SOS Enfants, le Blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

17 mars 2017

Passage du violent cyclone Enawo sur Madagascar

en savoir plus sur l'orphelinat de l'Ile Ste Marie à Madagascar

Le 7 mars, le cyclone Enawo frappait Madagascar de plein fouet. Le bilan officiel est lourd et fait état de 81 morts, 253 blessés et plus de 430 000 sinistrés. Chacune des communautés des Filles de Marie vous raconte comment elles ont vécu le passage de ce cyclone. Hormis à Antalaha, les dégâts ne sont pas importants mais la flambée des prix consécutive à la perte des cultures, en particulier du riz, pénalise lourdement le budget déjà précaire de nos orphelinats.

Orphelinat d’Antalaha

Dégâts causés à Antalaha par le passage du cyclone Enawo sur MadagascarEnawo, le cyclone tropical intense à battu Antalaha notre ville. La vie de nos enfants et la nôtre n’ont pas été endommagées grâce à Dieu. Mais le cyclone a fait beaucoup de sinistrés et beaucoup de dégâts ici.
Le mur de l’Orphelinat s’est effondré sur 90m, la cour est défoncée ainsi que quelques portes de l’Orphelinat qui sont très endommagées.
De nombreuses tôles du toit de la cuisine se sont envolées et elles ont disparu. Les voleurs en ont profité et notre grange est détruite, nous avons besoin d’aide dans l’immédiat.

Chers amis, nous sommes terrassés, mais vivants. Nous sommes isolés mais pas seuls parce que vous êtes avec nous. L’espoir nous fait vivre debout.
Chers bienfaiteurs, en vous faisant confiance, nous osons vous demander de l’aide car nous sommes impuissants.

Nous restons à votre écoute. Merci !

Sœur Marie-Léonide

Lire la suite...

15 février 2017

Un trimestre plein de surprises au Burkina Faso

en savoir plus sur le parrainage de nos enfants du Burkina Faso

Cette année, 2 800 élèves sont répartis dans les différentes classes des 13 écoles encadrées par l'AZN.
Elèves des écoles de la région de Guié au Bukina Faso Comme chaque année, le nombre de filles égale celui des garçons.

Les enseignants, l’équipe du CIER de l'AZN, tout le monde s’est mobilisé pour que le premier trimestre se passe au mieux.

Lire la suite...

8 novembre 2016

Ouragan Matthew, 1 mois après son passage dévastateur

---> Pour participer à l'aide d'urgence pour Haïti ---> suivez ce lien

On estime à 2 millions le nombre de personnes affectées par le passage de Matthew le 4 octobre dernier.
Entre 80 à 95 % des plantations situées dans les zones traversées par le cyclone sont dévastées.
La situation alimentaire s’est très vite dégradée dans tout le pays. Le sud de l’île, le « grenier » d’Haïti étant détruit, la flambée des prix alimentaires n’a pas tardé à se montrer.

Notre 1ère action d’urgence mise en place grâce à votre soutien
Apporter chaque jour un repas chaud aux 650 élèves de notre école St Alphonse du bidonville de Cité Soleil jusqu’à la fin du mois d’octobre.
Cantine scolaire organisée à Cité Soleil pour soutenir les enfants après le passage de l'ouragan Matthew en Haïti

Lire la suite...

6 octobre 2016

Ouragan Matthew sur Haïti

Pour participer à l'aide d'urgence pour Haïti ---> suivez ce lien

L'ouragan Matthew en HaïtiLa précarité de la population haïtienne fait que chaque passage de cyclone est toujours plus dramatique qu’ailleurs !
Le Sud de l’île a particulièrement été ravagé. Des zones sont encore totalement isolées, hors de tout contact.
Les rues du bidonville ont été vite envahies par les eaux. Beaucoup de maisons de tôles sont détruites.

Aujourd’hui, Matthew est parti poursuivre sa route mais l’étendue des dégâts reste impressionnante à Haïti. L’eau a charrié toutes les immondices et quand elle se retire, tout est à nettoyer, déblayer …

L’impact économique est énorme pour les familles de nos élèves de Saint-Alphonse. Les mamans, pour la plupart des petites commerçantes de rue, ont perdu leur maigre stock de marchandises, elles n’ont plus rien à vendre, plus rien pour reconstituer leur stock… les lendemains vont être très difficiles pour tous !

Lire la suite...

20 décembre 2013

Tempête à Bandévouri

en savoir plus : le FONDAF pour l'éducation des enfant Pygmées au Cameroun

Enfants du campement des Pygmées Bagyeli à Bandevouri au Cameroun La très mauvaise nouvelle du trimestre, c'est l'effondrement du toit de notre école de Bandevouri, sous l'effet d'une violente tempête et de la forte saison des pluies qui s'abattent cette année sur la région.

Pour les enfants de Bandevouri, c'est une aubaine, des vacances supplémentaires forcées. Mais cela ne va pas durer car les parents s'emploient déjà à restaurer la classe et la toiture pour la rentrée de janvier !

Lire la suite...