SOS Enfants, le Blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

10 mai 2017

En route pour une nouvelle année scolaire au Dolpo

en savoir plus sur notre école tibétaine au Népal

C’est sous la neige, dans un climat particulièrement hivernal, que les enseignants ont entamé cette année le long périple qui les a amenés jusqu’à la vallée de Panzang dans le Haut-Dolpo.
Enfant Tibétain de la vallée de Panzang dans le Haut-Dolpo au Népal Le trajet a été long, par avion de Katmadou jusqu’à Dunaï, chef-lieu de district, puis à pied jusqu’à Ting Kyu pour les uns, Shimengaon pour les autres. Il faut compter une dizaine de jours pour passer tous les cols et arriver à l’école, la marche est très ralentie quand il y a de la neige. Et en début de saison, il est toujours très difficile de trouver des porteurs, des chevaux et des yacks, ce qui ralentit encore le voyage.

Cette année, la caravane était plus importante que d’habitude. En effet, l’école de Ting Kyu comportera une classe de plus, la classe 6, premier niveau du collège. Ceci implique un renfort de l’équipe pédagogique ainsi que l’apport de matériel scolaire supplémentaire.

Lire la suite...

10 février 2016

Nos étudiants de Katmandou face au blocus

Au Foyer de Katmandou, on s’organise pour essayer d’adapter la vie quotidienne à toutes ces contraintes imposées par le blocus du gaz et du pétrole : corvées de bois (mais il y a assez de bras pour cela), économie de l’eau (plus difficile à gérer, surtout pour la cuisine et les toilettes), pas ou peu de chauffage. Fort heureusement, rien de tout cela n’empêche les jeunes collégiens et lycéens du Foyer de continuer leurs études avec courage.
Les 10 nouveaux étudiants de Katmandou
Dawa Dhundup, le responsable du Foyer, confie cependant : « Cette année est la plus difficile que nous ayons jamais eue en raison du tremblement de terre, du blocus de l’inde et de la non gérance du gouvernement népalais. Nous manquons de tout, de l’huile de cuisine au pétrole. Mais malgré tout, j’essaie de gérer pour le mieux. »

Malgré cela, dix nouveaux collégiens viennent d’arriver du Dolpo. Ils commenceront leurs études à l’école Sangyen en avril. En attendant, ils sont pris en charge par les anciens qui leur expliquent la vie du foyer et leur font visiter la capitale. Ces dix nouveaux viennent des écoles de la vallée de Panzang : quatre de Shimengaon et six de Ting Kyu.

Lire la suite...

Blocus du gaz et du pétrole au Népal

Blocus au Népal du gaz et du pétrole venant d'Inde Depuis le séisme en avril 2015, beaucoup de choses ont changé au Népal. Et si la vallée de Panzang est épargnée et s’en sort relativement bien, hormis de gros problèmes de communication et d’isolement, il n’en est pas de même pour Katmandou et le reste du pays.

Depuis fin septembre, le Népal subit un blocus d’approvisionnement en gaz et en pétrole de la part l’Inde, son seul et unique fournisseur. La situation est assez floue mais à Katmandou, on parle d’un blocus délibérémentorganisé par le voisin indien pour obliger le Népal à apporter des retouches à la nouvelle constitution dont il vient de se doter. De fait, il semble acquis que l’Inde soutient les minorités népalaises d’origine indienne qui s’estiment lésées par la nouvelle constitution.

Lire la suite...

4 mai 2015

Enfin des nouvelles du Dolpo !

Pour aider les victimes du séisme, en savoir plus...

Les champs de TingKyu au Dolpo, NépalAprès de nombreux jours passés à attendre et à craindre le pire, nous venons enfin d'avoir des nouvelles de nos écoles du Dolpo. De très bonnes nouvelles !

Urgen et les professeurs sont arrivés sains et saufs dans la vallée de Panzang, au terme d'un voyage très mouvementé et beaucoup plus long que d'habitude. Ils ont découvert avec soulagement que les villages n'avaient subi aucun dégât, le tremblement de terre ne s'est fait sentir que de manière très atténuée par rapport à Katmandou et tout le monde va bien. Après un hiver particulièrement rude et des chutes de neige d'une exceptionnelle abondance qui les ont coupés du reste du monde pendant 7 mois, les enfants étaient impatients de reprendre l'école. Ils sont contents aujourd'hui car la rentrée des classes vient d'avoir lieu, elle n'aura finalement pas été retardée par ce séisme qui a fait tant de ravages dans le pays.

Lire la suite...

29 avril 2015

Nouvelles de Katmandou

Pour aider les victimes du séisme, en savoir plus...

Merci à tous pour vos pensées !

Les secousses s'estompent... mais vigilance tout de même ! Petit à petit, les gens qui le peuvent retournent dans leur maison mais beaucoup sont encore sous des bâches dehors.

Séisme au Népal 25 Avril 2015Aux dernières nouvelles, tout irait bien au Dolpo, quelques dégâts dans les maisons du chef-lieu de district Dunaï mais pas de blessés. Nous n’avons pour le moment pas de nouvelles précises des écoles et du groupe de professeurs. Par contre, nous savons avec certitude que Tenzing Norbu et toute sa famille sont sains et saufs, de même que toutes les personnes du Dolpo qui vivent à Katmandou.

De grands mouvements de solidarité et de volontariat se mettent en place spontanément, par les népalais eux-mêmes. Il faut apporter de l'eau, de la nourriture, des vêtements, des couvertures, des tentes... et aussi déblayer les gravats. Les hôpitaux sont tous surchargés et nous savons que bientôt des blessés arriveront des villages alentours. La région du Langtang a été très touchée elle aussi, Langtang Village, Tolu Shyabru... Toutes les maisons y ont été détruites ou emportées.
Je vais organiser ici avec mes amis résidents encore présents une collecte de vêtements, jouets, ustensiles de cuisine et couvertures pour les distribuer dans les villages autour de Katmandou et Bhaktapur. Je compte aussi acheter des couvertures, des bâches plastiques et de la nourriture pour compléter cette distribution.

Ce qui nous inquiète, c'est la gestion post-séisme comme les déchets..., les épidémies..., l'eau…
Pour le moment, nous voyons au jour le jour.

A bientôt !

4 mars 2013

Katmandou : l'année scolaire se termine pour nos collégiens

en savoir plus sur le parrainage des enfants Tibétains au Népal

Quelques nouvelles du Foyer de Katmandou
Groupe des enfants de Ting Kyu élèves à l'école Tibétaine de Katmandou au Népal Commencée en avril 2012, l’année scolaire se termine pour nos 24 collégiens de Katmandou. Venant de nos écoles de Ting Kyu et Shimengaon , ils sont hébergés dans notre foyer et fréquentent la Songtsen Brikuty Secondary School, école tibétaine située dans le quartier tibétain. Nos élèves sont inscrits en classes 6 (6ème), 8 (4ème) et 9 (3ème). Ils passent 3 examens importants dans l’année dont le dernier a lieu en mars, c’est celui qui conditionne le passage dans la classe supérieure.

Les enfants sont très satisfaits de l’école de Katmandou. L’effectif par classe est de 35 élèves qui viennent tous des régions reculées des montagnes. Ils sont Sherpa, Tamang, Dolpopa (originaires du Dolpo). L’enseignement comprend toujours l’anglais, le tibétain et le népalais. Les enfants sont heureux que leur école enseigne en priorité la langue tibétaine. Ils sont donc ainsi certains de pouvoir continuer leurs études vers l’enseignement supérieur. Certains élèves envisagent de travailler dans les écoles du Dolpo quand leurs études seront finies.

Lire la suite...

21 novembre 2010

Népal : Nouvelles des collégiens de Katmandou

en savoir plus sur le parrainage d'enfants Tibétains au Népal

Collégiens de Katmandou
Les collégiens de Katmandou
La scolarité :  Les 17 élèves suivent leur scolarité en classe 6 (6ème) et 7 (5ème) dans une grande école tibétaine du quartier Tibétain. L’année scolaire a débuté mi janvier et se terminera mi décembre. Durant l’année, les élèves ont 3 examens importants dont le dernier début décembre qui détermine le passage en classe supérieure. Depuis le début de l’année, les élèves ont de très bons résultats, le passage en classe supérieure pour tous est une évidence. Dans cette école, l’effectif de chaque classe est de 35 élèves. Tous ces élèves viennent de régions reculées des montagnes. Ils sont Sherpa, Tamang, Dolpopa.
L’enseignement comprend toujours l’Anglais, le Tibétain et le Népalais. Les élèves sont ravis de leur école.

Lire la suite...