfants vulnérables de Bumi en RD CongoA l’école Bumi de Karavia, comme chaque année, la rentrée scolaire prévue en septembre a démarré timidement et a duré jusqu’à mi-octobre. Par chance pour eux, les enfants les plus vulnérables du village sont parrainés et cela les aide bien pour la rentrée : pas de soucis, ils peuvent compter sur leurs parrains et marraines, les frais de scolarité sont pris en charge, le matériel scolaire et les uniformes leur sont fournis grâce à vous.

Mais les parents des enfants non parrainés se plaignent toujours de ne pas être prêts pour payer les frais scolaires, qui sont pourtant minimes comparés aux autres écoles.

Lire la suite...